Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Q u’ont en commun les renards, les moustiques et les souris? Ce sont tous des mal aimés. Ils mangent les poules, piquent les épidermes sensibles et pillent les garde-mangers. Ces boucs émissaires sont utiles : ils permettent à l’homme de ne pas admettre qu’il est trop souvent l’artisan de ses malheurs. Gilles Macagno se porte à la défense de ces bêtes n’ayant pas la cote.

Dans Mauvaise réputation, plaidoyer pour les animaux mal aimés, l’auteur met en scène le professeur Noyau, un archétype du savant farfelu. Ce dernier déconstruit les idées reçues et tempère les exagérations. Le scénariste est visiblement bien renseigné et ses explications apparaissent convaincantes. Il n’hésite d’ailleurs pas à présenter statistiques et graphiques pour étayer son propos. Il en ressort que le problème est avant tout l’être humain, lequel s’accorde le droit de chasser, empoisonner, écraser, éliminer, envahir les habitats et perturber le climat.

Bien que le sujet demeure sérieux, le bédéiste, certainement un amateur de Marion Montaigne (Tu mourras moins bête, Dans la combi de Thomas Pesquet), infuse beaucoup d’humour dans son discours. Il tend le micro aux animaux qui donnent leur point de vue sur la question et justifient leurs comportements. Le premier chapitre, monté comme un procès opposant loup et bergers est particulièrement réussi.

Le dessin caricatural se montre très efficace. Les mammifères, oiseaux et insectes se révèlent d’excellents comédiens. Ils sont attachants et leurs regards tristes ne manquent pas d’attirer la sympathie du lecteur.

Un bel exercice de vulgarisation scientifique, à mettre entre les petites et grandes pattes.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Mauvaise réputation - Plaidoyer pour les animaux mal aimés

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.