Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Karolus Magnus - L'empereur des barbares 1. L'otage vascon

13/05/2021 3701 visiteurs 6.0/10 (1 note)

A n de grâce 777. L'appétence de Karolus Magnus pour la guerre n'est plus un secret pour ses sujets. Le roi des Francs et des Lombards, qui lorgne sur le trône d'empereur de l'Occident, se plaît à agrandir constamment son royaume par des séries de campagnes militaires. Quand une proposition d'alliance lui est formulée par un émissaire du calife bagdadien pour l'aider à soumettre l'émir de Cordoue à son autorité, l'occasion est inespérée de pouvoir à nouveau affuter les lames des haches et des épées. Ce devrait être pure formalité.

Située entre les deux versants des Pyrénées et prise en étau entre les cités du nord de l'Espagne alors aux mains des Sarrasins, et les terres de la dynastie carolingienne avec à sa tête le jeune Karolus, fils de Pépin le Bref et petit-fils de Charles Martel, figure la Vasconie, une contrée alors annexée à la monarchie franque. C'est à travers une poche d'insoumis que ce duché attend son heure pour se soulever contre les exactions commises. Le Basque Artza d'Ossau, retenu dans les geôles de Paderborn, la capitale de l'empire des Francs, va servir de laisser passer aux troupes pour atteindre sans embûche leur destination. Car oui, n'en doutons pas, ce sera une pure formalité.

« Retournez vite dire à votre roi que le peuple des montagnes ne veut pas de lui ! » Irrubé de la Soule

C'était le temps où la politique, le salut et la légitimité de la plupart des souverains passaient inévitablement par les conquêtes de territoires, une époque barbare et violente où les têtes tombaient avant d'avoir pu manifester le moindre mécontentement. Jean-Claude Bartoll (L'Agence, Insiders Génésis, ou encore Le Choix du Roi) inscrit son récit à partir d'une base de faits réels au sein d'une période particulièrement instable de l'histoire européenne médiévale. Le travail de recherche et de documentation apparaît rigoureux et sera apprécié à sa juste valeur, remarquablement porté par le dessin réaliste d'Eon (Les Filles de Soleil). Auteur également d'une très belle colorisation, les toiles de fond bien détaillées enchantent les cases. Si le fil conducteur reste fictif c'est grâce, principalement, à l'incorporation et la narration d'actes de révolte et de résistance qui viendront faciliter une immersion parfois délicate tant les enjeux diplomatiques, les stratégies et alliances improbables de même que les situations géographiques étaient complexes.

L'Otage Vascon parvient à trouver le bon équilibre entre une présentation instructive et des premiers passages à l'action divertissants.

Par D. Roy
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Karolus Magnus - L'empereur des barbares
1. L'otage vascon

  • Currently 3.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (6 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.