Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

D ans les frimas de 1778 à Bonn, une fratrie se défoule dans la neige, s'amusant à refaire le monde. Portées par la brise, des insultes parviennent soudainement à leurs oreilles. Quelques garnements vont s'en prendre à l'aîné, se moquant de ses besoins irrépressibles de soulagement digestif. Après une sévère correction, l'enfant ne trouvera du soulagement qu'en exprimant et expulsant sa colère via son piano car "la musique amasse la saleté du monde et l'emporte loin."

Seul aux commandes depuis Apprendre à tomber, Mikaël Ross imagine la genèse du maestro ou, comment un petit Ludwig devint le grand Beethoven. Il expose les faits réels et les habille de fiction pour les rendre vivants et attrayants. Ces événements précis et détaillés constituent la base de sa trame narrative et sont narrés sur un ton nourri d'humour et de vivacité, à l'instar de la virtuosité du compositeur. L'enfance difficile égayée par la présence des deux frères espiègles, la rencontre furtive avec Mozart, l'apprentissage auprès d'Haydn, la pression d'un père perclus de vices, les maux de ventre terribles, les premiers émois... toutes ces occurrences sont abordées, jusqu'à la terrible perte de l’ouïe du jeune homme, âgé alors de vingt-huit ans. Le portrait de l'artiste est très bien restitué : passionné, emporté et torturé, le génie précoce se révèle très vite attachant.

Sous les crayons fiévreux virevoltent les personnages, disposés dans des décors d'époque soignés. Par son trait fougueux et tremblotant, la transposition des moments abstraits tels que les mélodies virtuoses et leurs envolées intenses, les débâcles intestinales intempestives, prennent une densité et une force incroyables. Le dessin se libère et prend alors son envol, hors des cases et se pare de couleurs vives, ultra expressives. Les acteurs sont croqués de façon caricaturale, pour mieux accentuer leur expressivité.

Outre le remarquable travail de recherche et de vulgarisation de la biographie du pianiste allemand, Mikaël Ross appose en vignettes de façon brillante les débuts d'une destinée qui a marquée assurément la musique. À lire et surtout, à garder dans sa bibliothèque !

Par L. Moeneclaey
Moyenne des chroniqueurs
7.7

Informations sur l'album

Ludwig et Beethoven

  • Currently 4.33/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (3 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 12/02/2022 à 09:25:19

    On va suivre un petit garçon qui n'est autre que le fameux Ludwig van Beethoven à savoir l'un des plus grands compositeurs de musique classique de tous les temps après un certain Mozart. C'est surtout son enfance assez difficile qui nous sera relaté dans cette BD signé par Mikaël Ross.

    Ludwig est né dans une famille modeste où son père alcoolique et violent dépense tous les deniers de la famille. Il vit à Bonn en Rhénanie dans ce qui n'est pas encore l'Allemagne. Sur sept enfants, trois atteindront seulement l'âge adulte. La mère ne survivra pas à un énième accouchement.

    Bref, au milieu de ces tragédies, voici un récit plutôt enjoué qui nous conte les facéties du jeune Ludwig. Il a déjà beaucoup de talent pour la musique. Il va vivre intensément sa passion. On verra également sa rencontre décisive avec Haydn et le mécénat du comte von Waldstein.

    Il faut dire que la maladie va le rattraper puisqu'il deviendra sourd à l'âge de 27 ans mais à force de volonté, il parviendra à vaincre cet handicap en composant des chefs d’œuvre. Il ira surtout à Vienne qui est la capitale de la musique occidentale à la fin du XVIIIème siècle.

    Je trouve que cette version de Ludwig est très originale et plein d'inventivité et de panache. C'est agréable de pouvoir découvrir une biographie sous cet angle. L'auteur n'a absolument pas démérité. Il arrive à dépeindre une jeunesse où se dégage toute la virtuosité du génie. C'est rythmé et expressif. Réussite également sur le dessin, même si je ne suis pas fan des styles graphiques employés.

    Au final, une œuvre absolument maîtresse si on souhaite découvrir la vie de ce musicien hors pair. C'est une brillante interprétation ! Je le dis tout haut.

    carbonnieux Le 10/12/2021 à 20:14:00

    A découvrir absolument et un auteur à suivre dorénavant ! Ross parvient à dessiner la musique de Beethoven; un must virevoltant et haut en couleur

    JeanneD Le 31/10/2021 à 08:19:38

    Un travail remarquable, tant du point de vue de la recherche biographique et historique (et d'ailleurs la préface montre également un excellent travail de traduction qui cherche à restituer au mieux la langue -germanique - de l'époque), que du point de vue de la mise en scène graphique.
    La fougue et la démesure de Beethoven sont remarquablement transcrites par un trait de crayon tout aussi fiévreux et enlevé (il n'y qu'à voir la couverture !) et l'histoire nous emporte elle aussi jusqu'à la fin de cet album passionné et passionnant que j'ai littéralement dévoré de bout en bout !