Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Saint-Elme 1. La vache brûlée

14/10/2021 6117 visiteurs 7.4/10 (7 notes)

N ichée au pied de montagnes majestueuses au bord d’un lac aux eaux cristallines, Saint Elme possède tous les atouts pour vous séduire le temps d’un séjour de rêve. Grands espaces, vues à couper le souffle, traditions et gastronomie, que vous soyez du genre actif ou bien hédoniste, notre charmante cité à tout pour vous satisfaire. Bienvenue à Saint Elme !

Serge Lehman et Frederik Peeters, le duo derrière le brillant Homme gribouillé, sont de retour avec une nouvelle série sous le signe du polar et de l’étrange. Fred Vargas n’est pas loin et ça ne serait pas surprenant que David Lynch soit caché derrière un mélèze au détour d’un sentier. Premier tome posant le couvert, La vache brûlée est avant tout une introduction à un récit prévu pour s’étaler sur quatre ou cinq volumes. Le temps est aux présentations : une galerie de personnages peuplée d’individus aux caractères bien trempés, un cadre géographique grandiose calqué sur le sud des Alpes (Tessin, Lac de Côme) où les forces de la nature sont plus que prégnantes et, déjà, une série de scènes chocs marquantes aux ramifications encore à peine discernables.

Qui dit thriller, implique évidemment un privé : voici Frank Sangaré, un vrai pro qui atteint toujours ses objectifs. Sa mission ? Ramener à la maison un jeune fugueur issu d’un riche famille. Une affaire assez routinière sans réelle difficulté à première vue. Sauf que, derrière les belles affiches publicitaires, l'idyllique bourgade cache quelques secrets peu avouables. Il y a certes, comme habituellement dans ce genre de microcosme, une espèce de potentat qui tire les ficelles. Il ne devrait pas trop poser de problème, des gars de cet acabit, le héros sait comment les manœuvrer. Par contre, il y a plus grave que ces trafics minables et autres combines politico-économiques. Une atmosphère malsaine plane sur la cité, un je-ne-sais-quoi indéfinissable qui met mal à l’aise. Et puis, les cadavres commencent à s’accumuler un peu vite à l’ombre des cimes enneigées.

Découpage serré, mise en page sévère et limpide, couleurs audacieuses, Frederik Peeters récite ses gammes tel un maestro en représentation. Même s’il semble un peu gêné aux entournures à force de vouloir coller au plus près de ses protagonistes, son travail se montre impressionnant de maîtrise. Véritable synthèse des outils graphiques qu’il a développés au fil de sa carrière, les planches de Saint Elme rassemblent tout ce qui a fait le succès du dessinateur : élégance et fluidité au service de la narration.

Premier tome emballant et intrigant, La vache brûlée est une entame particulièrement réussie, réalisée de mains de maître par deux artistes au sommet de leur art. Vivement la suite.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
7.4

Informations sur l'album

Saint-Elme
1. La vache brûlée

  • Currently 3.91/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (47 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    yannzeman Le 25/04/2022 à 22:11:27

    Je n'ai pas été ébahi par ma lecture.
    La faute à un dessin perfectible, surtout mal colorié, et à un scénario excessif qui retire à l'histoire tout semblant de réalisme.

    Il me faut pouvoir m'identifier à un personnage pour m'attacher au récit. Ici, cela n'a pas été le cas, alors l'album m'a paru long à lire, lent à se mettre en route, et aucun personnage ne m'a marqué.

    Graphiquement, ça passe, sans être extraordinaire.
    Mais la colorisation n'aide vraiment pas. Ce coin de nature, ce gros village au bord de l'eau m'a paru, parfois irréel, parfois étriqué, rarement sympathique, et franchement déconnecté.

    La population qui le compose est trop borderline pour être crédible, trop cosmopolite pour être reliée à un pays. Il n'y pas grand monde de normal, c'est trop.

    Comme les deux premiers tomes étaient disponibles, j'ai lu les deux, mais je m'arrêterai là, ce n'est pas pour moi.

    Yovo Le 04/02/2022 à 22:13:51

    En découvrant "Saint-Elme" dans les rayons, sa couverture étrange et l'intérieur bizarrement bariolé ne m'avaient pas totalement convaincu. Mais Frederik Peeters est l'un de mes auteurs préférés (j'ai quasiment tous ses albums). Comme en plus les premiers retours étaient bons, j'ai fini par l'acheter et j'ai carrément bien fait.

    Cette colorisation si particulière prend tout son sens à la lecture. Dès l'entame j'ai été aspiré par ce graphisme hallucinant qui donne à ce polar une atmosphère fantastique, une dimension corrosive presque malsaine, avec des bleus et des rouges irréels. C'est du grand Peeters !

    Côté scenario, on a Saint-Elme, une ville improbable et un décor extrêmement bien trouvé, des personnages plus interlopes les uns que les autres, une intrigue poisseuse à souhaits... Tous ces éléments s'agencent à la perfection et m'ont laissé une impression de trouble persistante.

    Un excellent premier tome, addictif et pleinement maitrisé.

    MAL75 Le 29/01/2022 à 19:10:57

    Une véritable réussite , surtout après avoir relu "L'Homme gribouillé" signé des deux mêmes auteurs.

    "la partie graphique [est] menée de main de maitre par Peeters qui nous offre une belle partition, avec un sens du découpage épatant et une mise en couleur d'une stupéfiante audace". Je viens de citer Johnny Fletcher et je souscris totalement.

    Graphiquement, c'est vraiment superbe !

    Coté scénario, c'est sombre, plein de mystère et d'intrigues dont on sent bien qu'elles vont s'entrecroiser.

    Je suis conquis par ce premier tome, il me tarde de lire la suite.

    Johnny Fletcher Le 16/01/2022 à 23:01:35

    Après une scène liminaire d'une formidable efficacité, l'album perd peu à peu le fil de la tension et du mystère qu'il avait jeté en pâture à notre curiosité. Une suite de scènes finalement assez convenues du polar constituent le reste de l'album, avec un soupçon d'étrangeté malheureusement pas de nature à relever l'intérêt à mon sens. Il n'y a qu'à voir la scène de la bagarre et et de l'interrogatoire d'un duo de dealers par le détective privé Franck Sangaré dans les goguenots d'une boite de nuit: dix pages qui auraient tout aussi bien pu se réduire à une ou deux pages. Tout est du même tonneau, avec des scènes plutôt tièdes qui filent et font tourner les pages sans retenir tout à fait l'attention. Je suis donc arrivé au terme de l'album sans me sentir concerné plus que ça par une intrigue qui tarde à exposer son propos et à exhaler son mystère, peuplée de personnages qui ressemblent davantage à des archétypes de fiction qu'à des êtres humains plausibles.
    Heureusement, il y a la partie graphique menée de main de maitre par Peeters qui nous offre une belle partition, avec un sens du découpage épatant et une mise en couleur d'une stupéfiante audace. Il se démène pour faire vivre cette histoire qui malheureusement m'a semblé ne jamais pouvoir décoller.
    C'est donc une vive déception que ce premier album de Saint-Elme, un rendez vous raté, même s'il reste malgré tout l'intéressant travail fourni par Peeters. A voir avec les tomes suivants si la machine s'emballe et nous mène vers des sommets.
    Note: 2,5/5

    thieuthieu79 Le 21/11/2021 à 18:38:09

    Quel plaisir de retrouver ce duo d'auteurs dont la dernière œuvre m'avais complètement transportée.
    Le premier tome de cette nouvelle série a pris le même chemin.
    L'intrigue se met rapidement en place et les différents nœuds narratifs se rejoignent tous vers le même fil conducteur, à savoir cette mystérieuse disparition.
    C'est très bien construit et sans temps mort.
    Les personnages ont une véritable âme et ils ont tous leur importance et leur rôle à jouer.
    Le graphisme de Peeters retranscrit parfaitement ça avec une ambiance assez glauque et inquiétante alors qu'on se trouve à Saint-Elme une belle station montagneuse très touristique.
    Son découpage et sa mise en scène sont volontairement assez dynamique avec une colorisation très vive mais qui colle relativement bien à l'univers.
    J'ai hâte de poursuivre l'aventure qui devrait s'étaler sur 4 ou 5 albums.