Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Passe Misère

16/11/2020 3983 visiteurs 5.0/10 (1 note)

D e retour d’une tournée commerciale, George se retrouve coincé à Chamounieix à cause d’un cardan brisé. Trois jours dans un bled perdu quelque part en Dordogne à attendre que la réparation soit faite, super. Afin de passer le temps, il entreprend de parcourir cette bourgade passablement endormie au premier abord. Chemin faisant, il découvre un microcosme insoupçonnable et fait la connaissance d’une population bigarrée et courageuse. Soixante-douze heures, c’est long et c’est court à la fois, finalement.

Fruit d’une résidence artistique dans le cadre du projet Vagabondage 932 de l’association Ouïe/Dire, Passe Misère reprend le canevas du film Passe-Montagne de Jean-François Stévenin (1978). Un incident secondaire, une plongée dans l’inconnu, une foule de rencontres et une prise de conscience après avoir appris à regarder au-delà de ses préjugés, Pierre Maurel raconte, avec pas mal espièglerie, un de ces territoires oubliés de la République. Artiste engagé, son constat comprend logiquement une forte composante solidaire, heureusement sans sombrer complètement dans le militantisme pur et dur. En bon conteur des choses de la vie, il dépeint, par petites touches, les ravages provoqués par des industries peu regardantes pour l’environnement, les initiatives étranges ou insensées prises par des esprits plus fins que leur apparence pourrait le suggérer, l’amour inconditionnel de son coin de pays et, plus largement, la force de résilience de l’âme humaine. La balade s’avère sympathique, parfois un peu trop idyllique pour vraiment y croire totalement et ne se dépare jamais d’un optimisme à tout épreuve.

Agréable trait semi-réaliste entre Étienne Davodeau et Simon Hureau, découpage serré-serré se focalisant sur les protagonistes, mise en couleurs précise sous des airs faussement-désinvoltes, le dessinateur a mis tout ce qu’il faut pour dépeindre ce mini-univers sis aux frontières des développements possibles. Ce dernier sera-t-il durable ou destructeur et final ?

Petit album au grand cœur, Passe Misère est une lecture qui fait du bien. L’auteur d’Iba démontre une fois de plus son talent pour présenter et raconter les meilleurs aspects de notre société, malgré les risques et les épreuves auxquelles elle doit faire face jour après jour.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Passe Misère

  • Currently 3.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.0/5 (1 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.