Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les quatre de Baker Street 9. Le Dresseur de canaris

18/03/2021 4726 visiteurs 7.0/10 (1 note)

Q uelques temps après l'affrontement entre les maîtres de Limehouse*, les francs-tireurs de Baker Street ont retrouvé un quotidien plus tranquille. Pendant que Sherlock use de ses talents en Europe, Billy attend de pouvoir reprendre son emploi de groom tandis que Charlie prépare son baptême au Merry Minstrel, sous l'œil attentif de Polly Perkins. Et alors que l'artiste et mentor de Charlie voit une vieille connaissance refaire surface, Scotland Yard sollicite l'aide de Tom et de ses deux comparses pour des affaires d'agressions dans les rues de l'East End, entre ces retrouvailles qui visiblement n'éveillent pas que de bons souvenirs à la chanteuse et cette histoire de violences nocturnes, la bande va avoir du pain sur la planche...

En fin connaisseurs de l'icône créée par Sir Arthur Conan Doyle, Olivier Legrand et Jean-Blaise Djian sont allés dénicher une allusion du docteur Watson à la résolution d'une enquête inédite dans la nouvelle The Adventure of Black Peter (publiée dans le recueil The Return of Sherlock Holmes) pour composer leur intrigue. C’est donc à partir du notorious canary-trainer qu'ils imaginent une trame centrée sur Charlie. Depuis 2009 et L'Affaire du rideau bleu les détectives en herbe ont bien grandi et notamment la jeune héroïne. Mais leurs préoccupations ont beau évoluer et leur caractère s'affirmer, chassez le naturel, il revient au galop et, dès les premiers doutes, les francs-tireurs retrouvent leur flair et se mettent au travail.

Filatures, infiltrations, déguisements, surveillances, bastons, ils ne reculent devant rien pour démêler les fils d'une histoire pleine de rebondissements qui promènera le public des bas-fonds londoniens à la jungle des cabarets. Malgré une certaine densité, tant en dialogues - toujours bien écrits - qu'en action, l'enquête se suit facilement grâce au rythme savamment orchestré par le duo de scénaristes et au découpage impeccable de David Etien. L'artiste, dont le style s'affirme un peu plus à chaque parution, montre à nouveau toute sa facilité à dynamiser ses planches. La mise en couleurs, étudiée, n'écrase pas son trait à l'encrage gras et installe de belles ambiances. Malgré une ressemblance appuyée entre certains personnages féminins, il offre une belle constance dans son dessin, précis et expressif.

Rondement mené, ce Dresseur de canaris démontre une nouvelle fois le talent du trio d'auteurs et la qualité de leur série. Une enquête choisie avec soin, des développements cohérents des personnages, des enjeux innovants qui évoluent en respectant le canon « holmesien » : que demander de plus ? Ah, oui ! Que ça continue encore longtemps avec cette qualité !

* : voir tome 8 et sa chronique

Par M. Moubariki
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Les quatre de Baker Street
9. Le Dresseur de canaris

  • Currently 4.70/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.7/5 (10 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    BudGuy Le 16/03/2021 à 13:50:34

    Le dernier album des quatre de Baker Street est sorti et comme on pouvait s'y attendre: la qualité est (toujours) au rendez-vous !
    Les dessins et couleurs de David Etien sont toujours au top et rendent très bien l'atmosphère poisseuse et brumeuse des quartiers de White Chapel du XIXe siècle.
    Le scénario est dans la continuité des précédents, à savoir de très bonne facture, avec des personnages qui continuent d'évoluer.
    Le découpage est au service d'une histoire riche en action, suspense, rebondissements et émotion.
    Un très bon album pour une série qui ne m'a pas déçu une seule fois. Vivement la suite !