Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

H elen est une dame âgée. Accompagnée de sa fille, elle se retrouve assise sur le vieux banc d’une gare désaffectée. La jeune femme ne comprend pas ce qui pousse sa mère à venir dans un tel lieu, elle l’accompagne pourtant par respect envers elle. Revenir sur les lieux qui ont marqué sa vie était l’un des derniers souhaits de la vieille dame, pour se rappeller une rencontre inoubliable.

L’Autre Laideur, l’Autre Folie, est l’histoire d’une rencontre entre deux êtres égarés dans leurs vies. Une jeune femme sillonne les Etats-Unis, sans but, prenant le premier train qui se présente sans même connaître sa destination. Le fardeau qu’elle porte est bien plus pesant que la lourde valise qui l’accompagne. Ses errances la conduiront au milieu de nulle part, elle y rencontrera un homme, lui aussi semble accablé par un lourd secret. Par politesse, il proposera de l’héberger, par courtoisie et se sentant en confiance, elle acceptera. Commence alors un étrange ballet, de petites phrases en découvertes, une amitié improbable semble s’installer. Le destin a réuni les deux personnes les plus dissemblables, au passé si mystérieux. Ils sortiront transformés à jamais de cette confrontation à la fois douce et amère.

Il est des albums qui ne laissent pas indifférent. Marc Malès (Milles visages, Lucy) nous offre un moment inoubliable, une histoire d’amour forte, touchante. Il a établi une relation entre ces deux êtres pour les rapprocher alors qu’ils n’ont rien en commun. Il a très habilement installé son histoire avec une narration tout en douceur permettant de s’attarder sur les détails les plus intimes. Cette aventure entre ces deux personnages peut apparaître banale, mais elle est traitée avec une grande sensibilité, c'est ce qui fait tout le charme de cet amour entre la Belle et la Bête.

L’autre point fort de cet album est indubitablement ce dessin à l’encre avec un travail très poussé sur les ombres. Il accentue ainsi la dualité propre à chacun des personnages. Malès parvient à transmettre une large palette d’émotions. Le résultat est somptueux. Une mention particulière pour ces six pages où la jeune femme attend assise sur ce quai de gare. A la manière d’un cinéaste, il se rapproche de son visage, pratiquement sans paroles, sans mouvements de la part de la jeune femme, et pourtant ces cases sont profondément expressives.

L’Autre Laideur, l’Autre folie est un album à lire, à relire, à savourer. En dire plus serait manquer de respect envers cette femme et cet homme qui ont ensemble pris un nouveau départ.

Par D. Ollivier
Moyenne des chroniqueurs
8.3

Informations sur l'album

L'autre laideur, l'autre folie

  • Currently 4.47/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (51 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Cellophane Le 11/06/2018 à 18:36:12

    C’est une histoire simple et jolie, pas complexe pour un rond mais rondement menée.

    L’auteur prend le temps pour poser des situations basiques (une rencontre, un repas, un pique-nique) sur plusieurs pages, étalant tranquillement la narration…

    Mais derrière cette apparence de simplicité se trouve une histoire plus complexe, des personnages profonds et intéressant.

    La narration, également, qui mêle présent, passé, et une intrigue en fil rouge derrière le tout avec la disparition d’un présentateur radio…

    Tout se recoupe merveilleusement bien ; on est presque surpris de voir tous les fils converger alors que, bien sûr, tout est prévu dès le départ.

    Les dessins sont à l’image de l’histoire : s’ils paraissent simples et épurés dans le trait, ils laissent voir une grande qualité dans les détails et l’utilisation des noirs pour l’ombrage et les volumes.

    Très chouette histoire et de magnifiques dessins.

    zaaor Le 15/08/2007 à 04:47:55

    Il est plutôt rare que l'on ait envie de donner une note parfaite; il faut être
    secoué pour arriver à dire, je le place ce 10/10.

    Ici, on suit le récit tel un court métrage ou une nouvelle. La beauté de la jeune
    femme est frappante; sûrement pour mettre en contraste ce que l'auteur désire
    démontrer. Tout en douceur, on retrouve les éléments des BD qui deviennent
    chef-d'oeuvre avec le temps: Zoo, Le combat ordinaire, Maus. On retrouve de
    l'émotion en grande bouffée. L'histoire, qui ne réinvente pas la roue, s'anime
    cependant à un tel point qu'il devient difficile d'y résister.

    La dernière fois que j'ai pleuré pour un roman graphique, c'était pour Maus. C'est
    toujours aussi étrange lorsque ça m'arrive avec une BD. Bravo à l'auteur; du
    travail tout ce qu'il y a de plus essentiel pour cet art qu'est la BD contemporaine.

    Archiviste Le 08/02/2005 à 10:32:05

    Helen est une vieille dame, et dans cette gare désaffectée où la conduit sa fille Linda, elle se souvient de son passé, par brides, souvenirs diffus, puis plus clairs, jusqu'à retracer les moments forts de sa vie...
    Elle raconte son errance de gare en gare, à la recherche d'elle même en quelque sorte...
    Des visages sans nom, des voix avec, et au final, une histoire qui se passait dans les années 30, une très belle histoire...

    Cette BD est un cadeau de lecture, avec une histoire comme on en fait trop rarement, servie par une narration efficace, sans à coups, tout en finesse et en douceur, avec ses moments d'émotions, ses moments de calme, et un trait somptueux. En noir et blanc, ce qui ne gâche rien de l'album, bien au contraire.
    Il y a eu des bonnes surprises cette année, et celle-ci fait partie des meilleures lectures sans hésiter...
    Le scénario n'y est pas très original, la narration non plus, mais elle est bien menée, elle immerge le lecteur dans l'histoire toute simple de cet homme mystérieux, et de cette femme qui l'est un peu moins. Au final, c'est une très belle histoire d'amour, de partage entre deux êtres, la recherche de ce petit quelque chose en chacun de nous, qui ne demande qu'à éclore, différent pour chacun.
    Tout cela est parfaitement bien rendu par le noir et blanc de Marc Malès, qui sait donner à ses personnages le soupçon d'humanité qu'il manque parfois à beaucoup d'oeuvres... S'il n'y avait qu'une seule chose à dire pour conclure cette impression de lecture, ce serait tout simplement : Ne passez pas à côté !