Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le printemps suivant 1. Vent lointain

16/11/2020 5301 visiteurs 6.0/10 (1 note)

P our Margaux, la grisaille de sa vie de mère célibataire à Paris touche à sa fin. Le soleil du Pays basque lui tend les bras et avec lui, les promesses radieuses d'une nouvelle vie de couple recomposé. Mais, rapidement, la promiscuité avec son nouveau compagnon et son enfant génère des tensions dont elle se croyait désormais à l'abri. Simple rappel à l'ordre ou l'histoire est-elle en train de se répéter ?

« Dans un couple, il ne suffit pas de parler, encore faut-il s'entendre » - Jean-Paul Dubois - Écrivain

Former un couple, c'est, parait-il, n'être qu'un. Si oui, lequel ? Car, et à défaut de concrétisation d'une forme de symbiose parfaite, quel caractère des deux conjoints prendra inexorablement le dessus pour étouffer ou éteindre lentement l'autre ? Parce que, et hormis un sens littéraire bien défini, la notion de «couple» peut être successivement et promptement synonyme de bonheur incommensurable comme de destruction, ferme et définitive.

Après sept années de recul et de disette, Margaux Motin (La Tectonique des plaques, La femme parfaite est une connasse) signe, pour le plus grand plaisir de ses nombreux fans, son retour avec une bande dessinée autobiographique. Tel Un gars, une fille avec «par-dessus le marché» des enfants, elle fait l'étal des aléas d'une vie à deux, une introspection minutieuse faite d'espoirs et de doutes. À l'image de son coup de crayon, spontané et dynamique dans la plus pure des traditions, la sincérité du propos, tout comme la narration sont teintées de caricature. Avec beaucoup de réalisme, et de malice aussi, elles dénoncent l'absence de concession au sein du foyer et alertent sur les dangers qui attendent le rapprochement ou l'union. L'humour, l'arme principale de l'autrice, est omniprésent dans les scènes de son quotidien où elle parvient à se moquer de son propre comportement, et ce, malgré une part évidente de féminisme. Mais, derrière la dérision et le burlesque se cache la gravité de la situation, et c'est bien cela qui interroge et interpelle le plus.

Le Vent lointain, premier tome du Printemps suivant, souffle fort sur la relation amoureuse et conjugale. Quand certains frémiront pour y trouver la photographie de leur propre situation, d'autres, un peu moins concernés, ne sentiront qu'une légère bise.

Par D. Roy
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Le printemps suivant
1. Vent lointain

  • Currently 4.67/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.7/5 (3 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 05/05/2021 à 07:37:51

    On va avoir droit à des tranches de la vie de l'auteur Margaux entre une certaine légèreté mais également une certaine profondeur. Cette dernière va tenter une vie de famille mais cela ne sera pas facile tant elle semble vouloir tout contrôler. Bref, c'est le parcours d'une femme emprunt de modernisme et d'épanouissement personnel.

    Il est vrai que je me suis attaché à son pauvre compagnon Paco qui devra gérer tous les aléas. Au départ l'humour est assez présent mais cela se termine sur une note plutôt triste. Je retiendrais cependant des dialogues savoureux ainsi que des expressions bien travaillés.

    En effet, j'ai beaucoup aimé ce trait graphique et cette colorisation qui donne du tonus à l'ensemble. Il y aura des moments de rire et de joie. C'est assez spontané comme écriture. Humour et amour vont faire bon ménage.

    J'ai parfois reconnu ma propre épouse en Margaux surtout lorsqu'elle dévalise le Jardin land. A noter que le thème principal est la vie de couple dans ses bons et mauvais moments.

    Au final, on suivra la suite en espérant que les choses s'arrangent pour Margaux. Il suffit qu'elle change certains aspects de sa personnalité. Y parviendra telle ?

    Au Fil des Plumes Le 13/03/2021 à 13:47:06

    Je suis Margaux Motin sur Instagram de façon assidue. J'adore son esprit, sa bonne humeur et surtout son talent.

    C'est donc avec beaucoup de plaisir que j'ai découvert son nouvel opus, Le Printemps Suivant. Dans ce premier tome, nous découvrons l'histoire de Margaux qui aménage avec son amoureux. Au fil des pages, le lecteur découvre le lent apprivoisement des lieux communs. Comment arriver à trouver sa place dans le nid conjugal? Comment ne pas devenir trop envahissant? Comment vivre ensemble, tout simplement? 

    Margaux Motin nous retrace donc son périple, car, oui, c'est un vrai périple! Le livre s'organise autour de plusieurs situations de la vie quotidienne. Il y a de l'humour mais aussi beaucoup d'émotions. J'ai vraiment adoré cette histoire. Certaines situations ont fait écho à des situations que j'ai moi même connu. J'ai eu le sourire aux lèvres tout le long de ma lecture. J'ai adoré le personnage de Margaux qui a une passion pour les cailloux, la nature mais qui a tendance à s'imposer un peu trop. Pacco, qui est donc son amoureux, incarne donc la force tranquille. J'ai aimé voir la façon dont la cohabitation évolue. La fin du tome 1 m'a laissée sans voix et je ne dirai rien de plus de peur de vous spoiler. 

    D'un point de vue esthétique, j'ai juste adoré! Le trait de Margaux Motin est reconnaissable. J'adore les expressions faciales des personnages car cela est très expressif. J'aime également ces traits tout en rondeur. Les décors sont sublimes. Les couleurs sont magnifiques. Bref, c'est un vrai plaisir pour les yeux.

    Le Printemps Suivant est donc une lecture très agréable. Je n'ai qu'une hâte, lire le tome 2!

    Lien: https://aufildesplumesblog.wordpress.com/2021/03/17/le-printemps-suivant/