Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le convoyeur 2. La cité des mille flèches

10/06/2021 4057 visiteurs 6.5/10 (2 notes)

A près avoir tanné la peau de ceux qui lui cherchaient des noises, le Convoyeur poursuit son but, celui d'honorer les missions qu'on lui propose mais toujours à la seule et unique condition de gober un de ses maudits œufs. Nul ne sait ce qu'ils contiennent et quels en sont les effets. D'ailleurs, qui est-il vraiment ? Visiblement tout le monde l'ignore sauf la Chasseresse qui revient de plus belle pour lui coller aux fesses pire qu'une sangsue tenace et assoiffée.

Toujours sur une toile de fond post-apocalyptique, Dimitri Armand trempe copieusement sa mouillette ambiance et récit dans une flaque obscure, voire visqueuse, faite de western, de médiéval, de steampunk et de fantasy dans laquelle, finalement, il est bien agréable de se vautrer. De ce fait, l'imagination et la créativité pleinement sollicitées autorisent l'auteur à pouvoir agir à sa guise. Et il ne s'en prive pas, s'aventurant très au-delà des frontières définies par le genre ou de ce qui s'en approche. Ce second volet des aventures du Convoyeur, ce mercenaire hermétique et inflexible, permet de suivre principalement trois personnages, lesquels pataugent dans une trame qui gagne en épaisseur et en premières révélations. Si l'action et les scènes de violence continuent de tenir un rôle prépondérant, elles y sont opposées sans aucune transition à une forme de douceur, quête universelle et perpétuelle de l'humanité et somme toute légitime que sont la paix et l'amour.

Semblable à un acteur de cinéma pour les besoins de son métier, Tristan Roulot entre dans la peau de son personnage central et s'imprègne de l'univers dans lequel il évolue pour en dégager toute la quintessence. Ça fonctionne, car son trait, à la fois audacieux, agressif et rythmé, renvoie à bon escient la vicissitude et les conséquences horribles de la rouille sur les organismes ainsi que sur les paysages dévastés.

Avec un graphisme mordant qui fait corps avec un scénario parvenant à prendre le lectorat a contre pied, La Cité des mille flèches s'inscrit dans une excentricité maitrisée qui confirme l'engouement.

Par D. Roy
Moyenne des chroniqueurs
6.5

Informations sur l'album

Le convoyeur
2. La cité des mille flèches

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (23 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Yovo Le 16/06/2021 à 22:27:41

    Pour une fois, je poste un avis très personnel n'ayant aucune valeur de critique.

    En effet, je ne nie pas que cette série soit de bonne facture mais elle me laisse largement mitigé.

    Si le dessin de Dimitri Armand reste excellent, voie exceptionnel, je n'adhère définitivement pas au scenario. L'univers est certes intéressant (un genre de post-apo médiéval) mais trop perché pour moi. Même en lâchant prise, rien ne m'y fait croire un seul instant. Et ce depuis la 1ère page du 1er tome.

    Cette "cité des mille flèches" n'arrange rien, la sauce ne prend toujours pas.

    Dommage, j'aurais vraiment aimer adorer cette série qui avait tout pour me plaire. C'est hélas loin d'être le cas. Car en plus de l'aspect comics qui m'horripile, avec ces super-mutants un peu ringards, c'est le "convoyeur" même qui ne me convainc pas du tout. Impossible pour moi de m'attacher à un personnage aussi bourrin, antipathique et "bizarre" !

    A tel point qu'à la fin de ce 2ème tome je n'ai aucune curiosité pour la suite. Je l'achèterai quand même avec l'espoir d'être agréablement surpris mais j'avoue ne plus y croire.

    kingtoof Le 05/06/2021 à 15:44:08

    Un album moins bon que le 1er !
    Le scénario est linéaire pour ce second opus.
    Mais quel final les amis !!
    Le mystère entourant le convoyeur est en grande partie levée et le héros de l'histoire n'est pas celui que l'on croit ;)

    zoubida2017 Le 26/05/2021 à 13:28:28

    Je m'étais lancé dans le convoyeur pour le dessin d'Armand et aucun regret le tome 2 confirme pour ma part une très bonne bd, le scénario avance et se dévoile tout en gardant beaucoup de mystère, vivement la suite !!

    El-Rej Le 22/05/2021 à 10:34:35

    J'avais mis 5 étoiles au premier volume pour la découverte de cette France post-apocalyptique où les humains sont devenus des mutants... Une étoile en moins pour ce nouvel épisode car la surprise a laissé place au déroulé du récit qui reste très qualitatif pour ma part.
    L'univers est toujours aussi cohérent et les dessins très efficaces.
    A voir en combien de tomes est prévue l'histoire mais, pour l'instant, c'est un sans faute.