Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Monstres (Windsor-Smith) Monstres

25/10/2021 5033 visiteurs 8.7/10 (3 notes)

L e jeune Bobby Bailey n'a pas beaucoup de perspectives dans la vie. Lorsqu'il entre dans le bureau de recrutement de l'armée américaine, c'est avec la ferme intention de s'y engager. Le sergent instructeur McMcFarland doute des capacités du jeune homme, qui apparaît peu sûr de lui et très évasif sur son passé. Il décèle pourtant en lui toutes les caractéristiques qui en feraient le candidat idéal pour un programme militaire ultra-secret: le projet Prometheus, qui vise à créer un super-soldat. La nouvelle recrue connaîtra-t-elle un destin similaire à celui de Steve Rogers, le mythique Captain America ?

Pas vraiment.

Très loin de là, pourrait-on même dire.

En fait, le lecteur songera plutôt à L'arme X, du même auteur, qui détaillait les expérimentations inhumaines qui dotèrent Wolverine de ses griffes et son squelette d'Adamantium. C'est alors que l'histoire connaît un premier basculement, s'attachant alors au dilemme de McFarland, qui prend conscience qu'il a probablement condamné ce pauvre gamin à un sort peu enviable. Imperceptiblement, le scénario s'éloigne du genre super-héroïque pour glisser vers un registre encore plus sombre, qui n'est pas sans évoquer Sin City. Un nouveau changement de perspective survient, entraînant l'intrigue dans une direction diamétralement opposée, plus intime.

C'est là le tour de force que représente Monstres. L'histoire repose sur des éléments connus, à la limite du cliché. L'apparition d'un savant nazi forcément inquiétant prête presque à sourire. Il y aura encore une histoire d'amour impossible, un enfant possédant un pouvoir à la Shining, des militaires tautologiquement bas du front... et une tragédie familiale particulièrement déchirante. Autant d'ingrédients habituels, mais qui ne sont pas souvent associés. Barry Windsor-Smith fait reposer son récit sur des recettes éprouvées. Si les multiples développements qu'il utilise ne sont pas novateurs en tant que tel, Il n'hésite pas à mélanger les genres et les combine avec une maîtrise totale. Le scénario est d'une fluidité absolue, reposant sur des personnages forts et attachants. Il en va de même pour la partie graphique, il n'y a pas d'autre terme, superbe. Que ce soit dans l'expressivité des personnages, la composition des planches ou le dynamisme des scènes d'action, chaque page force l'admiration.

C'est là l'œuvre d'un virtuose, tellement à l'aise qu'il n'éprouve pas le besoin de faire ce son livre un catalogue tape-à-l'œil de son art. Il met son immense expérience au service de l'histoire qu'il raconte. Il ne se renie pas, il ne sacrifie pas à une quelconque mode, à un tel point que Monstres possède un charme très désuet. À vrai dire, il est même difficile de croire que ce roman graphique est une nouveauté de 2021. Il passerait presque pour une réédition très soignée. Cela tient aussi sans doute à sa très longue gestation, puisque sa genèse remonte au début des années quatre-vingt, lorsqu'il s'agissait d'un projet destiné à Hulk. Et cela faisait près de vingt ans que l'auteur s'y consacrait.

Le résultat est un ouvrage classique, dans l'acceptation la plus noble du terme. C'est aussi un chef-d'œuvre, littéralement: une création majeure, parfaite dans son genre.

Par T. Cauvin
Moyenne des chroniqueurs
8.7

Informations sur l'album

Monstres (Windsor-Smith)
Monstres

  • Currently 4.90/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.9/5 (10 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    El-Rej Le 20/11/2021 à 19:59:19

    Beaucoup de références aux super-héros américains viennent à l'esprit en lisant ce Monstres (Captain America, Hulk, Weapon X)... pourtant, c'est à côté des différentes adaptations de Frankenstein (à commencer par celle de Berni Wrightson et en attendant celle de Georges Bess) que j'ai rangé cette oeuvre de Barry Windsor-Smith.
    Impossible de rester insensible à cette histoire dans laquelle le personnage le plus monstrueux n'est pas forcément celui que l'on croit.
    La seule raison pour laquelle je n'ai pas mis 5 étoiles est à cause du dessin : j'avoue avoir trouvé que certains personnages se ressemblaient un peu. Mais attention, ça ne gêne en rien la lecture et la compréhension de l'oeuvre... !
    A lire absolument !