Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les 5 Terres 5. « L'objet de votre haine »

14/01/2021 4487 visiteurs 6.8/10 (5 notes)

S i l’évasion ratée des quatre otages princiers a pu rester confidentielle, l’arrestation du groupe estudiantin entendu en audience privée par Mederion provoque des remous à Angleon. Les notables siégeant au Conseil réclament la libération de leur progéniture, tandis que Terys exprime sa désapprobation au roi. Celui-ci charge alors son Ombre de questionner les prisonniers pour prouver l’existence d’un complot et en identifier les meneurs. De leur côté, inquiets, les autres étudiants font profil bas et pensent à se volatiliser dans la nature en attendant un apaisement, mais en auront-ils seulement le temps ? Au même moment, Astrelia, ramenée de force, est livrée à la Reine-mère, toujours en quête de vengeance.

Après la transition mouvementée au sein de la famille régnante, le quatrième tome des Cinq Terres avait marqué une courte pause, permettant d’observer la manière de gouverner du nouveau souverain, jusqu’à ce que l’action se précipite dans les dernières pages et laisse le lecteur en suspens. Reprenant le récit au lendemain des derniers événements, le trio qui officie sous le pseudonyme de Lewelyn montre un Mederion plus que jamais habile à la manœuvre, maniant aussi efficacement le verbe que l’autorité. Doutes et expectative se heurtent ainsi à un art consommé de la manipulation et à un opportunisme certain, ce qui rend le spectacle de ce jeu de pouvoir particulièrement intéressant et trépidant. La violence se déploie à un autre niveau, avançant masquée, pour n’éclater plus physiquement que dans la deuxième moitié de l’album. Cependant, qu’elle emprunte des biais sournois ou jaillisse dans des affrontements, elle n’en reste pas moins bien présente et engendre des fissures où viennent se glisser colère et détestation ; deux sentiments puissants qui, tant dans l’intrigue principale que dans ses ramifications, font naître la promesse d’une suite aux nombreuses possibilités.

Servant parfaitement cette histoire riche et complexe, la partition graphique partagée par Jérôme Lereculey (au dessin) et Dimitris Martinos (aux couleurs) se révèle encore une fois des plus réussies. Elle restitue avec à propos la force des passions qui animent les protagonistes, soulignant des attitudes ou accentuant les expressions afin de mieux transmettre ce qui sourd dans les cœurs. Que ce soit dans les plans larges ou plus rapprochés, par le biais d’une vue panoramique en extérieur ou intérieur, chaque planche est minutieusement travaillée et détaillée. Des appartements du palais aux rues de la cité, en passant par la caserne, les tavernes, des chambres ou un bateau, chaque lieu dégage une véritable atmosphère et permet une totale immersion.

Mené de main de maître, L’objet de votre haine confirme la très bonne qualité d’une série ambitieuse qui a prouvé qu’elle savait ménager ses effets. D'où viendra le prochain coup ? Réponse dans le sixième opus !

Par M. Natali
Moyenne des chroniqueurs
6.8

Informations sur l'album

Les 5 Terres
5. « L'objet de votre haine »

  • Currently 4.52/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.5/5 (42 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    thorntrop Le 27/08/2021 à 13:38:44

    Plus les épisodes passent plus l'intrigue devient passionnante, plus la dramaturgie s'intensifie... Un vrai plaisir de lecture. Ce n'est pas fréquent d'avoir sous la main des BD dont le scenario est si bien construit... Les dessins restent superbes

    Yovo Le 19/01/2021 à 21:53:57

    « L’objet de votre haine » est toujours mené par une écriture aussi brillante. Les joutes verbales s’enchainent et déchainent passions, trahisons et manipulations. L’orgueil léonin et la rouerie étant parfaitement incarnés par Mederion, souverain aussi dangereux qu’intelligent, et Térys, son ombre au jeu trouble. L’habileté politique sans égale du jeune roi peut à elle seule faire basculer le destin d’Angleon et c’est là toute la force du scenario qui parvient sans cesse à surprendre le lecteur.

    Toutefois, on s’approche déjà de la fin du 1er cycle et je m’étonne que cet avant-dernier tome ne fasse guère avancer l’intrigue. Car ces complots fomentés dans le secret des alcôves deviennent habituels et gagneraient à être contrebalancés par un peu plus d’ampleur et d’action. Il est un peu dommage que les arcs narratifs parallèles, plus riches en mouvement, ne soient qu’entr’aperçus dans ce 5ème opus. J’espère donc que le rythme final s’accélèrera sensiblement pour nous offrir la conclusion épique que cette série mérite.

    Erik67 Le 11/01/2021 à 14:20:23

    Cette série est incontestablement l'une des meilleures de ces dernières années avec un plaisir de lecture toujours aussi présent d'un tome à l'autre. On peut se féliciter d'un rythme de parution plutôt rapide et d'une qualité graphique incomparable avec des personnages animaliers qui font très humains. Que dire également d'un découpage des planches qui respectent la cohérence du scénario ? C'est époustouflant.

    Dans les trois premiers tomes, on a assisté à une valse du pouvoir à Angléon avec pas moins de trois monarques différents. Depuis trois tomes, malgré la tentative d'un coup d'état, le jeune roi Méderion se maintient au pouvoir mais cela lui coûte plutôt cher. Il faut procéder à des arrestations parmi les étudiants dont la révolte était pourtant légitime. On commence à voir une césure dans son couple au sens large qu'il compose avec son ombre Térys.

    A noter que c'est la critique d'un pouvoir monarchique absolue même si un conseil composé de nobles élus conseillent le monarque dans la gestion du royaume. J'ai bien aimé car on va jusqu'au fond des choses dans l'analyse de ce que doit être le pouvoir. Il s'agit de transformer une société profondément inégalitaire. Or, le jeune roi ne croit pas du tout à l'égalité. C'est un concept qui lui est étranger.

    Pour autant, ses arguments sonnent comme une évidence car l'égalité n'a jamais existé dans la nature entre les forts et les faibles. Il y a également la disgrâce provoqué par la trahison familiale car on sait comment le jeune Méderion a fini par occuper le trône. Il ne croit pas non plus au peuple qui n'a aucune sagesse pour prendre les décisions qui s'imposent. Bref, on s'aperçoit qu'au bout de la logique, il ne faut pas simplement vouloir changer les choses mais le faire concrètement en accordant plus de pouvoir au peuple dans l'égalité.

    Ce jeune roi veut cependant réformer les choses mais cela ne peut pas se faire du jour au lendemain. Il a besoin de temps pour abolir certains privilèges. Il a besoin également de réaffirmer son autorité pour se maintenir au pouvoir et ne pas être destituer de ses fonctions. Il sait qu'une minorité active et déterminé peut faire basculer une majorité indécise. On l'a vu récemment avec les partisans de Donald Trump au sein de la plus grande démocratie au monde. Il s'agit pour le jeune roi de ne pas remettre en cause les institutions. Plus que jamais tout ces thèmes sont d'actualité au sein même de notre monde. C'est en cela que cette série fort intelligente pose les bonnes questions.

    L'objet de votre haine ne sera pas l'épisode le plus riche de la saga mais certainement le plus remarquable pour la qualité de son univers.

    sidoetmat Le 07/01/2021 à 09:10:09

    Plus politisé et moins centré sur l'action, ce cinquième tome nous décrit, avec brio, tout les problèmes liés au pouvoir et ce qui en résulte.
    La haine, l'envie, la vengeance et l'orgueil sont bien présents, latents, près a éclater !!!

    Suite à la lecture de cet avant dernier album sur l'île d'angleon et son peuple, je me garderais bien d'en deviner l'épilogue car moults scénarios sont possibles et envisageables... Et c'est cela que j'apprécie et qui est magistralement orchestré par toute l'équipe des 5 Terres.

    Vivement la suite !!!!