Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

]« Mais tu te rends compte ? 300 fois ! C’est décidé, on se lance dans une nouvelle création… On s’est donné un an avant de jouer la première ! »

Membres de la compagnie Tour de Cirque, Marion Achard jongle entre la scène, l’écriture et la parentalité. Inévitablement, ces passions devaient se rencontrer. C’est désormais chose faite ! À travers Le zizi de l’ange, l‘autrice partage les difficultés du quotidien d’une troupe de circassiens. Cette tranche de vie romancée compose entre les rires et les petits bobos, les déconvenues et les joies professionnelles. La scénariste orchestre ses saynètes autour d’un fil rouge solide en explorant la création collective. Une entreprise pleine de renoncement où les natures dirigistes imposent leurs visions au détriment des personnalités pondérées. Seulement, ces conflits ne font pas œuvre. Pourtant, les résidences se succèdent. Les mois s’égrainent et la pression monte au fil des pages, alors que parallèlement, l’administratrice de production a déjà obtenu une date de représentation pour la presse et les programmateurs de France et de Navarre.

Finalement, « Est-ce qu’on a composé avec nos compétences et nos désirs ou avec nos besoins et nos urgences ? »

La partition graphique a été confiée à Miguel Francisco Moreno. L’illustrateur a déjà livré à la collection Mirages des éditions Delcourt, l’émouvant Des espaces vides. Mais l’artiste espagnol est principalement connu dans le monde de l’animation et du jeu vidéo pour sa participation au phénomène Angry Birds. Sa maîtrise de l’outil informatique se constate dès la découverte des planches. La perspective des immeubles comme celle des véhicules ne souffre d’aucune déformation. Les intérieurs sont richement décorés. Le lecteur reconnaît aisément des tableaux, des posters et des affiches célèbres. Et surtout, ce travail académique est consolidé par le jeu d’acteur de l’ensemble des protagonistes. Dans un style semi-réaliste, les bouilles des minots et le visage fermé des adultes soulignent les dialogues et génèrent une empathie à l’égard de ces héros de papiers. Quant à la colorisation, elle tient du réel et brille uniquement par ses pointes de lumière.

En somme, Le zizi de l’ange, sous-titré Chroniques d’un spectacle vivant, évoque avec à-propos les aléas administratifs des intermittents et les imprévus d’une vie de famille itinérante. Avec désinvolture et à l’instar d’un enfant de la balle, plongez sous le chapiteau de cette douce comédie Circus !

Par Y. Machado
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Le zizi de l'ange - Chroniques d'un spectacle vivant

  • Currently 3.33/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (3 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Shaddam4 Le 28/09/2021 à 15:08:07

    Superbe tranche de vie d'une troupe de circassiens qui naviguent entre leur envie de vie normale et leur passion pour un métier "différent". Sur de superbes planches très précises dans la gestuelle comme dans les decors, le duo nous remplis d'humanisme à la lecture de cette BD qui fait un bien fou! Un coup de coeur de cette rentrée!

    Lire la chronique sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2021/09/22/le-zizi-de-lange-chroniques-dun-spectacle-vivant/