Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Cosaques 1. Le Hussard Ailé

15/04/2022 2795 visiteurs 7.0/10 (1 note)

U ne victoire bien amère… Karlis contemple le carnage de la bataille. Cette vision teintée d'écarlate pèsera lourd dans sa décision de déserter l'armée russe. Le capitaine Sigismond ne digère pas cette trahison : un soldat qu'il considérait comme un fils ! Une traque sans répit se déroule donc depuis plusieurs jours, sous l’œil intéressé et amusé de deux individus qui pourraient bien changer le cours du destin du jeune combattant.

Voici une activité chargée en 2022 pour le duo de compères inséparables (l'excellent La république du crane, Le roy des Ribauds IV à venir en mai). Ils reviennent ici avec cette thématique qui leur va si bien : une base historique mêlée d'une bonne dose d'aventure.

C'est peu de le dire, l'intrigue happe dès le début et ne pâtit d'aucun temps mort. Vincent Brugeas propose une fiction s'intégrant dans un contexte précis de l'Europe de l'Est, méconnu jusqu'à présent : l'union politique entre la Pologne et la Lituanie au dix-septième siècle. C'est également l'occasion de se plonger dans la société cosaque avec ses cavaliers légendaires certes, mais peu abordée en bande dessinée finalement. Un récit solide qui reste classique dans sa trame (guerre et trahison) mais exploité avec intelligence et habileté. Le scénariste offre des seconds rôles tout aussi travaillés et intéressants que le personnage principal.

Une paire de mains supplémentaires : Yoann Guillo apporte son savoir-faire dans la colorisation et l'encrage. Sa collaboration sublime le dessin de Ronan Toulhoat, toujours aussi impeccable dans les scènes d'action maitrisées au quart de poil et sa mise en page renversante. Que ce soit un coucher de soleil chaud et lumineux ou un combat fracassant et sanglant, les images ravissent les mirettes.

Cette mise en bouche plus qu'alléchante pose les bases d'une série palpitante (quatre tomes prévus). Riche en action et en émotion, Le hussard ailé permet en prime de redécouvrir un peuple et de se pencher sur une période délaissée de l’Histoire.

Par L. Moeneclaey
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Cosaques
1. Le Hussard Ailé

  • Currently 3.48/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (27 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 31/08/2022 à 07:29:51

    Le récent conflit en Ukraine nous a fait découvrir un pays que peu de gens connaissaient vraiment. Cette BD plonge dans le passé de cette nation dont le territoire est actuellement revendiqué et envahit par la Russie, le peuple dont il est pourtant le plus proche.

    On revient en 1634 à l'époque des cosaques qui étaient des guerriers semi-nomades ivres de libertés se donnant au plus offrant afin de pouvoir survivre dans un monde morcelé et convoité par de grandes puissances.

    On suit le parcours d'un jeune lituanien plutôt idéaliste qui va rejoindre leur rang après avoir trahit son régiment. D’un autre point de vue, on peut dire qu’il change de camp pour commettre des exactions qu’entrainent nécessairement la guerre. Cependant, c’est bien l’indépendance et la liberté qui l’attirent.

    On se rend compte que ce pays slave était déjà fort convoité par trois puissances : La Russie, la Pologne ainsi que l'Empire Ottoman. C'est intéressant de voir ce type d'intrigue dans un cadre historique non connue des occidentaux. On nous reproche souvent de juger sans connaître les fondamentaux d’une situation géopolitique. Certes, ils ont servi les tsars mais ils se sont également rebellés contre eux dans un désir insatiable de libertés qu’on observe d’ailleurs encore aujourd’hui et qui forcent l’admiration.

    C'est l'occasion de voir de belles scènes d'action militaire avec les chevaux et les épées à la main. Il faut dire que le dessin retranscrit merveilleusement bien le cadre.

    A noter qu’il n'y a pas que la guerre mais également une histoire d'amour naissance entre notre valeureux et ténébreux guerrier Karlis et une belle et mystérieuse tatare Zahra. C’est bien la quête de l’aventure qui va dominer.

    Bref, nous avons un premier chapitre assez réussi qui est déjà prometteur. Il est vrai que ce tome est une histoire à part entière et que cela pourrait très bien s'arrêter là si les ventes ne suivent pas. Cependant, je doute que les auteurs ne poursuivent pas en si bon chemin.

    Saigneurdeguerre Le 04/06/2022 à 23:15:25

    Fin mars 1634. Au sud de Kiev.

    Deux jours déjà que les hussards ailés poursuivent Kerlis. Mais qui est ce jeune homme ? Un des leurs ! Un garçon brave, courageux… Et déserteur !
    Quand on est un hussard, l’élite de l’armée on ne déserte pas ! C’est quoi ces idioties de causes morales ? Hein ? Un hussard obéit quels que soient les ordres !
    Ils sont trente ! Il est seul et son cheval est blessé…
    Discrètement, deux spectateurs se délectent de la poursuite : Sachko, un vieux cosaque et Zahra, une jeune et belle Tatare…

    Critique :

    Depuis l’invasion de l’Ukraine, nos regards d’Occidentaux commencent à se porter vers l’est. Nous découvrons ainsi un passé auquel, avouons-le, nous ne connaissons pas grand-chose (une façon chic de dire que nous ne connaissons rien).

    En 1634, il y a trois grandes forces en présence. Le royaume de Pologne-Lituanie, L’empire ottoman et l’empire russe. Au milieu de tous ces belligérants se trouvent les cosaques qui se louent tantôt au roi de Pologne-Lituanie, tantôt au tzar. Mais les cosaques, ivres de liberté, sont aussi pécheurs, éleveurs, agriculteurs, et, de temps en temps pillards !

    A travers l’intégration du jeune Karlis parmi les cosaques, nous découvrons la mentalité et la vie de ceux-ci, tout en bénéficiant d’affrontements intenses au cours d’embuscades téméraires.