Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Lady Mechanika 7. Sangre

28/12/2020 1740 visiteurs 6.0/10 (2 notes)

À l’appel de la baronne de Calvitero, Lady Mechanika rejoint l’Espagne pour chasser les démons qui se sont emparé du fils de sa commanditaire. Mais le mal est différent de celui présumé et notre héroïne biomécanique, bien malgré elle, va peut-être devoir composer avec son passé...

Difficile de changer une formule qui gagne et, une fois encore, Joe Benitez est accompagné au scénario de M.M. Chen et de Martin Montiel au dessin, comme de Beth Sotelo à la couleur. Toutefois l’équipe s’étoffe avec l’arrivée de Brian Ching qui reprend une partie des pinceaux. Ce faisant, la transition se réalise en douceur et si, le prologue passé, Lady Mechanika possède des airs de poupée de porcelaine dans les premières planches, elle demeure - au fil des pages - finalement égale à elle-même et la profusion de scènes aussi spectaculaires et colorées que sanguinaires ramènent vite le lecteur aux fondamentaux de la série.

Sangre hybride l’un des plus anciens mythes du Vieux Continent à l’une des traditions séculaires du Nouveau Monde dans une débauche d’hémoglobine où la Madrina fauche à tout va ! Résumer de la sorte le pitch serait réducteur, puisque les deux scénaristes savent l’agrémenter de considérations très dans l’air du temps, et disséminent ici et là les fragments d’un passé que la belle Anglaise aura à recomposer et assumer…

S’il est fait abstraction de dialogues par trop présents qui en ralentissent parfois la fluidité, ce nouvel opus relance la franchise créée par Joe Benitez et l’impose doucement comme une référence du style Steampunk.

Par S. Salin
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Lady Mechanika
7. Sangre

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 06/11/2020 à 11:46:08

    Dans un monde uchronique et steampunk fait de magie et de science, une femme enquête sur son passé. Il est question d'androïdes qui coexistent avec les humains dans une Angleterre victorienne totalement revisitée.

    J'ai bien aimé la préface où l'auteur inconnu en France se présente ce qui permet de retracer son difficile parcours dans le monde des comics. Il faut percer pour y arriver.

    L'accent est mis sur le dessin qui frappe fort surtout au niveau des couleurs et de la précision de la galerie de personnages. Il est vrai que le scénario se laisse suivre au milieu d'un verbiage sans grand intérêt qui veut coller absolument au XIXème siècle. Cependant, au vu des technologies employées, on n'y croit guère. De plus, il y a quelques longueurs ce qui n'arrange rien.

    Quelques faiblesses mais également quelques qualités font de ce comics quelque chose d'à la fois sophistiqué et original dans l'univers des comics steampunk.