Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Catamount 4. la rédemption de Catamount

11/01/2021 4846 visiteurs 7.0/10 (2 notes)

I l s'en est fallu de peu. Afin de semer les shérifs et les chasseurs de primes qui le poursuivent après le meurtre de Berton, Catamount s'est résolu à traverser la Big Blue, cette dangereuse rivière qui sépare le Texas du Kansas. Mais la précipitation l'a empêché de prendre les précautions nécessaires ; le voilà emporté comme un fétu de paille dans le tumulte des eaux vives. Échoué sur l'autre rive, il obtient un court répit dans cette traque infernale. Trouvera-t-il un abri et du réconfort à l'intérieur de cette cabane isolée ?

Quel plaisir de suivre cette belle évolution du dessin de Blasco-Martinez ! Depuis le début, le dessinateur n'a eu de cesse de s'améliorer : pour cet épisode, exit de manière définitive la petite rigidité qui persistait dans les postures. La composition des planches n'est pas en reste, car les points de vue et les cadrages engendrent une lecture cinématographique relativement fluide et dynamique. Le trait crayonné produit un petit effet de matière et accorde du relief et de la personnalité au rendu. La palette de couleurs naturelles est parfaitement adaptée au décor avec également un contraste lumière/obscurité très agréable. Peut-être le fait d'avoir lâché les rênes du scénario a permis à l'artiste de se consacrer entièrement au graphisme ?

En effet, Gaet's (Un léger bruit dans le moteur, RIP) reprend le travail de l'écriture, déjà entamé dans le précédent opus. La superbe couverture donne le ton : comme précédemment, ce sera violent et tragique. Rien de tel que les basiques, La rédemption s'approprie avec talent les codes du western. L'occasion est parfaite pour le héros de démontrer ses qualités d'empathie et de courage dans son implication dans une drame familial où le cœur d'une mère est mis à mal par son fils. Ajoutez une belle Mexicaine et un salaud doublé d'escroc, voilà un intéressant programme, classique certes, mais mené de main de maître, notamment par la gestion de la tension, du suspense et du rythme.

Du western sauvage traditionnel brillamment exécuté, Catamount se révèle une série qui ne cesse d'exposer ses atouts, tant scénaristiques que graphiques. Elle est destinée à tous les amateurs du genre et aussi ceux qui ne le seraient pas encore… il n'est pas trop tard !

Lire la chronique du tome 2 ;
Lire la chronique du tome 3

Par L. Moeneclaey
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Catamount
4. la rédemption de Catamount

  • Currently 4.80/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.8/5 (15 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    BudGuy Le 14/04/2021 à 13:22:40

    A l'occasion de la sortie du quatrième opus, j'en ai profité pour relire les trois opus préexistants.
    Catamount, qu'est-ce ça vaut comme BD de western ?

    Commençons par l'aspect graphique: le dessin est correct et nous permet d'apprécier les vastes territoires sauvages et arides typiques de l'ouest américain, avant de nous plonger dans les froids hivers montagneux de certaines régions amérindiennes. L'encrage et les couleurs sont de bonne facture.
    J'ai noté la présence de double-pages absolument incroyables et saisissantes de par leur sauvagerie et de la violence qu'elles véhiculent; à ce propos dans le troisième opus, nous assistons à un "remake" de bataille de Little Big Horn dans toute sa splendeur (et son horreur).

    L'histoire suit la jeunesse et l'évolution du personnage de Catamount qui va passer par différentes étapes narratives très douloureuses. Le tout va être entrecoupé de fusillades aussi violentes que gores, puisqu'en effet ces dernières font toujours gicler le sang de façon très appuyée, ce que n'aurait pas renié un certain Quentin Tarantino.

    De mon point de vue, le plus gros défaut concerne les dialogues: certains sont basiques voire convenues, quand cela ne tombe pas dans la vulgarité la plus crasse :(
    Autre défaut: certains personnages sont clichés et peu aidés par les dialogues.

    Pour info, le premier opus peut se lire en one-shot, ce qui n'est pas le cas des deux opus suivants. Le quatrième et dernier opus à ce jour peut se lire à part sans en avoir lu un seul.

    Catamount est un western très classique dans son approche, mais efficace et bien troussé. Une grosse série B.

    thieuthieu79 Le 19/02/2021 à 18:44:36

    Parlons du graphisme dans un premier temps.
    Dans la veine de ses prédécesseurs, on a de nouveau l'immense plaisir de pouvoir contempler de somptueuses planches, aux décors très justes, aux personnages expressifs, à la colorisation maitrisés et aux ambiances très puissantes.
    On retrouve en plus beaucoup de mouvement dans le dessin, ainsi qu'une approche cinématographique qui rend l'ensemble vivant. C'est un régal.
    Coté script, la qualité du scénario, de l'écriture et de l'histoire est bien là. Il s'en dégage toujours une profonde humanité qui nous est très sensible et nous touche.
    En revanche, on sent bien une vraie coupure avec la trilogie précédente. L'histoire part dans une tout autre direction et se détache complètement. On pourrait presque avoir à faire à un One Shot indépendant. Le titre de l'album ainsi que son contenu tend presque à nous faire penser qu'on tient aussi la conclusion de cette magistrale série. Mais pour être honnête j'espère bien que non, tant j'ai envie de replonger encore et encore dans l'univers de Catamount.

    DOUDOU52 Le 28/01/2021 à 17:14:23

    Un grand plaisir de lire ce quatrième tome qui me réconcilie avec la série .
    Le dessin est toujours aussi soigné et c'est un vrai plaisir pour les yeux , dans cette série , la nature et l'horizon sont sublimés , bravo aux Blasco-Martinez ,pour ces "peintures " remarquables.
    Bien que classique , on est emporté par ce western jusqu'au bout! Ah !zut ! c'est déjà fini .
    Le scénario est ficelé parfaitement , crédible , et, le combat entre le bien et le mal est structuré de façon intelligente, sans
    carnage inutile.
    j'y verrai presque une rédemption ,aussi, de l'auteur par rapport au tome 3 qui m'avait tellement déçu par son scénario navrant .
    Cette fois ci , ce n'est que du plaisir.
    Amen!