Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Androïdes (Soleil) 11. Marlowe (Chapitre I)

29/11/2021 1032 visiteurs 6.0/10 (2 notes)

D ans un futur relativement lointain, probablement au XXIIe siècle, l’Europe a « convaincu » la Grèce de céder le Péloponnèse aux réfugiés. Sectes et narcotrafiquants sévissent dans cet espace coupé du reste du continent. Marlowe, une militaire amnésique, est internée en hôpital psychiatrique depuis son retour du Kurdistan où elle a combattu. Elle est dépêchée sur la péninsule pour intervenir auprès d’une intelligence aussi artificielle que mégalomane.

Après avoir déconcerté les bédéphiles avec un premier tome soulevant beaucoup de questions, mais donnant peu de réponses, Jean-Pierre Pécau offre à ses lecteurs une conclusion satisfaisante. Le récit demeure tout de même complexe et les enjeux nombreux. Dans cet univers où les humains côtoient les androïdes, l’auteur évoque différents mythes grecs. L’inspiration la plus évidente semble toutefois être Au cœur des ténèbres de Joseph Conrad… trois fois plutôt qu’une. Tout d’abord, l’héroïne pénètre dans la forêt de cristal, une jungle contaminée par les plantations d’opium et de coca, à un tel point que toute la végétation y a des propriétés euphorisantes. Ensuite, l’engagée poursuit ses investigations dans une société anarchique où elle est pratiquement sans repères. Enfin, et surtout, à travers cette quête elle tente de mettre un peu de lumière dans sa noirceur intérieure.

Le scénariste porte par ailleurs un sombre regard sur les lendemains du monde. Dans cette époque indéfinie, tous les maux du début du XXIe siècle persistent : les peuples se font la guerre, le commerce de stupéfiants est florissant, le crime organisé prospère, la religion impose ses dogmes, les changements climatiques transforment le bassin méditerranéen en zone tropicale et le vivre ensemble continue d’être difficile, et à cela s’ajoute la cohabitation avec les êtres de métal.

Le dessin de Dim D. témoigne d’un travail documentaire consciencieux. Ses reconstitutions des lieux, souvent en ruines, sont bien faites… peut-être trop. Plusieurs cases amalgament illustrations et photos plus ou moins retravaillées, qui ne s’intègrent pas toujours harmonieusement, d’où un décalage parfois choquant. Cela dit, sa vision de l’avenir se montre cohérente et crédible.

Un propos ambitieux, commandant une lecture attentive. La morale de l’histoire : l’homme est un imbécile, même s’il arrive à concevoir des robots capables de réfléchir. Au fait, il vaudrait mieux qu’il se méfie de ces boites de conserve douées de raison, même si les trois lois de la robotique d’Isaac Asimov figurent sur les pages de garde.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Androïdes (Soleil)
11. Marlowe (Chapitre I)

  • Currently 3.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (8 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.