Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Tananarive

16/09/2021 6490 visiteurs 8.0/10 (5 notes)

A h, les anecdotes de Jo sur ses tribulations aux quatre coins du monde ! Amédée ne s’en lasse pas, voyageant par procuration en écoutant son ami, lui qui n’a jamais quitté sa province. Puis un matin, son voisin au verbe haut passe l’arme à gauche. Déprimé, le notaire retraité se morfond jusqu’à ce le maire le relance sur la succession du défunt. Piqué par la curiosité, Maître Petit-Jean endosse son imper défraichi et, sous le regard préoccupé de son épouse, il prend la route dans une voiture brinquebalante afin de retrouver un potentiel héritier. Vérités et surprises l’attendent, à commencer par un passager aussi familier qu’inattendu.

Avec son titre à la consonance exotique, le turquoise de sa couverture sur lequel se détache l’orange pétant d’un coupé fumant et la girafe qui y passe le cou, Tananarive accroche l’œil et fleure l’aventure. En la matière, l’album concocté par Mark Eacersall (GoSt 111) et Sylvain Vallée (Katanga, Il était une fois en France) remplit sa promesse, en entraînant dans un road-trip maîtrisé et qui tient en haleine d’un bout à l’autre des cent seize planches.

Le récit débute par une de ces soirées entre copains où fusent les souvenirs ; le ton est jovial, enlevé, jusqu’au premier coup de frein, le retour du petit casanier décati près de sa femme et le décès, le jour suivant, de beau parleur vieillissant mais encore fringuant. Ensuite, la narration slalome et vire au rythme de l’enquête d’Amédée et de son tacot crachotant. La grisaille et le crachin nordistes accompagnent le voyageur qui, si le chemin ne le mène pas sous les tropiques, vit malgré tout un véritable rodéo émotionnel, chaque halte, partagée avec le lecteur-spectateur, laissant planer l’espoir d’une résolution qui ne viendra qu’à son heure. Les révélations se succèdent et l’image de Joseph (grand) Seigneur s’écorne quelque peu, sans pour autant lui faire perdre de sa superbe. Dans le même temps, le notaire effacé grandit, prend de l’assurance, se trouve lui-même. En parfaite adéquation avec le reste de l’histoire, le dénouement arrive comme un ultime virage qui prend aux tripes et efface d’un coup d’œil la dernière certitude erronée.

De son côté, le dessinateur offre une magnifique composition graphique au découpage cinématographique qui fonctionne terriblement bien et que subliment les couleurs de Delph. Croqués avec vivacité, les nombreux protagonistes possèdent une vraie présence et sonnent juste. De plus, le trait expressif et dynamique restitue remarquablement leurs ressentis et leurs états d’âme. Il plante également un décor convaincant, allant du petit pavillon avec jardin d’une province bourgeoise aux barres d’une cité HLM, en passant par des autoroutes sous la pluie et des motels et discothèques miteux. S’y ajoutent les touches de fantaisie tropicale qui s’invitent dans le paysage ; elles soulignent le décalage entre les trésors de l’imagination et une réalité bien moins colorée.

À la fois quête et récit intime, Tananarive se révèle aussi captivant que rondement mené. Embarquer dans ses montagnes russes, c’est s’assurer un délicieux moment de lecture et une formidable équipée humaine qui saura toucher au cœur.


Lire la preview.

Par M. Natali
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

Tananarive

  • Currently 3.73/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.7/5 (44 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    cdubet Le 11/10/2021 à 10:42:57

    tres bonne BD: l histoire est bonne (et surprenante). le dessin est bon (si vous avez aimez Katanga vous aimerez). bref n hesitez pas a l acheter

    JohannMangakastory Le 07/10/2021 à 11:39:07

    J'ai été conquis par cette histoire d'amitié ébranlée et de recherche personnelle. Les dessins de Vallée sont jolis servent l'histoire et nous rendent les personnages très attachants et humains.

    thieuthieu79 Le 02/10/2021 à 14:37:01

    Je suis très surpris de tous les avis plutôt négatifs.
    Parce que moi, j'ai été vraiment séduit. C'est bien simple, j'ai dévoré l'ouvrage d'une traite sans pouvoir m'arrêter.
    Du premier coup d'œil, on reconnaît la patte de Sylvain Vallée, avec son graphisme très caricatural. Les expressions des personnages en sont d'ailleurs puissantes et criantes de vérité.
    Mais ce qui m'a vraiment plu, c'est cette touchante histoire très humaine, qui nous rappelle que la vie, quand elle n'est pas cruelle, passe à une vitesse qu'on ne peut imaginer.
    Tendresse, humour, légèreté et émotion viennent alimenter ce magnifique road trip identitaire, dans lequel je me suis plongé corps et âme. Merci pour ce délicieux moment.

    Globule Noir Le 30/09/2021 à 10:19:17

    Si le dessin de Vallée est toujours magnifique, le scénario est convenu voire parfois grotesque comme cette scène improbable et caricaturale dans le bar d'anciens légionnaires...
    Le tout est globalement ennuyeux

    zantar Le 25/09/2021 à 19:28:09

    Un bon moment de lecture, des personnages attachants, une réflexion sur la vie qui passe, dans l'atmosphère du nord sans besoin de trop de décors juste une ambiance née de couleurs, du dessin.., avec des dialogues que l'on pourrait attribuer à Audiard.
    Un album qu'on peut offrir à toute personne non férue de BD mais ayant vécu.

    Dr_Olive Le 19/09/2021 à 20:54:52

    Un road-trip version 3ème âge: à la fois comique, mélancolique; album fort sympathique.
    Le dessin est superbe, sublimé par une mise en couleur réalisée par Delf.

    dgege Le 17/09/2021 à 11:08:47

    Comme alboundy, malgré un dessin et des couleurs magnifiques, je n'ai pas été vraiment touché par l'émotion de cette recherche en dehors de la fin... dommage car Vallée méritait mieux pour son investissement graphique ♥♥♥♥♥

    alboundy Le 15/09/2021 à 18:42:34

    Derrière un bien bel ouvrage sur la forme (Superbe couverture, dessin de Vallée, Katanga...), j'avoue ne pas avoir été touché par l'histoire de cette BD et pourtant je suis bon public en road trip "psychologique". Nul doute que ça devrait plaire à d'autres mais je suis très mitigé pour ma part...