Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

B ruxelles, 2072. Dans les rues envahies par la végétation se baladent cerfs, hyènes et sangliers. Voilà maintenant trente ans qu’une bactérie a décimé la quasi-totalité de l’humanité. Les survivants, près de trois mille personnes, vivent en autarcie dans une tour contrôlée par Newton (New Town?), une intelligence artificielle. Le ressentiment des Intras, nés confinés, envers les Anciens est vif et la révolte gronde. Après toutes ces années, l’air est toujours aussi contaminé, il n’y a donc pas d’espoir que les choses aillent mieux. Le bâtiment, mal entretenu, est fragile et il faudra tôt ou tard se résoudre à sortir de ce refuge.

La proposition d’Omar Ladgham et de Jan Kounen est intéressante. Isolement, fin du monde et dictature technologique sur fond de tensions intergénérationnelles, il y a de quoi faire. Un peu comme dans Walking Dead, les scénaristes choisissent de ne pas préciser les causes de l’hécatombe. Ceci dit, il est intrigant de constater que toutes les autres espèces se portent très bien.

Dans ce premier épisode, les auteurs se contentent de présenter les personnages principaux et de poser les enjeux. La mise en contexte est réussie et elle donne envie de découvrir la suite de l’histoire. Le lecteur reste toutefois sur sa faim. Un tome complet consacré à l’introduction, sans véritablement entrer dans le vif du sujet, c’est beaucoup. La conclusion est néanmoins prometteuse, le microcosme arrive à un tournant et les jours tranquilles sont comptés.

Le dessin de Mr Fab offre le meilleur et le pire. Les illustrations de la flore et de la faune envahissant la capitale sont fascinantes. Le gratte-ciel à la forme hélicoïdale apparaît également convaincante, tout comme les appartements qui ressemblent à des cocons, souvent défraichis après trois décennies d'autarcie. Le rendu de plusieurs visages manque cependant de finition et le jeu des acteurs s’en ressent.

Un récit prometteur, qui se donne des airs de production cinématographique.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

La tour (Kounen/Ladgham/Mr Fab)
1. Tome 1

  • Currently 3.25/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (12 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 22/09/2021 à 08:23:08

    Cette bd part d'un postulat plutôt effrayant mais qui pourrait être crédible à savoir qu'une bactérie décime l'humanité entière mis à part les habitants d'une tour pas comme les autres.

    Il y a un combat entre les anciens qui ont connu le monde tel qu'il était et les jeunes qui ont dû vivre enfermé dans cette tour mais qui ne semblent pas comprendre que l'air est véritablement mortel à l'extérieur.

    J'ai l'impression d'avoir lu un tome introductif qui pose le cadre et les enjeux car il ne se passera pas grand chose mis à part une explosion finale qui relance un peu l'intérêt.

    L'originalité ne sera pas vraiment de mise car il y a des emprunts manifeste à différentes œuvres à commencer par Walking Dead. Je ne suis pas non plus trop fan de ce dessin parfois imprécis mais qui reste correct malgré tout.

    Il faut lire la suite pour voir comment tout cela va évoluer. Au final, un récit d'anticipation qui fait peur sur le devenir de l'humanité.

    thieuthieu79 Le 01/08/2021 à 15:30:42

    Une énième série post apocalyptique où un virus mortel à décimé toute la population.
    Mais une énième série qui a quand même su sortir son épingle du jeu, non pas avec son graphisme un peu léger et brouillon, parfois même presque effacé, mais avec de véritables belles idées scénaristiques.
    La présence de cette tour verticale dans laquelle les survivants logent.
    La présence de l'IA de cette tour qui interagie avec la population.
    L'opposition entre ceux qui ont connu le monde extérieur et ceux qui sont nés dans la tour sans jamais la quitter.
    Bref, on se retrouve face à une histoire bien construite, qui avance vite et qui apportera certainement son lot de rebondissement après avoir, avec ce premier tome, posé les fondations d'un univers maitrisé.