Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Le pré derrière l'église 1. Le Pink Clover

15/03/2021 5046 visiteurs 6.0/10 (1 note)

1930. Chaque jour le curé du paisible village de Kilkenny vient répéter son office face à un parterre de moutons perplexes. La seule chose qui motive leur attroupement c'est l'appel du ventre à travers les friandises qui leur sont jetées en guise d'hosties. Mais aujourd'hui, coup de théâtre, l'ecclésiastique ne viendra pas gesticuler devant eux. Passé de vie à trépas, son décès qui soulève la colère et l'inquiétude au sein de la petite communauté, sème la zizanie dans les rangs des ovins. C'en est trop pour un hibou insomniaque et un écureuil fureteur qui vont tenter d'identifier la brebis galeuse du patelin.

À des années-lumière de Kookabura et d'Atalante, Didier Crispeels, que le troupeau du 9eme art connaît mieux sous le pseudonyme de « Crisse », se lance dans un genre beaucoup plus terre à terre : la comédie policière sauce purin accompagnée d'un zeste d'Irish whisky. Derrière une vitrine qui annonce une investigation et dont le contenu peine à susciter une authentique accroche, surgissent l'humour, la réflexion et la pertinence, tant sur le fond que sur la forme du propos. Si la réaction de l'être humain paraît entendue et stéréotypée, quelle pourrait être celle de l'esprit animalier face à une situation inédite et dramatique qui chamboule son confort et casse ses habitudes ? L'auteur, qui donne la parole à un bestiaire restreint, exclusivement fermier et domestique, interdit, en revanche, les échanges avec le reste des protagonistes. Le cheptel étant de ce fait isolé, le trouble des bêtes est considérablement accentué, le scénariste autorisant les jugements et les interprétations à franchir les limites fixées par la clôture pour aller jusqu'aux portes de la satire religieuse. Tout ce petit monde devra prendre le taureau par les cornes pour annihiler les tensions et retrouver la quiétude d'antan. « Meeh... » et pendant ce temps-là, un coupable court toujours.

Visuellement, telle une biquette affamée, Le Pré derrière l'église est à brouter sans modération. Christian Paty (Nota Bene, La Cicatrice du souvenir), qui a auparavant déjà collaboré avec Crisse sur la réalisation d'un album d'Atalante La légende, jongle entre la caricature humoristique et le réalisme. L'équilibrage est juste, précis et renvoie un dessin complet et d'excellente facture, à l'image des chicots des agneaux qui feraient peur à un bifteck. Ainsi fait, le lecteur aura l'agréable sensation de revêtir le costume du berger et d'être le témoin privilégié des croustillantes joutes verbales qui fusent dans le champ.

Davantage un divertissement et une introspection animalière qu'un véritable polar, Le Pink Clover démontre également que la haine peut aussi être dans le pré !

Par D. Roy
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Le pré derrière l'église
1. Le Pink Clover

  • Currently 3.89/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (9 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 04/07/2021 à 14:34:02

    Le cadre est celui d'un petit village en Irlande avec ses moutons, ses boucs, ses pâturages, son église et son pub. A noter une certaine particularité car le pub a été adossé à l’église sans doute pour attirer des fidèles.

    Le curé surnommé l'homme en noir qui donnait des friandises à ses moutons va soudainement disparaître. Cela va être le point de départ de ce récit où chacun va y aller avec sa théorie. C'est à la fois une BD animalière mais on aura droit également au point de vue des humains qui vont voir le mal partout à commencer par le fameux pub irlandais baptisée « Le Pink Clover ».

    Il n'y aura pas de choses fracassantes mais une certaine dérision de la vie dans les villages. On retrouve la douceur de vivre d'une série comme Loisel l'avait fait dans « Magasin Général ». Bref, il faut aimer le genre. Cela sera ponctué par l'humour caustique et parfois la dérision.

    Une BD un peu campagnarde qui nous fait respirer un grand bol d'air frais. La messe est dite.