Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Vei

13/07/2021 2025 visiteurs 7.5/10 (2 notes)

V ei, en tant que ran du troupeau de Veidar, aurait dû se préparer au grand tournoi, le Meistarileiki. Au lieu de cela, la jeune femme flotte en pleine mer, à demi inconsciente lorsqu'un groupe de Vikings la repêche. Ces derniers espèrent découvrir les rives de Jötunheim, le pays des Jötnar et le conquérir. Alors que tous se préparent pour l'affrontement rituel entre les géants et les dieux d'Asgard, Vei retrouve ses terres...

Annoncé ainsi, cela a l'air complexe ou tout du moins pas assez limpide, pourtant l'histoire concoctée par Sara Bergmark Elfgren est d'une fluidité sans faille. La scénariste s'empare de légendes du folklore scandinave pour en offrir une relecture intelligente et prenante. Pour cela, elle place d'emblée le public au cœur de l'action et lui fait découvrir Vei, son héroïne, guère à son avantage voire antipathique puisque celle-ci commence par trahir les siens. Mais très vite, l'autrice apporte un contexte et place des événements qui permettent de comprendre sa conduite et, par la même occasion, la rendent sympathique. Une fois cette mise en situation - grosso modo les deux premiers chapitres - achevée, c'est le nœud central de son intrigue qui se dévoile : afin de maintenir la paix entre Odin et ses Ases d'un côté et Gillingur et les Jötnar de l'autre, un tournoi opposant les treize meilleurs guerriers de chaque camp est organisé régulièrement. Cette année, Vei, la plus prometteuse des élèves, combattra dans l'arène pour l'honneur des Géants et leur apporter enfin une victoire.

Évidemment, tout serait beaucoup trop facile sans trahison, retournements de situation, coups bas ou surprises... Justement, l'histoire imaginée par la scénariste n'en manque pas. Elle mélange avec talent des combats, de l'action, de la violence sur un rythme effréné avec des moments plus calmes, d'introspection ou de réflexion et offre l'occasion à Karl Johnsson d'exprimer tout son talent au dessin. Par des compositions dynamiques et un joli encrage, l'artiste propose des planches de toute beauté. Sa colorisation, si elle apparaît flashy par moments, assoie les ambiances tantôt inquiétantes tantôt sanglantes ou brumeuses. Son trait précis garantit une lisibilité constante, permet d'identifier chaque protagoniste et accentue les expressions qu'ils arborent en fonction des situations traversées. En plus de cette trame intéressante, l'évolution des personnages principaux, en particulier Vei, Val, Veidar et surtout Loki, est particulièrement bien menée et leur psychologie travaillée.

Épique, dense, généreux, dans sa forme comme dans son fond, Vei est un album à ne pas manquer dans le paysage comics actuel. En plus de ses qualités, cette première publication en France pour le duo Elfgren-Johnsson offre une originalité et un ton qui invite à la clémence avec des sorties VF, dans le registre, assez quelconques.

Lire la preview. [/quote

Par M. Moubariki
Moyenne des chroniqueurs
7.5

Informations sur l'album

Vei

  • Currently 4.33/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (15 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Tiburce2 Le 14/06/2021 à 14:39:05

    Pas mal du tout! Un album classique, dense (340 pages), sans prétention, et exécuté avec efficacité. L'histoire, tirée de la mythologie nordique, suit une trame linéaire, mais contient suffisamment de surprises et de rebondissements pour se lire de façon très plaisante. Après un début un peu poussif, je me suis laissé prendre par le récit bien rythmé. Le dessin est ultra-classique, et même s'il peut manquer de mouvement et de profondeur, ne manque pas d'élégance.
    Au final, la lecture est vraiment plaisante, l'histoire bien menée, autour d'une mythologie nordique assez méconnue.
    3,5/5

    bejo Le 05/06/2021 à 11:37:08

    Cet album est une grande réussite.
    Tout d'abord le livre est beau, l'édition soignée avec un dos toilé, une couverture jolie et une impression de qualité.
    Mais surtout l'histoire est dense, avec de nombreux personnages de la mythologie nordique, y compris certains que l'on voit rarement. Vei est attachante, ainsi que le traitement de loki.
    Quand aux planches, elles sont magnifiques, le chapitre 8 est une très grande réussite, avec une succession de découpages bluffant.
    Merci à ces jeunes auteurs et au plaisir de vous relire !!

    MSCreations Le 01/06/2021 à 00:50:17

    Un bon album mais rien de transcendant. Dessins soignés mais manque de dynamisme et de profondeur.
    Ça reste très correct et agréable à lire

    Dunyre Le 15/05/2021 à 12:23:01

    Ce long récit de 340 pages (11 chapitres) s'inspire à la fois très classiquement et très librement de la mythologie nordique.

    Il raconte l'histoire du combat éternel entre les Dieux d'Asgard (Odin, Thor, Freyja, Loki & cie) et les géants de Jötunheim.
    Après la création du monde, Géants et Dieux s'allièrent pour combattre les Serpents originels.

    Mais au moment du partage du monde, un conflit démarra : les deux groupes voulaient le contrôle sur Midgard, la terre des Hommes. Les combats furent longs et acharnés, causant beaucoup de pertes.

    C'est alors que la reine des Géants et Odin se mirent d'accord : division du monde connu en deux, avec Midgard au centre.
    Pour savoir qui dominera Midgard, un tournoi sera organisé toutes les X décennies/tous les X siècles (en fonction de l'alignement des étoiles). Les combattants seront des humains ou semi-humains choisis et entraînés à Jötunheim (Géants) ou Asgard (Dieux), qui s'affronteront dans une arène au moment venu. Le dernier combattant en vie fait remporter Midgard pour ses maîtres jusqu'au prochain tournoi.

    Jusque-là, rien d'ébouriffant, on reste dans des domaines et des thèmes intéressants, mais connus.


    Cependant la force de cette histoire est de proposer une trame très classique et maîtrisée des grandes lignes de la mythologie scandinave, en la saupoudrant d'originalités et de petits twist bien pensés.

    Dans ce contexte, le récit suit plus particulièrement une jeune femme du nom de Vei, mi-humaine mi-géant, vivant à Jötunheim. Elle fait partie des élus, chargés de s'entraîner au combat pour, éventuellement, participer au fameux tournoi... qui au fil du temps est presque devenu légendaire. Sauf qu'au début de l'histoire, à la planche 1, la fameuse Vei est... perdue au milieu de l'océan, sans rien comprendre.


    Voilà la proposition scénaristique fort alléchante de Sara Elfgren. Du côté des graphismes, je dois dire que Karl Johnsson fait un travail remarquable : c'est varié, c'est lisible et c'est beau. Le découpage est bon, la mise en scène est très dynamique, notamment les double-pages où les personnages se déplacent dans l'environnement, offrant un dynamisme incroyable aux scènes et aux décors.

    Et les couleurs sont chatoyantes, renforçant de nombreuses fois la qualité des graphismes.

    Non vraiment, peu de choses à reprocher à ce titre, surtout que l'histoire est complète et maîtrisée, avec une vraie belle et bonne fin (pour une fois). Pour des néophytes n'ayant pas réalisé d'autres récits (ou d'autres récits importants) à ma connaissance, chapeau bas !

    Si vous êtes fans de la mythologie nordique, cette lecture est pour vous . Et si vous aimez les récits fantastiques/de fantasy ado-adultes dans la BD Franco-belge (type Terres d'Arran, Mjöllnir, etc.) vous serez ravis : le récit est plus dynamique dans ce comics que dans ces BD, sans avoir la lourdeur d'une construction d'univers à ingurgiter pour les plus réticents.

    C'est du tout bon vous dis-je !