Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

I l était une fois, il y a très longtemps, des dinosaures philosophes. Ils réfléchissaient à l’absurdité de la vie, à la justice et au bonheur, mais également à des questions plus prosaïques, par exemple les bienfaits du sport, la vanité de la mode et l’ennui des copains qui se prennent trop la tête. Les créatures n’étant pas dénuées d’humour, leur histoire est aussi faite de gags sur les pets, les hémorroïdes et les adresses de courriel qui vieillissent mal, par exemple ptiranosaurus-sex.

Le petit livre carré, signé Marc Dubuisson, propose une centaine de courts scénarios. Les textes font un peu penser à des haïkus, ces brefs poèmes japonais en trois vers qui demandent à leur auteur de faire preuve d’un exceptionnel esprit de synthèse. En quatre cases, le scénariste doit introduire ses personnages, les mettre en opposition et conclure l’acte par une chute rigolote. Il y arrive dans l’ensemble assez bien. Les saynètes ne présentent évidemment pas toutes un intérêt égal, mais peu sont franchement décevantes.

Régis Donsimoni soutient l'esprit du propos avec un découpage hyperformaté, à savoir quatre vignettes de taille et de forme rigoureusement identiques. Le style, caricatural, est plutôt sympathique ; les monstres ont des bouilles engageantes et bon enfant, même lorsqu’ils se révèlent méchants.

Un regard sur notre époque qu'apprécieront les amateurs de James et de Fabcaro.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Les philosaures

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.