Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

L e boulot (pas trop), les potes, un genre de famille, des gosses qui sont déjà grands et voilà, c’est maintenant et c’est comme si rien n’avait changé, autant en dedans qu'au dehors. Le quartier est toujours aussi délabré, les opportunités aux abonnées absentes et la dèche ad vitam æternam, la norme. Gilles a beau avoir traversé la rue des milliers de fois, c’est perpétuellement la même chose. Il y a sûrement un truc qui coince, ce n’est pas possible cette vie.

Gilles Rochier a pas mal la rage et par-dessus le marché, il file un mauvais coton. Pour se changer les idées, il décide de faire un tour en bas de son immeuble, histoire de voir si le problème vient de lui ou de son environnement. En route, il croise des connaissances pas mieux loties que lui. Bon, il faut dire qu’il y a dans les environs une belle brochette de numéros hauts en couleur. Au loin, la ville semble agitée, des manifestants en jaune passablement vénères lui apprend-on. M’ouais, ça fait que ça à l’air de craquer de partout, le voilà pas plus avancé. Pourtant, toutes ces personnes vivent, tentent de s’en sortir à leur manière et, enfin, à vue de nez, ce ne sont pas des monstres ou des hurluberlus (OK, pas tous), juste des gens normaux comme lui. Zut à la fin.

Temps mort, TMLP, La petite couronne et maintenant Faut faire le million, le scénariste d’Impact revient à l’autofiction sans filtre. Le poids des ans se fait sentir, celui des regrets aussi un peu, mais c’est vraiment la colère et l’incompréhension qui dominent les débats. Cependant, derrière une situation sociale et économique austère, ce sont bien la diversité et la fragilité des hommes qui ressortent. Impossible de ne pas être touché par cette distribution plus amusante que méchante. Il s’agit simplement de nous et les temps sont durs pour tout le monde.

Album tranche de vie dans la plus pure de la tradition de la BD indépendante, Faut faire le million cache en fait son jeu et dévoile une admirable leçon d’humanité à la noirceur toute relative finalement. Une œuvre des plus révélatrices, au ton et la sincérité de tous les instants.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Faut faire le million

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.