Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

La grâce

15/03/2021 4845 visiteurs 7.0/10 (1 note)

A ussi loin qu'elle se souvienne, Emmi Valve a toujours ressenti ce vide intérieur, ce creux en elle la ronge inlassablement. Elle s'y abîme, incapable de s'intégrer aux jeux des autres enfants. Une fois adulte, elle n'arrive pas développer des liens durables. De tous les professionnels qu'elle croise, aucun n'arrive à diagnostiquer les causes de sa souffrance.

Dans cette autobiographie crue et brutale, l'autrice finlandaise Emmi Valve décrit méthodiquement le mal qui la dévore, mettant des mots et des images sur la dégradation de son état physique et mental. Avec un subtil mélange de pudeur et honnêteté, elle expose son isolement et ses stratégies dérisoires pour tenter de faire face, comme les listes de plus en plus absurdes qu'elle dressait. Elle parle de ses relations aux autres, de l'impact mortifère de ses crises sur toute tentative de construire un semblant de vie sociale... jusqu'au passage en hôpital psychiatrique, qui lui permettra d'enfin identifier les racines de sa pathologie et, à défaut de guérison, lui donnera les moyens d'envisager de vivre malgré la dépression, de composer avec elle.

La maladie mentale reste un sujet extrêmement délicat à aborder, quel que soit le média. Il ne souffre ni complaisance, ni édulcoration. Trouver le juste équilibre est complexe. L'approche d'Emmi Valve frappe par sa lucidité, loin des planches surchargées et torturées qui sont légion dans le genre. Au contraire, si elle représente l'angoisse avec beaucoup de force, elle le fait avec une certaine retenue. Si elle n'occulte rien de ses démons, elle ne se limite pas à en dresser un inventaire sensationnaliste. Elle ne s'abaisse jamais à l'auto-apitoiement. Si certaines pages traduisent l'horreur pure, elles s'inscrivent toujours dans une démarche globalement combattive. Cette volonté trouve un écho particulier dans son graphisme. D'un abord classique, ce dernier reste très lisible et aéré, ce qui donne d'autant plus de puissance aux quelques escapades cauchemardesques qui émaillent le récit, comme l'évocation de certaines hallucinations particulièrement effrayantes. Une belle maîtrise des couleurs, qui évite les palettes sombres et cafardeuses, permet également au livre de conserver une réelle force vitale. En effet, loin d'être le récit d'un naufrage, c'est celui d'une jeune femme qui apprend à accepter sa condition et à la combattre. La Grâce se révèle une bonne surprise, un livre percutant et nécessaire.

Par T. Cauvin
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

La grâce

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.