Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Lucky Luke (vu par...) 3. Wanted Lucky Luke

05/04/2021 7103 visiteurs 6.5/10 (4 notes)

L es temps changent, sa tête est mise à prix, les oies ne sont plus aussi blanches, les Indiens sortent de leur réserve et les vautours volent en groupe ! Dures journées en perspective pour le dernier poor lonesone cow-boy

S’inscrire dans les traces de son illustre prédécesseur, respecter les codes du genre, tenter de satisfaire les aficionados de la série tout en imprimant sa marque et en faisant évoluer le personnage, Matthieu Bonhomme a prouvé qu’il savait faire ! Cinq ans après L'Homme qui tua Lucky Luke, il se remet en selle au travers d’un nouvel épisode des aventures de l'homme qui tirait plus vite que son ombre.

Ce Lucky Luke (vu par...) s’adresse à ceux qui le découvrirent il y a déjà longtemps et qui, depuis, ont vieilli sans pour autant s’interdire de voir changer, avec eux, leur héros de jeunesse.

D’aucuns épilogueront sur les difficultés d’arrêter de fumer, d’autres s’attarderont sur la généalogie de la famille Defer ou sur une polyarthrite rhumatismale qui empêcherait de dégainer plus vite que son ombre... A chacun ses sujets de prédilection ! Ne faut-il pas plutôt (et plus simplement) savourer la capacité de Matthieu Bonhomme à donner au rôle-titre une autre dimension, tout en préservant les fondamentaux ? Exit donc une certaine propension à la caricature pour laisser place à une forme de réalisme plus en phase avec l’époque. Dès lors, nul besoin de jouer les exégètes pour remarquer les aplats de couleurs qui mettent en évidence l’encrage ; pour apprécier la structuration des planches ou la gestion des arrière-plans ; pour constater un sens évident du rythme et des enchainements ; ou enfin, pour sourire sur quelques références ou allusions respectueusement disséminées au fil du récit. Finalement, Lucky Luke apparaît ici beaucoup plus humain qu’à l’ordinaire, avec ses failles et son penchant pour les blondes bien roulées !

Wanted Lucky Luke dépoussière l’image du pauvre cow-boy solitaire et permet d’appréhender différemment cette icône du 9e Art qui ne s’appartient plus, sauf peut-être lorsqu’il chevauche seul à travers la plaine !

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
6.5

Informations sur l'album

Lucky Luke (vu par...)
3. Wanted Lucky Luke

  • Currently 3.73/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.7/5 (22 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    lilian47 Le 14/04/2021 à 17:48:31

    quelle plaisir de retrouver le coup de crayon de mathieu bonhomme ,notre lucky luke face a 3 créatures de rèves (3 soeurs),album et histoire que j'ai lue avec plaisir,depuis le 1er tome "l'homme qui tua lucky luke" mathieu bonhomme na pas faiblie coter dessin et coter scénario histoire que j'ai lue assez rapidement donc histoire pas trés compliqué et quelles joies de retrouver des légendes qui ont fait les aventures de notre cow boy solitaire comme brad defer (fils de phil defer) joss jamon et même un nouveau cousin des dalton qu'ont ne connaissait pas dick dalton et pour couronner le tout une exelente caricature de rené goscinny

    abel.gance Le 12/04/2021 à 13:13:53

    Un peu (beaucoup) déçu par ce tome et un peu embêté aussi car c'est quasiment la première fois que je suis déçu par le travail de M. Bonhomme. Très fan d'Esteban et du marquis d'Anaon, j'avais encore été emporté par les récents "Charlotte impératrice".
    Le premier tome de sa reprise du Chanceux Luc m'avait lui aussi subjugué, d'autant que l'art de la reprise intelligente n'est pas donné à tout le monde, loin s'en faut.

    J'ai trouvé ce tome un peu brouillon, sans ligne directrice claire et/ou originale. Plusieurs idées s'agrègent sans que l'une prenne réellement le dessus:
    - les 3 soeurs semblent être la meilleure, mais on reste à la surface et la distinction de leur personnalité ne va pas beaucoup loin que leur différence de couleur de cheveux. Dommage car leur physique était pourtant lui, bien campé
    - le retour de figures connues de la saga qui là aussi relève plutôt de l'empilement que d'une vraie bonne idée menée à bon port (comme l'avait fait brillamment l'auteur avec le sevrage forcé du tabac dans le tome 1 par exemple)
    - le convoi en territoire apache, qui sert le mouvement et le développement de l'histoire, mais n'apporte rien de plus, et certainement pas l'originalité
    Si le dessin brillant de Matthieu est au rendez-vous (il dessine les bottes quasiment aussi bien que Morris et ça, c'est pas rien. ça devrait même être le critère déterminant à chaque candidat potentiel à la reprise du tireur le plus rapide de l'ouest), je suis plus réservé sur la couleur qui m'a paru aussi monotone que le récit.
    Wanted but not Got, en résumé.
    Pas grave, c'est un long chemin comme dirait l'autre, et la prochaine étape sera meilleure, à n'en pas douter.

    herve26 Le 11/04/2021 à 17:23:05

    J'avais adoré "l'homme qui tua Lucky Luke" et là, je trouve cet opus encore meilleur. Dès la première page, on rentre dans l'intrigue qui ne faiblit pas jusqu'au bout.
    J'ai dévoré cet album alors que je ne suis vraiment pas un grand fan du pauvre cow boy solitaire. Au fil des déménagements, je crois que je n'ai pas conservé d'album de cette série, pourtant j'en ai lu pas mal dans ma jeunesse. D'ailleurs, je n'ai pas été perdu dans cet aventure où les références ou des personnages aux anciens albums sont nombreux ici.
    Mais en invitant un trio de pétroleuses, Matthieu Bonhomme apporte un souffle inattendu dans la vie de Lucky Luke.
    Et que dire du dessin magnifique de Matthieu Bonhomme ! Il faut dire que j'ai lu cette aventure dans l'édition limitée en noir et blanc des éditions canalbd, que mon (gentil) libraire m'avait mis de côté.

    Rody Sansei Le 11/04/2021 à 01:48:35

    Ce tome, bien que très bien, est légèrement en dessous du premier opus (du même auteur) :
    - les couleurs sont moins sympas, plus monotones,
    - il ne se passe finalement pas grand chose

    J’ai beaucoup aimé ce semblant de relations du j’étais avec les femmes : le côté solitaire n’en ressort qu’encore plus renforcé, finalement.