Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Sirocco

09/05/2022 1322 visiteurs 7.0/10 (1 note)

E n asséchant l’une et en noyant l’autre, le sirocco est le lien qui unit la Sicile à Venise ; accessoirement, il donne aussi son nom au bar où Gianni, Mia et Elsa se retrouvent.

Initialement publié chez la maison milanaise Bao Publishing il y a un an, Sirocco est le dernier roman graphique paru en France de Giulio Macaione.

De l’aveu même de son auteur, cet album - en lui permettant de mettre des mots comme des images sur une angoisse qui longtemps l’a étreint - possède une valeur cathartique. Il est ainsi l’occasion de faire le point sur ce que chacun enfouit généralement au fond de lui pour vivre. Mais vivre, ce n’est pas exister ! Vivre ne se réduit pas à se sacrifier au bonheur des autres, c’est aussi assumer le sien, quitte à susciter l’incompréhension autour de soi. Elsa est malade, malade de ne plus pouvoir sculpter, malade d’être seule, malade d’empêcher son fils et sa petite fille de poursuivre leurs envies. Alors lorsque la récidive est là, encore plus agressive, Elsa va changer de combat. Désormais, elle veut en finir comme elle l’entend, même si pour cela elle fait souffrir ceux qui lui sont le plus chers : leur "liberté" est à ce prix !

Alliant un graphisme dense et réaliste à une belle gestion de la couleur, Sirocco est un récit intimiste à la sensibilité profonde et discrète. Œuvre hybride par le format qui rappelle celui des comics, par le dessin qui n’est pas exempt de tentations orientales et par le traitement quasi cinématographique de nombreuses séquences, cette histoire surprend également par la profondeur de ses dialogues (ou leur absence) qui laisse à penser qu'ici, tout n’est pas que fiction.

Alors, même si le final peut apparaitre un rien convenu, il ne saurait faire oublier la sincérité des sentiments exprimés et l’émotion qui transparaît au cours des deux cent deux pages.

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Sirocco

  • Currently 3.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (4 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.