Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Les mondes électriques 1. Louise

03/03/2022 1164 visiteurs 5.0/10 (2 notes)

L eur mère hospitalisée, Louise et Jason sont accueillis par leur tante le temps de sa guérison. Ce n’est pas facile et c’est sans compter que ce déménagement temporaire est synonyme d’un changement d’école. Faisant mauvaise fortune bon cœur, ils vont faire de leur mieux pour s’adapter et, qui sait, rencontrer de nouveaux amis. Déjà difficile, la situation va changer du tout au tout quand, après une série de pannes électriques, une force maléfique prend possession des corps des adultes et commence à s’en prendre physiquement aux enfants de l’établissement et de la ville.

Amateurs de sensations fortes et de fantastique soyez les bienvenus dans Les Mondes électriques, la nouvelle série jeune-ado signée Christophe Alliel (Les chiens de Pripyat, Maïden Love). Shōnen très franco-belge et ultra-classique, cette trilogie en devenir s’ouvre sur une scène choc mettant le couvert sur la nature du récit avant de revenir en arrière de quelques heures pour présenter les personnages et le contexte général. Ce procédé scénaristique éprouvé permet de provoquer des questionnements tout en plongeant immédiatement le lecteur dans le bain. La suite des évènements ne sera pas différente. En effet, le scénariste de se prive pas d’utiliser toutes les ficelles dramatiques existantes afin de faire avancer son affaire.

Originalité zéro – efficacité maximum.

L’auteur connaît la musique et l’exécution de sa partition sonne aussi juste que forte. Le but est de générer un maelstrom d’émois et de mystères (les explications, ça sera pour plus tard, cf. le cliffhanger en fin d’ouvrage). Découpage tendu, regards apeurés, un soupçon de désespoir et quelques moments de bravoure et d’héroïsme, l’ascenseur émotionnel fonctionne à plein régime pendant les soixante-dix pages de l'album. La mise en couleurs dynamique de Michelle Assarasakorn emballe le tout avec autorité, ajoutant un niveau d’angoisse supplémentaire dès les lumières éteintes.

Œuvre de genre parfaitement organisée et dessinée, Les Mondes électriques devraient réjouir et faire trembler tous les fans d’horreur qui savent ce qui se cache dans l’ombre. Lecture conseillée à partir de dix ans.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Les mondes électriques
1. Louise

  • Currently 2.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.5/5 (2 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.