Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

La part de l'ombre 1. Tuer Hitler

01/02/2021 1962 visiteurs 7.0/10 (1 note)

D écembre 1938 : Maurice Bavaud veut assassiner Hitler, mais il hésite et finalement, abandonne. Quelles étaient ses motivations ? Pour qui agissait-il ? Malgré sa condamnation à mort en 1941, un nouveau procès en réhabilitation demandé par son père qui cherche à laver sa mémoire se déroule en 1955, en pleine Guerre froide. Guntram Müller et Wolf Fiala, deux journalistes au Berliner Zeitung, vont tenter d'éclaircir les nombreuses zones d'ombre qui entachent cette affaire…

Patrice Perna (Darnand, le bourreau français, Forçats, Kersten, médecin d'Himmler), en adepte des fictions historiques, s'attache à mettre ici en lumière un fait pour le moins méconnu qu'il a découvert dans un roman de Philippe Kerr : le destin insolite de Maurice Bavaud, guillotiné après avoir tenté de tuer le Führer à Munich. Trois questions essentielles ressortent de cette bande dessinée : d’une part, Il s’agit de déterminer si un meurtre au nom de principes supérieurs et universels doit être traité par la justice selon les mêmes termes qu’un acte crapuleux ; ensuite, comment le jeune homme a pu aborder de si près le leader nazi, et enfin, de revenir sur la neutralité suisse, un concept derrière lequel semblent se dissimuler des alliances secrètes. Le scénariste parvient à articuler ces interrogations avec intelligence et habilité. En effet, le récit est passionnant car il s’appuie sur le personnage imaginaire de Guntram Muller, qu’il implique adroitement dans un contexte documenté solide et cohérent.

Le graphisme de Francisco Ruizgé (Luxley) possède une rigueur et un réalisme assez poussés qui, associés aux couleurs pâles, instaurent une austérité qui colle plutôt bien avec l'ambiance de mystère de cette époque trouble et teintée de méfiance et de crainte.

Dans ce thriller historique, les artistes renouvellent l'intérêt pour une période agitée maintes fois abordée en tenant en haleine le lecteur qui n'attend qu'une chose, la suite ! (Prévu en deux tomes).

Dans le même registre : Lire la chronique de L'espion qui croyait.
Lire la chronique de Hitler doit mourir.

Par L. Moeneclaey
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

La part de l'ombre
1. Tuer Hitler

  • Currently 3.50/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (2 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    kergan666 Le 27/01/2021 à 22:50:19

    passionné par l'histoire et de la WW2 en particulier je pensais bien connaitre le sujet.
    mais, surprise, je n'avais jamais entendu parler de ce suisse ayant voulu assassiner Hitler.
    le scénario librement inspiré de cette tragédie est bien mené avec ce qu'il faut de suspense.
    les dessins sont bons et bien adaptés à l'histoire.
    un gros plus pour la superbe couverture.
    vivement le tome 2.