Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Capitaine Vaudou 1. Baron mort lente

04/04/2022 900 visiteurs 5.0/10 (1 note)

1690. Au large du Nouveau Monde, les cales du Caliban sont pleines de prisonniers. Parmi ces pauvres malheureux se trouvent les frères Mc Coffin, deux rebelles Irlandais, destinés à servir d'esclaves. L'un d'eux, Cormac, poussé par une poignée d'initiés, invoque une entité bien supérieure et redoutable au diable pour provoquer une mutinerie et les libérer du joug de l'oppresseur. La liberté est à ce prix.

Avec une cinquantaine de scénarii à son actif, le bédéphile pensait avoir pratiquement tout lu de Jean-Pierre Pécau. Ce changement de cap, soudain et inattendu, déboussole. Sujet avec une identité marquée au risque de réduire considérablement l'appel attractif du lectorat si ce n'est sa curiosité, Capitaine Vaudou est une combinaison de piraterie et de sorcellerie. La proportion est déséquilibrée puisque la nécromancie, l'ensorcellement, l'incantation et la pratique occulte sont nombre de facettes du thème qui sont jetées dans une mer pourtant déjà très agitée par les conflits maritimes de l'époque. Le récit parfois confus tant sur le fond que sur la forme, prend sa véritable dimension sur la terre ferme, ceci en partie grâce à des personnages forts en gueule qui dévoilent peu à peu leurs rôles et leurs sombres desseins. Cette aventure est issue de l'univers du jeu de rôle éponyme crée par l'auteur lui-même, également relayée par le trait nerveux et semi-réaliste de Darko Pérovic (Alamo, Dr Watson).

Contre vents et marées, Baron mort lente peine à accoster sur les rives de l'intérêt. L'accalmie à travers une composition plus terre à terre ressentie en fin d'ouvrage laisse augurer d'une suite prometteuse.

Par D. Roy
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Capitaine Vaudou
1. Baron mort lente

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (10 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.