Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Mages 6. Yoni

04/11/2021 1332 visiteurs 7.0/10 (1 note)

Y oni, fils d'une famille modeste de runistes, mène une vie paisible au sein de son village, occupé à prendre soin de sa mère qui est gravement malade. Au loin, la grande ville d'Eldabeth est agitée par la fièvre des nombreux combats de Golems, ces guerriers en pierre qui rapportent gros à leurs propriétaires. En fabriquer un plus fort que les autres lui permettrait de gagner l'argent nécessaire pour acheter des remèdes plus efficaces. Avec cette idée tenace qui fait son chemin, ce sont le rêve et l'espoir qui s'emparent de lui.

Dans ce second tome sur la caste des mages runiques, les Terres d'Arran, malgré une trame de départ tout à fait ordinaire, continuent de surprendre. Ils sont cinq auteurs à avoir collaboré pour concevoir cette nouvelle aventure de fantasy et à être parvenus à rendre une histoire émouvante et potentiellement crédible, à partir du moment où l'idée d'un monde imaginaire dans lequel la magie tient une place prépondérante est accepté. Ensuite, il n'y a plus qu'à se laisser porter par le scénario sobre mais néanmoins palpitant de Nicolas Jarry, ensorceleur reconnu depuis de nombreuses années déjà et qui, pour l'occasion, s'est associé à David Courtois dont ce sont les grands débuts dans l'écriture. Les très jolies planches de Giovanni Lorusso se tournent avec autant de plaisir que celles feuilletées dans les albums d'Elfes 26 et 29 ou encore les deuxième et huitième volets d'Orcs et Gobelins au sein desquels il a œuvré. Ainsi, le trait réaliste suscite non seulement l'affection vis-à-vis d'un petit garçon obstiné dans sa noble quête mais également la compassion devant les nombreuses épreuves qu'il devra traverser pour tenter de parvenir à ses fins. Car, c'est bien connu, les plans, aussi précis soient-ils, ne se déroulent jamais comme prévu...

Yoni, « sixième du nom », est habillé avec suffisamment d'élégance et de caractère pour permettre une réelle évasion et maintenir l'intérêt et le suspense jusqu'au bout.

Par D. Roy
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Mages
6. Yoni

  • Currently 4.25/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (12 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Saigneurdeguerre Le 16/01/2022 à 16:27:44

    Yoni rêve de construire un golem de combat. Les golems ont sauvé l’empire Dunn lors de la guerre des goules, mais une fois la paix revenue, leur rôle se limite à des affrontements dans les arènes pour le plus grand profit du propriétaire vainqueur.
    La maman de Yoni est gravement malade. Il ne comprend pas pourquoi son père, réputé être un des plus grands runistes, continue à fabriquer des golems fermiers qui ne rapportent rien. Avec l’aide de son grand-père, qui n’est pas son grand-père, mais bien le mage qui a formé son père, Yoni s’est lancé dans la conception d’un petit golem de combat. Son rêve est de concevoir celui qui sera invincible dans l’arène afin de pouvoir acheter les plantes qui guériraient sa maman et qui coûtent une fortune. Un soir, alors qu’il se trouve chez « son grand-père », il voit le ciel s’illuminer d’une lueur orangée : le village où habite sa famille est la proie des flammes. Quand il arrive sur place, tout est détruit et les habitants tués par des golems de combat…

    Critique :

    Certaines critiques négatives ont considérablement retardé ma lecture de cette bande dessinée. Les ayant quelque peu oubliées, je me suis dit qu’il serait peut-être temps de lire ce 6e album de la série des mages alors que le 7e est déjà paru.
    Verdict ?
    Il tranche avec les autres tomes de la série. On aurait pu s’attendre à une suite du deuxième… Pas du tout ! Nous nous retrouvons avec de nouveaux personnages dans un nouveau lieu. Une histoire de vengeance voulue par un enfant suite à l’assassinat de ses parents et des habitants de son village sur ordre du crapuleux seigneur de la région.

    Le style de dessin des personnages est semi-réaliste et paraîtra sûrement caricatural à outrance pour ceux qui ont des goûts très classiques. J’ai beaucoup aimé les dessins de Giovanni Lorusso et la merveilleuse mise en couleurs d’Elodie Jacquemoire.
    Un album qui ne fera pas l’unanimité mais que j’ai beaucoup apprécié.

    Fradagast Le 13/12/2021 à 10:16:47

    6ème tome de la plus jeune des séries des terres d’Arran. Cette dernière peine à trouver son style et ce dernier tome n’y change rien : une nouvelle fois, cette série prometteuse sur les sorciers et autres mages se fourvoie. En effet, elle s’attarde à nouveau (5ème tome ?) sur un personnage adolescent en cours d’apprentissage de ses pouvoirs. Or l’attraction de Mages avait trois sources. D’abord la série semblait décrire les acteurs majeurs d’un complot humano-centrique à l’échelle du continent : ce crossover alléchant est en train de disparaître inexplicablement de toutes les séries… Ensuite, Mages annonçait décrire la psyché d’un être complexe et les spécificités d’un ordre magique, éléments qui ont disparu depuis le tome 4. Enfin, la série pouvait, à l’instar d’Orcs & Gobelins, incarner une héroïc fantasy plus sombre et adulte.
    Concernant ce titre, l’histoire rappelle furieusement les combats de robot décrits dans « Real steel » ; appartenant à une génération bercée par les anime originels, j’adhère pleinement au concept, malgré le peu de liens entre cette magie de golems et celle du tome 2. En effet, la figure du golem fonctionne bien, visuellement et même émotionnellement : les dessins sont dynamiques et spectaculaires.
    Les personnages sont attachants, mais on aurait préféré voir grandir Eragan, le mage runique du tome 2. Le titre se termine sur un Canes ex machina émouvant mais un peu trop pratique…Il devient urgent de recentrer cette série, le prochain tome des nécromanciens sera sans doute très bon, mais comme le signalent certains critiques un sentiment diffus d’industrialisation des concepts monte parmi les lecteurs/collectionneurs. La note est sévère, à la hauteur des attentes.

    kingtoof Le 14/11/2021 à 09:16:47

    Un album consacré aux golems, ce qui rajoute encore de la profondeur à ces magnifiques aventures se déroulant sur les Terres d'Arran.
    Cependant, j'ai trouvé le scénario faiblard, on lit l'histoire avec plaisir mais à la fin on se dit "ouais bof"
    Et je n'ai pas été emballé par les dessins : ils sont bons mais ne collent pas à ce que je souhaite pour cette série...

    Lhynn Le 08/11/2021 à 15:58:36

    je trouve la série mages en dessous des autres .... et ce 6eme tome m'a hélas conforte dans ce ressenti .
    pas un mauvais album mais en tourne les pages sans surprise .