Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Love Kills

23/04/2021 3572 visiteurs 5.5/10 (2 notes)

M arcus ne le sait pas encore, mais cette jeune fille qui répond au nom d'Helena est une mauvaise fréquentation pour quiconque l'approche. Pourquoi sa baignoire est-elle remplie de terre végétale et comment se fait-il qu'elle ait des ongles aussi longs ? Plus effrayant, il semblerait que des êtres abjects et sanguinaires veulent lui faire la peau. Cependant, et malgré les dangers, le cuistot brésilien qui s'obstine à vouloir lui apporter son aide, va apprendre à ses dépens qui se cache véritablement derrière ce joli minois.

Sachez-le, Danilo Beyruth est un célèbre scénariste et illustrateur brésilien. Samurai Shirô, Ghost Rider mais également Les Gardiens de la Galaxie sont des ouvrages phares qui reflètent l'étendue de son talent. Ce sont les Éditions Soleil Productions qui lui offrent la possibilité de s'exprimer pour la première fois de ce côté ci de l'Atlantique. Chose faite en revisitant le mythe du vampirisme, une entité et un phénomène aussi fascinants que répugnants, mais qui sans aucun doute, ne peut laisser personne indifférent. D'emblée le lecteur fait face à un récit prenant qui se contente de délivrer au compte-gouttes ses éléments de réponse, laissant jusqu'au bout l'imagination effectuer un travail d'interprétation et de compréhension, y compris après avoir refermé le livre. Si quelques questions subsistent et tracassent, en revanche, des évidences sautent à la gorge : l'amour et, indissociablement, la haine, sont au cœur de cette fantasy urbaine dans laquelle l'épouvante et l'horreur atteignent leur apogée.

Nerveux voire énergique, le trait est précis, travaillé et percutant. Par l'intermédiaire de somptueux décors citadins qui donnent le tournis, Danilo Beyruth prouve que le noir et le blanc et leurs nombreuses déclinaisons sont des couleurs à part entière, faisant le choix de donner à ses planches une priorité absolue au graphique, et ce, au détriment du texte et des échanges. De prime abord, une lecture rapide pourrait facilement venir à bout de l'épaisse pagination. Mais il n'en n'est rien. Bien calé dans des cases aux multiples et différentes proportions, son dessin, d'une qualité exceptionnelle, mérite amplement une longue et minutieuse attention.

Violent et noir dans tous ses compartiments, Love Kills ne conviendra, en principe, qu'aux véritables « mordus » de la Bit-lit.

Par D. Roy
Moyenne des chroniqueurs
5.5

Informations sur l'album

Love Kills

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.