Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Les chroniques d'Atlantide 1. Eoden, le guerrier

04/04/2022 3466 visiteurs 6.0/10 (2 notes)

29 426 A.V. J. -C. Sur Atlantide, la paix semble s'être installée durablement. Même s'il en porte les stigmates, Eoden souhaite faire une croix sur le passé. Oublier pour vivre en toute quiétude, loin de l'agitation qui plane sur Rankoom, la capitale du royaume. Mais la rumeur dit que son frère cadet, Leoden, qui règne sur la cité, serait en proie à des crises de démence sciemment provoquées par le grand prêtre Hak-na, à des fins personnelles politiques et ambitieuses. Et si Leyon, son amour d'antan, était également menacée ? Ça, il se refuse à l'admettre.

Souvent vu et apprécié pour la qualité de son trait à travers ses nombreuses contributions sur des séries phares comme Les Maîtres Inquisiteurs, La Geste des Chevaliers Dragons, ou encore Les Forêts d'Opale, Stefano Martino complète sa trousse de crayons de couleur avec, pour cette fois-ci, un stylo plus approprié à l'écriture d'un scénario. Son approche et son propos, parfois allégoriques, restent bien ancrés dans un schéma assez traditionaliste de la cité mythique par ailleurs souvent abordé dans la littérature. Une fratrie déchirée par une femme, une blessure tout autant physique que psychologique, une colère tenace qui ne demande qu'à servir une vengeance latente, avec des ingrédients maintes fois employés, l'entrée en matière démontre que la recette peut encore fonctionner, à condition qu'ils soient utilisés à bon escient et dans une proportion équilibrée. La décoction au doux fumet de péplum, de croyance mystique et de fantasy berce une histoire rapidement haletante dans laquelle l'action est omniprésente. Trahisons et complots intensifient un suspense et une tension qui empêchent de refermer le livre prématurément.

Mise en scène clinquante, dessin de circonstance calqués à partir d'une intrigue soignée et percutante, Eoden, Le guerrier, premier opus d'une trilogie, permet de laisser libre cours à une totale évasion.

Par D. Roy

Cette version audio de la chronique vous est proposée par BLYND.

Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Les chroniques d'Atlantide
1. Eoden, le guerrier

  • Currently 2.43/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.4/5 (7 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    biker33 Le 09/03/2024 à 14:46:46

    Sous le charme des dessins et même si l'intrigue, comme le mentionne fort justement Pulp_Sirius, n'est pas révolutionnaire, elle donne envie de lire le 3em tome.
    une bd plaisir, certes elle n'est pas indispensable à ma collection, mais je ne regrette pas mon achat.
    un potentiel beau tirage de tête pour mettre en valeur les dessins

    Pulp_Sirius Le 15/04/2023 à 03:16:48

    Très moyen. Quelques beaux dessins ne suffisent pas à masquer un scénario qui manque de développement et de fluidité. Les personnages sont très caricaturaux et réagissent de manière bien peu naturelle.

    Ce genre d'intrigue a été vue et revue des milliers de fois auparavant. Mais c'est surtout le côté mécanique qui me déplaît, où on avance puce par puce comme pour suivre une présentation de bureau. Les personnages n'ont pas de profondeur.

    Premier tome décevant.

    Erik67 Le 14/10/2022 à 08:02:11

    Cette lecture m'a laissé sur une très bonne impression. Il s'agit d'explorer les chroniques d'une grande île qui a jadis existé dans l'Océan Atlantique et qui aurait été détruit par un grand cataclysme il y a près de 11.000 ans selon le célèbre philosophe Platon. Il s'agit de l'Atlantide. Certains disent que c'est un mythe, une fiction mais d'autres voudraient y croire.

    On va retourner près de 28.000 années en arrière du temps de sa splendeur pour appesantir sur le sort de ce royaume qui serait à l'aube d'une guerre nouvelle contre Mu, un autre royaume légendaire. On sait que l'expansionnisme et la frénésie de conquête a marqué la chute de cette belle civilisation. Cette cité vouée à la mer a périt dans la mer...

    Eoden a perdu son bras il y a dix ans lors d'une dernière guerre qui a vu l'avènement de son frère sur le trône. Cependant, une puissante secte a fait main basse sur le royaume en contrôlant le roi grâce à des substances nuisibles.

    J'adore ce genre d'univers de fantasy. Il y a véritablement un côté « Conan le Barbare ». Cependant, il n'y aura pas de créatures fantastiques comme des dragons. Tout cela semble si authentique. Il est fait référence à diverses divinités qui vont par la suite parcourir le monde selon les différentes cultures : les walkyries, Neptune, Ganesh...

    On a droit à de la fantasy assez mature et adulte qui est adoubé avec un univers assez complexe. Les relations entre les différents personnages et les factions vont très sans doute plaire aux amateurs de « Game of Thrones ». Les bases du scénario sont établies dès les premières pages, ce qui nous permet de s'introduire dans l'histoire avec beaucoup de facilité.

    Les dessins et couleurs sont également à couper le souffle. Certaines pages décrivent des paysages grandioses. J'ai rarement vu plus beau. Je ne peux que constater une réelle maîtrise tant au niveau des paysages que des personnages. Bref, la qualité graphique est extraordinaire. Il est vrai que rien qu'avec la couverture, on est déjà séduit.

    La barre a été placée assez haute. J'apprécie beaucoup et j'espère réellement ne pas être déçu par la suite. Il faut que l'histoire tienne la distance sur la longueur. Nul doute que c'est bien parti pour.