Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Sillage (Les chroniques de) 2. Volume 2

22/09/2005 9552 visiteurs 3.8/10 (5 notes)

On m'appelle Bobo et je fais partie de la race des Migreurs. N'étant pas programmé pour vieillir, j'ai croisé dans ma vie bien des gens extraordinaires. Parmi eux, la personne qui m'a le plus marqué s'appelait Navis et ses aventures sont devenues mythiques sur Sillage. Mais il existe dans son histoire officielle des vides que je suis aujourd'hui le dernier à pouvoir combler. Je vais donc vous conter mes secrets, afin qu'ils ne disparaissent pas avec moi s'il m'arrive malheur.

Ça faisait un bout de temps que cet album traînait sur ma table de nuit tant l’inspiration me manquait afin de rédiger cette chronique. Non pas que les histoires présentées dans ce recueil soient de qualité très médiocre. Au contraire, elles arrivaient même de temps en temps à susciter un début d’intérêt. Mais ni vraiment inintéressantes, ni réellement surprenantes, ces historiettes sont apparues à la lecture tout simplement fades, sans réelle valeur ajoutée par rapport la série mère. Vous comprendrez dès lors mon manque d'enthousiasme…

Certains argumenteront qu'une des plus values de cet album consiste à laisser le champs libre à de nouveaux talents : de jeunes dessinateurs recevraient l'occasion de faire leurs preuves en dessinant une des histoires. Or dans ce deuxième opus, on retrouvera surtout des dessinateurs collaborant déja avec Morvan, tel Chan (Opération Judas), Sylvain Savoia (Nomad, Al’ Togo), Thomas Labourot (Troll), Gérard Parel (7 secondes), Bengal (Meka). Un nouvel auteur (Séverine Lefebvre) sur six, c'est peu pour une série "tremplin".

Que dire de plus d'un tel album insipide ? Si ce n'est que tout comme le premier numéro, on ne peut se départir de cette impression d’un album bâclé, destiné surtout à rassasier assez rapidement et à moindres frais les fans de Sillage. Une sorte de fast-food (fast-reading ?) pour la BD. Mauvais calcul de la part des auteurs et de leur maison d’édition. Car si le dernier album de la série principale (Nature humaine) semble relancer l’univers de notre belle Nävis, la série « Les Chroniques de Sillage » semble de plus en plus la noyer dans un océan de banalité.

Par A. Legrain
Moyenne des chroniqueurs
3.8

Informations sur l'album

Sillage (Les chroniques de)
2. Volume 2

  • Currently 2.59/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.6/5 (66 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Eotran Le 04/01/2023 à 22:57:20

    Un recueil de petites histoires gravitant autour de Nävis et de ses aventures avant et pendant sa découverte du convoi Sillage.
    C'est plutôt inégal, aussi graphiquement qu'au niveau scénaristique. On passe par des histoires qui soulignent le caractère de certains personnages importants de la série mère, par des histoires qui apportent des petits détails sur certains passages de la série et des histoires qui ne sont finalement qu'un clin d'œil pour les fans et n'apportent rien de vraiment intéressant.

    Un ouvrage réservé pour les fans, les autres passez votre chemin.

    Erik67 Le 10/10/2020 à 18:57:35

    Je suis plutôt un fan de Sillage car au-delà de la bd récréative, elle affronte de face des thèmes de société très actuels. Cependant, ces chroniques ne m'ont pas beaucoup apporté en terme d'information. Cette série dérivée apparaît plutôt pâle par rapport à la série mère: ceci est incontestable!

    Le dessin est beaucoup trop différent d'une histoire à l'autre, c'est le gros inconvénient de ce collectif de dessinateurs. Cet ensemble non homogène a du mal à former un tout cohérent. C'est clair que c'est une expérience graphique mais trop kitch pour convaincre pleinement (ex: Nävis en plein shopping par les dessinateurs de Sky-Doll).

    Il y a bien des petits récits qui sortent du lot (ex: le corps de l'oeil, réveil tardif...), mais l'ensemble n'est guère convaincant. Pire: on ne se sent pas tellement en phase avec l'univers de Sillage pour certaines des histoires qui sont plus des clins d'oeil à d'autres séries comme Astérix avec la bande de joyeux pirates par exemple. Certaines histoires se lisent dans une indifférence totale. Maintenant, j'ai vu pire...

    Le dernier récit du tome 4 à savoir "hommage ou plagiat" apparaît comme un véritable règlement de compte par rapport à une autre série rivale d'un autre éditeur qui s'est inspiré de Sillage mais en maquillant tellement subtilement certains aspects qu'il est difficile de lancer un procès. Sur le fond, je pense que les auteurs de Sillage ont totalement raison. Sur la forme, ils n'avaient pas à le faire. De toute façon, certains lecteurs pas dupes ont découvert le pot aux roses et ont sanctionné cela par leur note.

    Christophe C. Le 04/09/2005 à 18:34:01

    D'une manière générale il s'agit d'un bon album avec des styles graphiques pour chaque mini histoires différents mais intéressants. Il est également important de noter que chaque style va parfaitement avec la petite histoire qu'il raconte. Même si au feuilletage on peut ne pas accrocher à un style une fois en pleine lecture plus de problème tellement il s'accorde bien avec les propos traités.

    D'une manière générale il s'agit d'un bon album.