Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L e père du narrateur vient décéder. C’est le trou, l’absence, le chagrin. Comment comprendre ce vide et vivre avec ? Face à son désarroi, il choisit la fuite pour s’éloigner de tous ces souvenirs. N’importe où, un endroit inconnu, vierge de toute considération. Ça sera la Chine, Shanghai en particulier.

Partir, c’est mourir un peu. Léopold Prudon a décidé de partir beaucoup pour échapper à sa peine. Ouvrage introspectif sur fond de deuil, Shanghai Chagrin est également un superbe livre de voyage en terre étrangère. Ignorant tout de sa destination, le visiteur s’immerge complètement dans la ville. Encore abasourdi par sa perte, il déambule de quartier en quartier. Mi-éveillé, mi-endormi, son regard enregistre machinalement ce nouvel environnement, des bribes de discussion servent de trame sonore, il croise des habitants, se perd dans des ruelles étroites. Et euh… où suis-je déjà ?

Évidemment très personnel, ce récit réussit cependant à captiver et à séduire. En effet, le scénariste a intelligemment mis de côté la psychologie et se concentre uniquement sur l’émotion pure. Oui, cette mégalopole est impressionnante, pleine de vie même, mais tout cela sonne creux. Non pas qu’il s’en fiche ou que ce spectacle le laisse de marbre. Regardez, elles sont bien là ses impressions : des scènes de rues entre exotismes et traditions, des architectures audacieuses ; l’ensemble est superbement dessinés en plus. Non, c’est juste son esprit qui n’est pas totalement arrivé sur ces terres. Parfois, il faut un peu de temps pour accepter sa nouvelle réalité.

Errance cathartique infiniment fragile, vide et remplie à la fois, Shanghai Chagrin est une lecture forte et douce. Léopold Prudon réalise un admirable album aux ramifications multiples et universelles.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Shanghai Chagrin

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.