Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Le bossu de Montfaucon 2. Notre-Père

29/05/2022 682 visiteurs 5.0/10 (1 note)

A lors que la lutte pour la couronne de France atteint son paroxysme avec les manœuvres guerrières audacieuses de Louis d’Orléans et les contre-mesures pas moins téméraires menées par la régente Anne de Beaujeu, Pierre d’Armagnac finalise sa vengeance. Les assassins de son père doivent payer, il sera sans pitié. Sang, larmes et trahison, les temps sont durs pour les âmes pures et simples. Jeanne la boiteuse et Quasimodo ne pourront qu’éprouver et déplorer la folie des hommes.

Suite et fin du Bossu de Montfaucon dans Notre-Père. Aussi fougueux et ambitieux que ses personnages, Philippe Pelaez a vu grand pour cette fiction historique sentant bon Dumas et Hugo. Peut-être trop, malheureusement. En effet, après un premier tome enlevant et prometteur, l'auteur semble avoir été un peu submergé par la quantité d’informations à gérer et à conclure. D’un côté, il y a grande Histoire à rappeler, de l’autre, un récit à boucler et, au milieu, une foule de détails à coordonner et à relier tant bien que mal. Principal problème de ce copieux menu ? La place ou son manque, puisqu’un seul volume était prévu. Les optimistes verront le verre à moitié plein, car le scénariste réussit la gageure de tout raconter et de proposer une fin logique et convaincante. Les plus bougons ne pourront quant à eux que regretter une narration chaotique faite de sauts temporels brisant le flux dramatique, de retours en arrière sur-explicatifs et de nombreuses ellipses à la limite du deus ex machina. Tout est question de ressenti, mais dans le cas présent, au vu de la richesse du matériel en présence, il y avait largement matière à un ou deux épisodes supplémentaires.

Évidemment, la mise en images souffre un peu de ce choix éditorial «compact». Eric Stalner s’en sort plutôt bien, même si plusieurs scènes auraient gagné en impact à s’étendre sur davantage de pages. Là aussi, le dessinateur a été obligé de se concentrer sur l’essentiel au détriment de certaines sous-intrigues et de l’ambiance générale. Ce qu’il montre est néanmoins d’une excellence facture (les bâtisses, costumes sont admirablement dépeints). Autre point positif, les couleurs parfaitement dosées de Florence Fantini soutiennent les planches avec ce qu’il faut d’autorité et de discrétion.

Une histoire haute en rebondissements et en coups de théâtre bouclée en deux tomes, le «contrat Bossu de Montfaucon» est rempli. Impossible cependant de ne pas remarquer que ce résultat a été obtenu d’une manière un peu «brutale» ou forcée. Dans son ensemble, l’exercice reste globalement efficace et réalisé avec un panache certain.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Le bossu de Montfaucon
2. Notre-Père

  • Currently 5.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 5.0/5 (3 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.