Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Ours

07/06/2021 3803 visiteurs 7.0/10 (1 note)

Q uand un chien d'aveugle perd... la vue !

Avec un tel départ, difficile de penser à une histoire aussi poétique et émouvante. Pourtant, l'intrigue imaginée par Ben Queen envoûte et emporte rapidement. Se servant du handicap de Patrick, il décrit la relation forte qui se crée entre l'homme et Ours, son chien. La complicité d'abord, à travers le dressage et l'entraide puis, très vite, grâce à ce qui arrive à l'animal, le scénariste (qui a travaillé sur Cars 2 et 3 mais aussi la série TV A to Z) plonge son lectorat dans une quête initiatique revisitée. L'auteur a puisé dans des expériences réelles pour décrire comment l'imagination aide à voir. Toutefois, il apporte à son propos un angle à l'originalité forte doublée d'un talent narratif certain en adoptant le point de vue du compagnon habituel.

Grâce au dessin rond et expressif de Joe Todd-Stanton (La famille Vieillepierre chez Sarbacane), le périple de l'animal émerveille autant qu'il inquiète. Attachant et naïf, Ours se laisse guider par ses rencontres allant de surprises en déconvenues. Lors de son périple, le héros à quatre pattes devra s'appuyer sur ses autres sens et son flair (!) pour se sortir des situations pour le moins compliquées dans lesquelles il se retrouve embarqué. La mise en image de la cécité est l'une des franches réussites du titre. Avec beaucoup de créativité, le dessinateur représente les sentiments et les sensations que traverse le chien. L'histoire de Ben Queen profite d'ailleurs à plein des circonstances, tant son scénario joue de ces décalages entre les perceptions et la réalité.

Beau, tendre, drôle et prenant, cet Ours ne laisse pas indifférent. Mais loin de n'être qu'un titre gentillet, il émeut et interpelle sur un sujet qui, pourtant, ne prête pas forcément à la rêverie.

Par M. Moubariki
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Ours

  • Currently 4.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (2 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.