Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Golgotha 1. L'arène des maudits

29/03/2021 3350 visiteurs 7.0/10 (3 notes)

P ompéi, 63 après J.-C. Comment Lucius, gladiateur invincible, est-il passé du jour au lendemain de personnalité emblématique de la ville, à paria ? La faute à Claudius Scipio, le responsable de la plus prestigieuse école de combattants, qui refuse que son ancien élève et formidable gagne-pain parte au sommet de sa gloire. S'il souhaite dorénavant mettre sa notoriété au service du richissime Julius Actorius pour l'aider à devenir tribun, alors qu'il en soit ainsi. Mais avant de quitter définitivement l'arène, son maitre lui réserve une surprise de « taille ».

Il y a un an, Didier Alcante et Laurent-Frédéric Bollée lâchaient La Bombe. Tout juste remis de l'impact et de la déflagration liées à l'incroyable onde de choc ressentie auprès du public, ainsi que du succès commercial qui fut immédiatement au rendez-vous, que le duo s'attaque à un autre genre : le péplum. Du plaisir et de l'amusement comparés au travail colossal qu'aura nécessité une telle introspection sur la conception de la première arme de destruction massive et de ses conséquences. Si l'époque et les armes n'ont rien de semblable ni de comparable, les rapports souvent conflictuels se réglaient par l'affrontement, la plupart du temps, dans une extrême cruauté. L'arène des maudits, premier tome d'un triptyque, ne se cantonne pas à la simple fiction historique dans l'Antiquité. L'histoire, bâtie autour de la trahison et de la vengeance d'un célèbre mirmillon, propose en plus un lien fantastique voire mystique qui démultipliera immédiatement et considérablement l'intérêt. Inscrite dans un récit haletant, aussi bien rythmé que riche en rebondissements, cette originalité scénaristique suffisamment dévoilée pour titiller la curiosité et susciter l'impatience, annonce une suite des plus prometteuses.

Son combat pour livrer un dessin à la hauteur des exigences du synopsis, Enrique Breccia (Sentinelles) le remporte avec brio. Son trait, réaliste, se veut rigoureux et précis que ce soit sur les centurions ou sur les décors qui restent fidèles à l'ancienne ville romaine. Assurément, les scènes de bataille et de corps à corps apparaîtront trop figées, cependant, elles seront vite gommées et pardonnées au profit de magnifiques cadrages et des prises de vues audacieuses à ras le sol.

Avec un surprenant mélange de genres, Golgotha porte une première offensive incisive dans la défense très hermétique du lecteur, devenu méfiant et intransigeant avec ce type d'ouvrage. Pourvu qu'il y ait prochainement l'estocade !

Par D. Roy
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Golgotha
1. L'arène des maudits

  • Currently 4.67/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.7/5 (3 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    la9emebulle Le 04/04/2021 à 06:50:46

    Du très bon, je ne m'attendais pas à un si bon album, du niveau de Murena !!
    Le dessin de Breccia est top, combats, amour, trahison, mysticisme ... Une vraie bonne recette !