Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Lowreader 1. Numéro 1

08/03/2022 1971 visiteurs 6.7/10 (3 notes)

A près Doggybags, voici Lowreader, nouvelle anthologie d'horreur du Label 619, désormais édité par Rue de Sèvres. Mis à part ce changement de nom, le concept reste sensiblement le même : une anthologie qui flirte avec le pulp. D'ailleurs, Mad Movies adoube le projet. Impossible pour le lecteur de ne pas savoir où il met les pieds, qu'il soit familier ou non avec l'univers.

Ceux qui suivent l'aventure depuis le début ne seront pas dépaysés. Pour les autres, ne vous attendez pas à de la finesse. Toute l'entreprise est tournée vers l'ambiance particulière des cinémas de quartier chers à Jean-Pierre Dionnet, au mauvais genre et à la violence débridée. Les récits sont entrecoupés d'un rédactionnel qui mélange humour noir, courrier des lecteurs plutôt dérangés, publicités absurdes et des articles qui apportent un éclairage souvent intéressant aux histoires composant ce premier numéro. En effet, sous la houlette de RUN, le but n'est pas de se complaire dans le so bad it's good. Si Devil's Key (de Mud et Nicolas Ghisalberti), qui relate la descente aux enfers d'un groupe de hair metal qui a voulu bruler les étapes sur la route du succès, est trop facile, Mr Sato (par Run et Guillaume Singelin, qui rappelle le Tokyo Fist de Tsukamoto Shinyia) se révèle par contre très réussi, autant visuellement que dans son exploration de la culture des armes au Japon. She-Wolf & Cub (Florent Maudoux) ravira les adeptes de la première heure, puisque s'y retrouve Masiko, personnage iconique de l'univers Freaks' Squeele, avec un récit gore dans la plus pure tradition des films d'exploitation : une mère aux prises avec des motards loups-garous qui terrorisent une petite ville.

Le fil rouge du corbeau, qui joue le rôle d'un monsieur (dé)loyal, à la manière d'un gardien de la crypte, permet de maintenir la cohérence de cette nouvelle collection. Lowreader s'adresse à un public précis et ne cherche visiblement pas à élargir sa base. Les anciens semblent y trouver leur compte et pour ceux qui seraient tentés, la seule réserve tient à la capacité à accrocher à une bande dessinée sans concessions dans son désir de délivrer un shot d'adrénaline. Le résultat est forcément inégal, mais réjouissant pour qui apprécie le plaisir des midnight movies.

Par T. Cauvin
Moyenne des chroniqueurs
6.7

Informations sur l'album

Lowreader
1. Numéro 1

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.