Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Mauvais sang

01/02/2022 1297 visiteurs 7.0/10 (1 note)

T ristan Tenebrae a l’allure d’un petit garçon, mais il est plus que millénaire. Le vampire habite un manoir avec quelques spectres et Mister Jingles, un cuisinier orang-outan (psychologue à ses heures) qui ne sait que cuisiner le baba ganoush, une détestable purée d’aubergine pleine d’ail. Tout est rangé et ordonné dans cette vaste maison où les jours se suivent et se ressemblent. Le jeune solitaire croise Lucile et sa mère qui l’invitent dans leur quarante-cinq mètres carrés où elles vivent, dans un désordre total, avec cinq autres gamins. Le jeune homme, qui se fait du sang d’encre pour tout et rien, découvrira que le bonheur se trouve à l’extérieur de sa zone confort.

Il y a dans ce conte signé Loïc Clément une douce folie rappelant celle de Lili Patalo (pour les monstres), avec un brin de Lou! (pour la maman déjantée). La morale de cet album destiné aux gamins âgés de huit ou dix ans se veut assez simple : il ne faut pas rester seul avec ses angoisses ; mais ce n’est pas tout. La vision de la maisonnée qui y est présentée est caricaturale, mais elle se révèle également bien de son temps avec famille monoparentale et nombreux pères tous plus absents les uns que les autres. Le récit est par ailleurs teinté d’une irrévérence qui fera rêver la marmaille et sourire les parents.

Qu’il dessine pour les mômes (L’étrange réveillon, Les nouveaux pirates) ou pour les adultes (Dans la forêt, L’esprit de Lewis), Lionel Richerand prend un plaisir à représenter les créatures fantastiques. Ses personnages, très expressifs, sont attachants. Et que dire des décors surchargés de détails. Au final, l’artiste parvient à fusionner des illustrations aux accents gothiques avec des éléments tout droit tirés d’une panoplie de Barbie… De fait, tout est cohérent.

Une bande dessinée à mettre d’urgence entre les mains de tous les enfants trop sages.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Mauvais sang

  • Currently 2.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.0/5 (2 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.