Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

S eptembre 2021, Juliette se rend à New York. Elle se souvient des actes terroristes commis au début du millénaire et de leurs répercussions sur la géopolitique mondiale (guerres en Afghanistan et en Irak, essor de l’État islamique et attentats dans plusieurs villes d’Europe) et sur les gens (solidarité, peur et xénophobie). Mais surtout, elle se rappelle une adolescente, collée devant la télévision, tentant de trouver un sens à tout cela.

Le journaliste Baptiste Bouthier propose un bon rappel des événements. Pour bien cerner la problématique, il tend le micro aux badauds, aux pompiers, aux représentants des médias, aux politiques… et à une jeune Française. Le lecteur lambda n’apprendra tout de même pas grand-chose dans cet ouvrage. La tragédie demeure archiconnue ; tout le monde a vu cent fois les avions percutant les tours et pris connaissance de la riposte américaine dont les conséquences perdurent. C’est tout le reste qui attend d’être éclairé.

Il aurait été judicieux de s’attarder davantage aux enjeux sociopolitiques ayant conduit dix-neuf hommes à se sacrifier. Le reporter aurait pu se pencher sur le transfert d’influence d’une Al-Quaïda structurée à une Daesh décentralisée ou aux contrecoups que le Patriot Act et autres plans Vigipirate ont sur les libertés individuelles (notamment à la lumière des révélations d’Edward Snowden). Ces questions sont à peine effleurées, alors qu’il y a beaucoup à dire sur ces sujets moins abondamment discutés. Et pourquoi ne pas s’en tenir à la perte de l’innocence d’une collégienne qui, après avoir découvert la terreur s’abattant sur la « grosse pomme », constate qu’elle s’est déplacée tout près de chez elle, à Paris, Bruxelles et Nice, pour n’évoquer que les actions les plus meurtrières?

Au dessin, Héloïse Chochois adopte une démarche avec laquelle les abonnés de la Revue dessinée sont familiers. L’artiste se met au service du reportage en privilégiant un ton sobre, donnant ainsi toute la place au propos. Son iconographie est toujours juste ; bien qu’elle n’insiste pas sur la détresse et la destruction, elle réussit à transposer l’émotion en images.

Paraît-il que « Qui trop embrasse mal étreint ». 11 septembre 2001, le jour où le monde a basculé ratisse en effet très large et revient sur des faits que personne n’a oubliés. L’album aurait gagné à délaisser un angle généraliste pour se concentrer sur un ou quelques aspects et présenter des informations méconnues ou encore à établir des relations de cause à effet ignorées. Cela dit, la synthèse est intéressante et le livre se lit facilement.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

11 septembre 2001, le jour où le monde a basculé

  • Currently 2.20/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.2/5 (5 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 03/02/2022 à 08:21:21

    Cette date sera à marquer à tout jamais dans l'histoire du XXIème siècle quelque soit le lieu où l'on habite sur la planète. En effet, le 11 Septembre 2001, il y a eu le même jour sur le sol américain 4 attentats suicide signé par l'organisation islamiste Al Qaïda.

    Cela a touché les tours jumelles du World Trade Center dans le centre de Manhattan à New-York mais également le bâtiment du Pentagone à Arlington en Virginie ainsi qu'un champ à Shanksville en Pennsylvanie où un Boeing s'est crashé. En effet, 19 terroristes ont détourné 4 avions de ligne américain au matin du 11 septembre pour commettre l'irréparable. On a dénombré près de 2977 victimes tuées sans compter les nombreux blessés et les victimes par ricochet.

    Les attentats du 11 septembre 2001 sont les attentats les plus meurtries jamais perpétrés à ce jour. On sait malheureusement que par la suite d'autres villes notamment européennes ont été touchées comme Londres, Madrid, Bruxelles ou Paris et Nice. Même ma ville de Strasbourg a connu un marché de Noël meurtrier en 2018.

    Les conséquences de cet attentat ont été un renforcement d'une législation anti-terroriste comme le Patriot Act aux USA qui ont réduit considérablement les droits de la défense des citoyens. Il y a eu également le guerre contre le terrorisme mené d'abord en Afghanistan puis en Irak avec les conséquences que l'on connaît près de 20 ans après. Cela a été un gros bourbier provoquant la mort de milliers de soldats américains et de civils irakiens ou afghans sans parler des destructions ou des déplacements de population. Et surtout, cela n’a en rien empêché d’autres attentats de se produire !

    En ce qui me concerne, je trouve que cette BD est sans doute la meilleure sur le sujet à ce jour. J'en avais plusieurs qui traitait de ce sujet mais qui ne m'avait pas convaincu comme par exemple: « A l'ombre des tours mortes ». Je crois qu'il y a désormais le recul nécessaire pour une bonne analyse.

    Cela part en effet du témoignage personnel de l'auteure qui n'avait que 14 ans à l'époque des faits et qui a vécu de loin ces événements qui ont marqué notre siècle. Son père était d'ailleurs un adepte de la théorie du complotisme en pensant que les américains avaient eux-même organisé cette tuerie à grande échelle. Oui, on a tout vu et même le n'importe quoi sur le 11 septembre.

    Il y a des détails que je ne connaissais pas et que cette BD m'a apprise (ex: c'est la tour heurtée en second qui s'est écroulée la première) même si je maîtrisais l'essentiel des événements. C'est quand même un nouveau point de vue qui apporte quelque chose de plus constructif.

    Les auteurs ont eu la bonne idée de pousser la pédagogie jusqu’à l’examen des conséquences de ces attentats comme les guerres au Proche et Moyen Orient mais également les différentes politiques sécuritaires ainsi que la surveillance généralisée conjuguée à l’essor des technologies numériques. Le cas du lanceur d'alerte Snowden sera d'ailleurs évoquée.

    Le graphisme moderne, beau et intelligent apparaît comme doux dans les couleurs malgré le sujet mais je l'ai trouvé très avenant. La mise en page est des plus réussies avec certaines trouvailles intéressantes.

    Au final, une excellente BD reportage bien dessinée et au propos lisible. C'est didactique, historique et pédagogique surtout pour les jeunes qui n'ont pas connu cette sinistre journée.

    Saigneurdeguerre Le 14/09/2021 à 21:44:57

    11 septembre 2001… A moins de vivre sur une autre planète, il est quasi impossible que vous n’ayez pas entendu parler de cette date, même si vous n’étiez pas encore né.

    Pour rappel : ce jour-là, quatre avions ont été détournés aux USA par 19 terroristes, dont une majorité de Saoudiens. Un plan finement orchestré qui verra deux avions frapper chacun une tour du World Trade Center, pendant qu’un autre ira s’écraser sur le Pentagone et qu’un dernier s’écrasera en rase campagne, probablement suite à la révolte des passagers qui auraient appris le sort des autres avions détournés…
    Il semblerait que l’organisation terroriste islamiste al-Qaida, et son leader, le Saoudien Ben Laden, en soient les responsables…
    Le monde entier reste abasourdi. Depuis Pearl Harbour (dans le Paifique), le 7 décembre 1941, c’est la première fois que les USA sont attaqués sur leur propre sol.

    George W. Bush, son président, est un républicain entouré de faucons (dont certains sont tout de même des vrais). Très vite la guerre est déclarée à l’Afghanistan, gouverné par les Talibans qui refusent de céder Ben Laden aux USA… Et pour faire bonne mesure, les USA déclarent aussi la guerre à l’Irak de Saddam Hussein, l’accusant, faussement, de détenir des armes de destruction massive…

    Contrairement à la Première Guerre du Golfe, déjà contre Saddam Hussein, cette fois-ci les Américains n’auront que peu d’alliés pour les suivre dans leur invasion de l’Irak. Invasion que l’ONU désapprouve puisqu’aucune preuve sérieuse n’a été fournie démontrant que cet Etat produit des armes de destruction massive…

    Nous connaissons les tristes résultats de ces deux invasions : cela n’a en rien empêché d’autres attentats, a causé la mort de milliers de soldats américains et autres et de centaines de milliers de civils irakiens et afghans… Sans parler des destructions, des déplacements de populations, etc.

    Critique :

    On suit ces événements historiques à travers le regard d’une jeune femme vivant en France, adolescente le 11 septembre 2001, devenue adulte en 2021, et se rendant aux USA pour y rencontrer sa cousine vivant à New York. Sous ce prétexte, Baptiste Bouthier retrace les événements qui ont bouleversé la planète depuis ce jour fatidique. Le dessin très moderne d’Héloïse Chochois ne ravira pas tout le monde, car peu réaliste, mais comblera d’autres lecteurs qui apprécieront ce côté graphique assez « simple » qui laisse toute la place à l’histoire, se centrant sur l’essentiel.

    Si vous voulez découvrir ce qui s’est passé le 11 novembre 2001, ce roman graphique est un merveilleux conteur, facile à appréhender, pour un sujet d’une grande complexité. C’est 20 ans de terrorisme en Occident qui sont ici rapportés, de même que les innombrables erreurs politiques commises par divers gouvernements américains. Et n’oublions pas le trop fameux « Patriot Act » qui autorise les agences de renseignements américains à faire à peu près tout et n’importe quoi sans avoir à rendre de comptes à la justice. Si je me fie à l’instruction que j’ai reçue, lorsque des organes de l’exécutif n’ont plus à respecter les lois fondamentales, on n’est plus en démocratie, puisque n’importe qui peut être arrêté sur de simples suspicions et être enfermé sans même qu’un juge ne soit au courant.

    Le titre « 11 septembre 2001 le jour où le Monde a basculé » est on ne peut plus clair !