Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Angel (Montalbano) 2. Le sanctuaire des hérétiques : Seconde partie

07/10/2021 1114 visiteurs 7.0/10 (1 note)

I l y a le feu ! Les actes de vandalisme se poursuivent de plus belle et s'aggravent. Ce coup-ci, c'est l'exploitation agricole de la famille Popescu qui est visée. C'est la fois de trop pour ce clan qui décide de s'en prendre à la seule piste qui leur apparaît crédible : un vieil ermite énigmatique qui vit reclus en montagne. Passé à tabac, sa langue se délie. Angel Cimmaron devra une nouvelle fois faire preuve d'audace pour parvenir à élucider le mystère qui entoure le château de Bräncvastel.

En choisissant de confier les rênes de son intrigue à un journaliste, Christophe Bec fait le choix d'élargir le champ d'action de l'enquêteur. C'est d'autant plus judicieux que le héros pourra se permettre d'outrepasser largement les droits du policier qui lui est pourtant toujours associé et qui n'aura pas d'autres options que de subir les humeurs et les décisions de son acolyte. Dosage savamment équilibré entre thriller et fantastique, le scénario avance sur un rythme très soutenu, distillant rapidement les éléments indispensables pour maintenir le lecteur en haleine jusqu'au terme. La sensation est décuplée par le coloriste, Hugo Sébastian Facio, qui dirige brillamment sa lumière vers les endroits clefs des cases de Claudio Montalbano, lequel, de son côté, n'a pas perdu son sens du détail et du réalisme sur ses personnages. Avec quelques touches d'ombre sur des parties de silhouettes et de corps, ainsi que du sombre en fond de scène, ce sont la tension et le suspense qui gagnent en intensité.

Grâce à une histoire policière consistante intemporelle, un dessin très attractif, Le Sanctuaire des Hérétiques s'inscrit dans la liste des diptyques qu'il faut soigneusement ranger dans une bédéthèque.

Par D. Roy
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Angel (Montalbano)
2. Le sanctuaire des hérétiques : Seconde partie

  • Currently 3.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.0/5 (3 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    thieuthieu79 Le 15/09/2021 à 18:41:52

    Le dénouement de ce diptyque est un peu trop facile et sans réel rebondissement. Néanmoins, je suis resté accroché à l'histoire jusqu'à la fin car c'est bien construit et bien mis en scène.
    Les explications sont claires et la fin ouverte ne laisse aucun doute, il y a aura une suite (les auteurs l'on déjà confirmé).
    On retrouve cette atmosphère lourde, oppressante et angoissante que j'ai tant aimé dès le début.
    Coté graphisme, l'ensemble est toujours réaliste et très immersif.
    C'est un bon diptyque divertissant que les auteurs nous on livré.

    Campanar Le 02/09/2021 à 09:30:23

    Dommage, les promesses du premier tome ne sont pas tenues.
    Travail bâclé … il y avait pourtant la matière pour suivre la même veine … on pouvait imaginer la belle hôtelière en rébellion avec sa famille, une aventure avec le journaliste … sans parler de l’improbable occupant du château ou des relations entre le village et le clan dominant …
    Quant à la légende, au bout de 700 ans elle paraît très jeune !
    Bref, à n’acheter que pour compléter le tome 1!