Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

P ourquoi attendre qu'ils ne soient plus là pour rendre hommage à ceux qui comptent pour nous ? Lorsqu'il est devenu père, Laurent Bonneau a ressenti le besoin d'exprimer toute sa reconnaissance au sien. Sa propre paternité lui tend un miroir, lui rappelant le fils qu'il était et faisant prendre conscience rétrospectivement de la difficulté d'endosser ce rôle, marqué par son propre bagage, les contraintes sociales et familiales. Plus qu'un géniteur, c'est un modèle imparfait et maladroit qui, à force d'erreurs, a contribué à forger la personnalité de ses enfants. Ce sera ensuite à leur tour de relever les mêmes défis, avec un peu de ce qui leur a été transmis et ce qu'ils ont acquis. Ils seront aussi forcément imparfaits et maladroits. Mais ils feront de leur mieux.

Entre pudeur et sincérité, l'auteur s'interroge sur les relations filiales et sur ce renversement de perspective, lorsqu'il faut endosser le rôle de celui qui nous a fait grandir. Pour traduire toute la palette d'émotions qu'évoque ce sujet, il multiplie les techniques et les ambiances graphiques, de la pointe sèche au flou délicat des pastels. Il est difficile de ne pas être admiratif devant la maîtrise technique de l'artiste. Prise isolément, chaque section est d'une grande beauté. Il est pourtant difficile de rentrer dans ce livre. Malgré l'universalité de son propos, il peine à emporter l'adhésion du lecteur. Le texte qui mélange considérations presque psychanalytiques qui surgissent parfois de manière trop abrupte et passages plus intimes finit par faire office de barrière. Il apparaît trop réfléchi ou trop attaché au passé personnel de l'auteur pour pouvoir toucher réellement. Il subsiste l'impression d'un hommage sincère rendu à son père, mais qui ne concerne pas vraiment ceux étranger à sa famille. Reste de magnifiques illustrations, ce qui s'avère un peu court pour faire un beau livre.

Par T. Cauvin
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Le regard d'un père

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.