Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Androïdes (Soleil) 9. Le berger

25/02/2021 4396 visiteurs 7.0/10 (1 note)

U n androïde se pose en catastrophe sur une planète inconnue. Son indicateur affiche qu’il lui reste neuf mille vingt années d’énergie. C’est à la fois beaucoup et peu puisque d’ici là, il doit, tel un berger, guider la civilisation jusqu’à ce qu’elle maîtrise la technologie du saut de brane, laquelle lui permettra d’aller à la vitesse de la lumière et de planifier un retour vers son monde. Pendant des millénaires la créature parcourt la Terre pour tenter d’infléchir le cours des choses et semer la connaissance. Les hommes apprennent cependant lentement.

À travers les déboires de l’immortel, Antoine Tracqui raconte l’histoire de l’humanité en s’attardant à quelques périodes charnières où tout aurait pu basculer si l’inconscience des puissants n’avait pas tout gâché et si l’ambition de ceux qui veulent être calife à la place du calife, n’avait pas fait tomber les royaumes au prix de la perte des savoirs. Puis, la religion en rajoute en endormant les esprits. Dans Le berger, l’auteur fait le procès d’une humanité irréfléchie et guidée par ses sentiments. Cela dit, son personnage découvre que l’irrationalité, c’est aussi s’occuper des faibles et des malades. Et comme L’homme bicentaire d’Isaac Asimov, il s’humanise et remet en doute ses certitudes.

Le dessin réaliste de Sylvain Ferret convainc. L’artiste tire bien son épingle du jeu, même s’il doit illustrer une multitude d’époques avec des décors toujours différents. L’allure générale du projet apparaît sévère ; les pages sont foncées et le découpage prend la forme d’une abondance de cases souvent très étroites, bordées par une mince gouttière. Les vignettes accueillent par ailleurs de volumineux phylactères rectangulaires noirs qui contribuent également à l’austérité des planches. Tout cela traduit évidemment la pensée mécanique du protagoniste, mais le premier coup d’œil laisse une impression rébarbative, particulièrement en début d’album.

Un point de vue singulier sur l’aventure humaine ; une façon originale de la réécrire.

Par J. Milette
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Androïdes (Soleil)
9. Le berger

  • Currently 4.13/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.1/5 (8 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    MAL75 Le 09/01/2021 à 19:11:26

    Rien que pour le scénario, ce nouveau tome d'Androïdes mérite déjà 20/20.

    De plus, la narration de l'histoire par son "héros" est extrêmement bien construite pour nous tenir en haleine jusqu'à la dernière page.

    Quant au dessin, j'en ai apprécie la douceur, malgré le caractère sombre des couleurs.

    Bref : beaucoup d'Histoire, et de la grande science fiction comme j'aime.