Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le siège des exilées 1. Tome 1/2

25/02/2021 4002 visiteurs 6.0/10 (1 note)

D ésormais, les femmes régissent le sort d’un monde où les rares hommes sont devenus des objets de convoitise, même pour celles qui, désertant la Ville, se sont réfugiées dans ses bidonvilles…

Prépublié initialement par Da Vinci, magazine culturel nippon, ce manga ne s’adresse pas uniquement aux amateurs du genre et peut constituer une entrée en matière pour ceux désireux de se familiariser avec les Joseis en général et Akane Torikai en particulier.

D’un trait fin en noir et blanc, tout en élégance, mis en relief par des dégradés au lavis, Le Siège des exilées délivre une partition graphique qui séduira les habitués de franco-belge. Cependant, une fois dépassée la dimension esthétique, ce sont surtout les thématiques et la manière de les mettre en scène qui retiennent l’attention… et soulèvent nombres d’interrogations. Les premières sont celles du Comment et du Pourquoi ! À ce sujet, les révélations demeurent succinctes et relèvent du postulat, à l’instar de la damnatio memoriae, qui semble frapper toute forme de sexualité hors du champ procréateur. Toutefois, limiter ce diptyque à cette unique composante serait réducteur et, en filigranes, la jeune auteure dépeint - sans pour autant aller vraiment au fond des choses - un univers dystopique qui ne ressemble pas au meilleur des mondes. Ce faisant, la mangaka désarçonne par l’importance donnée à certains aspects d’une singulière insignifiance, alors que d’autres, a priori, plus fondamentaux pour la compréhension de l’histoire ne semblent pas, du moins pour l’instant, faire l’objet d’une considération particulière.

Lourd de nombreuses interrogations existentielles, mais avec un fil rouge qui, finalement, induit un traitement ambivalent, Le Siège des exilées offre, certes, plusieurs niveaux de lecture, tout en laissant globalement sur sa faim, sauf celles et ceux pour qui ce qui est beau est vrai et bon.

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Le siège des exilées
1. Tome 1/2

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.