Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

A u terme de son second septennat, François Mitterrand se confie à une reporter. Il lève le voile sur trois affaires auxquelles il a été mêlé dans les années 1950. D’abord une fuite de documents, ensuite un attentat à la roquette, puis une machination faisant croire qu’il a été victime d’une tentative d’assassinat. Sur fond de tensions géopolitiques en Indochine et en Algérie, la magouille atteint des sommets.

Patrick Rotman relate le crépuscule de la Quatrième République, vues à travers le prisme d’un ministre ambitieux. Le livre se présente sous la forme de confessions, mais l’allure générale est celle d’un polar fait de sorties nocturnes, de rencontres clandestines, de complots, de notes confidentielles, de trahisons et de maîtresses. Le biographe insiste d’ailleurs sur les innombrables liaisons extraconjugales du futur chef d’État, comme s’il voulait rappeler que l’infidélité se nourrit, elle aussi, de mensonge et de manipulation.

Le scénariste fait dire à celui qui est mort en 1996 que l’information ne pourra être publiée que vingt-cinq ans après son décès. Le lecteur de Mitterrand et ses ombres a ainsi l’impression d’avoir accès à des révélations jusque là inédites. De nombreuses personnalités publiques étant nommées et incriminées, la démonstration a du reste toutes les caractéristiques d’un travail journalistique rigoureux. Mais est-ce le cas ? L’auteur laisse le bédéphile se débrouiller avec le récit, sans lui indiquer quels éléments sont avérés, les actes qui demeurent hypothétiques et ceux relevant de la fiction. Par ailleurs, les personnages se multipliant, il aurait été utile de proposer de courtes biographies afin qu’il s’y retrouve un peu plus facilement.

Le dessin réaliste de Jeanne Puchol convient bien à ce reportage. Dans ce projet reposant sur les dialogues, elle se révèle particulièrement habile à dessiner les visages de ses comédiens qui jouent tous très juste. Son souci du détail dans la reproduction des lieux et de l’époque est également apprécié.

Un thriller politique réussi, même si des zones d’ombres persistent.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Mitterrand et ses ombres

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (4 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.