Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

C 'est la rentrée pour Manuel et ses camarades. S'ils sont contents de retrouver les cours et surtout les copains, l'adolescent reste sur la réserve. Revenir dans sa salle d'arts plastiques là où sa prof a été agressée est une véritable épreuve pour lui. Et ce ne sont pas ses séances chez la psy ou avec sa mère qu'il croise entre deux gardes, qui l'aideront à évacuer définitivement ce à quoi il a assisté. Heureusement, il va se lier d'amitié avec Sebastian et Caysha.

Traiter des conséquences d'un drame, qui plus est lorsqu'il concerne des enfants, est toujours risqué quelque soit le médium. Avec cet album, Niki Smith, plutôt habituée aux récits érotiques (Friends, Quelques touches de désir) puise dans son enfance pour aborder avec intelligence le thème de la reconstruction. L'histoire démarre après l'attaque dont la prof a été victime. Ni elle, ni son agresseur n'en sont des personnages centraux, pas plus que l'acte en lui-même. Ce qui intéresse l'autrice est la manière dont son héros, témoin malgré lui et sauveur qui s'ignore, va surmonter son stress et les crises d'angoisse auxquelles il est sujet depuis l'agression. Dessiner ces moments par le biais de cases en noir et blanc à la mise en scène bien trouvée, ces moments plongent le public dans le même tourment que son héros.

Le reste du temps, l'artiste use d'un trait rond pour peindre son univers rural, l'habiller de couleurs douces et apporte un soin particulier à la lumière. Les soutiens médical et familial sont évidemment mis en avant, mais c'est surtout l'amitié qui va prévaloir. Le chemin est long heureusement, le tact dont font preuve Caysha et Sebastian est exemplaire tandis que leur joie de vivre s'avère une bouffée d'oxygène pour le jeune homme. Petit à petit, celui-ci s'ouvre à ses comparses, les découvrent en retour. Chacun va partager le hobby de l'autre ; celui de Manuel possède une vertu thérapeutique essentielle dans sa reconstruction. Avec patience, à l'image des nombreuses séquences contemplatives, les gamins s'appréhendent et s'apprivoisent. Les longs silences comme les regards en disent autant que des dialogues, souvent très justes.

Niki Smith réalise un très joli album. Fluide, plein de pudeur et de justesse, L'Espace d'un instant se révèle comme une ode à l'amitié et aux petits riens qui font le sel de la vie et permettent d'avancer même face aux épreuves les plus effroyables.

Par M. Moubariki
Moyenne des chroniqueurs
6.5

Informations sur l'album

L'espace d'un instant

  • Currently 3.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.0/5 (3 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.