Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Arkham Mysteries 1. Le Ciel des grands anciens

07/02/2022 1349 visiteurs 6.0/10 (1 note)

S eth Armitage, professeur à Harvard, se rend en Mongolie pour porter secours à son ami Calvin Tanner, parti à la recherche des vestiges des Tchos-tchos, une société d’êtres monstrueux apparentés aux humains. Il en revient meurtri, au bord de la folie, le dos marqué d’un mystérieux tatouage. Déchu de ses fonctions professionnelles, il n’y a que l’Université Miskatonic à Arkham qui accepte de l’employer. Les phénomènes étranges l’accompagnant dans la petite ville de la Nouvelle-Angleterre, il mène l’enquête avec la journaliste Skylark Duquesne et un certain Howard Phillips Lovecraft.

Richard D. Nolane inscrit son récit dans la mythologie du Cthulhu, tout en s’assurant qu’il soit accessible au non-initié. L’histoire est fondamentalement une investigation sur des manifestations inexplicables et elle est construite comme un roman à énigmes. De l’Asie au village imaginaire du Massachusetts, en faisant un détour par les fumeries d’opium du Chinatown de San Francisco, l’auteur sème les indices et tisse doucement sa toile. Il se passe beaucoup de choses dans ces cinquante-quatre pages, peut-être un peu trop puisque la narration apparaît par moments syncopée, particulièrement vers la fin de ce premier tome.

Le travail de Manuel Garcia sert bien la narration. Son trait charbonneux assombrit le dessin et accroît l’impact des nombreuses séquences, tant nocturnes que diurnes. La colorisation très foncée de Dijjo Lima contribue également à cultiver le climat d’étrangeté. Bref, les illustrations sont aussi sombres que le propos, au risque, parfois, d’altérer la lisibilité. La composition de certaines planches semble pour sa part influencée par l’esthétique du comic, avec empilade de cases et absence de gouttière. D’autres, plus sagement structurées en trois ou quatre bandes, rappellent davantage la tradition européenne.

Sans réinventer la théogonie lovecraftienne, Arkham mysteries constitue une agréable variation sur un univers connu.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Arkham Mysteries
1. Le Ciel des grands anciens

  • Currently 4.75/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.8/5 (4 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.