Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

N.É.O. 1. La chute du soleil de fer

17/05/2021 4319 visiteurs 7.0/10 (1 note)

D epuis qu'un nuage toxique a eu raison de la population, seuls quelques adolescents survivent. Épargnés au préalable par une poignée d'adultes disparus depuis, deux clans se sont formés. A l'abri, organisés et instruits, il y a les enfants qui ont trouvé refuge dans le « Château ». La seconde tribu réside dans le « Tipi ». Au contact de ce qu'il reste de la nature depuis leur naissance, débrouillards, leur survie dépend essentiellement de la chasse. Mais lorsque le gibier est empoisonné et que la nourriture commence à manquer, les coupables sont tout désignés !

Adapté du roman éponyme de Michel Bussi et en étroite collaboration avec Maxe L'Hermenier sur le présent ouvrage, le duo compose une dystopie palpitante au cœur d'un Paris méconnaissable, abandonné et envahi par la végétation. Malgré un composant cataclysmique inévitable dans une histoire de fiction, rapidement, les bonnes idées apparaissent pour, en définitive, envahir un récit qui parvient à maintenir un contact permanent avec l'histoire et l'architecture de feu la capitale. Pour consolider cette structure, il y a l'insertion de jeunes personnages tous différents les uns que les autres, attachants ou détestables selon leurs rangs, leurs ambitions ou leur groupe d'appartenance. Forts de leur succès en commun sur La Rivière à l'envers, N.É.O, leur second projet, se targue d'être destiné à une clientèle Young Adulte. Que les plus âgés soient immédiatement rassurés car avec une trame riche en mystères et en rebondissements posée sur des thématiques fortes, cette entrée en matière présente suffisamment d'intérêt pour accrocher bon nombre d'amateurs d'anticipation.

Les planches de Djet (Croquemitaines, Le Monde selon Zach) fournissent aux adeptes du mangaka de quoi amplement se rincer l'œil. Le trait souvent en rondeur, les tignasses ébouriffées ainsi que les expressions caractéristiques du style japonais se marient idéalement avec la caricature franco-belge. L'évasion et la projection dans le futur sont permis grâce aux jolis décors de chaos et à la présence en complément d'une cartographie détaillée assortie d'un glossaire rappelant les noms et les rôles des principaux protagonistes.

À mi-chemin entre L'autre Monde de Maxime Chattam et Le Labyrinthe de James Dashner, La Chute du Soleil de Fer parvient à trouver sa place grâce à une identité qui lui est propre et dont la lecture est vivement conseillée, y compris pour les « N.É.Ophytes » !

Par D. Roy
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

N.É.O.
1. La chute du soleil de fer

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 26/02/2022 à 08:46:03

    C'est une œuvre de Michel Bussi qui a été adapté pour la jeunesse. On ne présente plus celui qui est actuellement le second écrivain français en terme de vente. A noter qu'il s'agit de son premier roman pour adolescent dans un genre qu'il n'avait pas encore exploré.

    Il s'agit en fait d'une dystopie située dans un mystérieux Paris post-apocalyptique où les adultes ont totalement disparu pour ne laisser la place qu'à des gamins de 12 ans. Cela ressemble étrangemment à la série à succès «Seuls».

    Je dois dire que j'ai été non seulement conquis par un scénario fort intéressant mais également par la beauté de cet univers post-apocalyptique d'un Paris en ruine où la végétation semble reprendre ses droits. On évolue dans un décor où ne subsistent que des vestiges de la civilisation détruite à cause d'une maladie et de la pollution.

    On va suivre le parcours du jeune Zyzo qui va tomber amoureux de la reine du château à savoir la jeune Alixe. C'est sans compter sur le conseiller Ogénor qui va lutter contre Mordella, la sorcière guérisseuse du clan du tipi. Il faut savoir que le château est le Louvre alors que le tipi est la Tour Eiffel.

    C'est une belle histoire ou l'on découvre la débrouillardise d'enfants livrés à eux-mêmes dans un monde étrange. Cependant, on voit bien qu'ils réagissent parfois aussi bêtement que les adultes en voulant par exemple faire la guerre à tout prix avant même d'entamer des négociations pour la paix qui leur serait pourtant plus profitable dans un monde aussi hostile où la nourriture vient à manquer.

    Intrigues, rébellion, trahisons mais aussi amitié et amours naissantes seront au rendez-vous de ce premier tome intitulé la chute du soleil de fer. L'auteur réussi à nous captiver, c'est certain.

    A la fin de ce premier tome, on se pose encore beaucoup de questions même si les explications apportées ont permis d'avancer. Il reste encore des mystère en suspens. On a envie de découvrir la suite maintenant qu'on est immergé dans cet univers. En tous les cas, j'ai dévoré ce tome et je vous le conseille fortement !