Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le dernier dragon 3. La compagnie blanche

09/11/2020 4580 visiteurs 5.0/10 (1 note)

L ’exhibition d’un dragon par l’armée califale devant Saint-Jean d’Acre a brusquement concrétisé la rumeur autour de l’existence d’œufs de ces créatures quelque part dans le désert. La course pour localiser le nid est lancée. Suivant la piste de l’homme à l’origine de cette quête, Draga, la sorcière, prend la direction de Dendérah, accompagnée d’un guide arménien. Au cœur des ruines, elle découvre qu’Umas, la dragonnière, l’a devancée. Mais, rapidement, les deux femmes doivent collaborer pour atteindre leur but. En même temps, une troupe de mercenaires est mandatée par le représentant pontifical au Caire pour faire main basse sur l’objet de toutes les convoitises. Et, loin de là, Stali entame son initiation de drac en pénétrant dans les entrailles de Cinq Terres.

La fin des Cryptes de Dendérah avait laissé les différents fils de l’intrigue en suspens à un moment crucial. Ce troisième tome s’inscrit dans son sillage immédiat et rebondit sur les derniers évènements, tout en complexifiant encore le propos par l’implication de nouvelles forces. Le tableau des enjeux et des groupes d’intérêts ainsi brossé, Jean-Pierre Pécau peut, tranquillement, dérouler les nombreuses embuches qui parsèment le parcours sinueux de ses personnages. Si l’action ne manque pas et se trouve surtout représentée par les faits du groupe de reitres, la nécessaire alliance des rivales, Umas et Draga, retient l’attention. En effet, elle se double d’informations distillées petit à petit sur les pouvoirs singuliers liés à la mystérieuse dragonite. Les dialogues à fleuret moucheté du duo féminin fonctionnent d'ailleurs assez bien, malgré une ingénuité un peu trop marquée chez la cavalière de l’ordre et un charisme malheureusement atténué, car si les atouts de l'une et l'autre se complètent, leurs auras respectives tendent à se restreindre mutuellement. Quant aux interventions en aparté de leur compagnon de circonstance, elles prêtent, certes, à sourire, sans toutefois apporter grand chose sur le fond.

Associé à Léo Pilipovic pour la partie graphique de l’opus précédent, Lajos Farkas se trouve, cette fois, seul aux crayons, tout en pouvant de nouveau compter sur la mise en couleurs lumineuse de Thorn. Caractérisant bien les divers protagonistes, le trait de l’artiste souligne aussi leur expressivité, en les forçant, parfois, un peu trop. En parallèle, le découpage s’avère efficace et dynamique, tandis que les cadrages assurent une agréable alternance des points de vue. Il est dès lors dommage que le rendu de certaines attitudes ou postures paraissent moins réussi.

Se maintenant dans les pas des débuts de la série, La Compagnie blanche reste un divertissement honnête qui gagnerait à recevoir davantage de souffle épique.

Lire la chronique du tome 1.
Lire la chronique du tome 2.

Par M. Natali
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Le dernier dragon
3. La compagnie blanche

  • Currently 0.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Notez l'album (0 vote)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Shaddam4 Le 27/10/2020 à 17:13:31

    Triste déception que ce troisième tome d'une série excellemment démarrée avec une uchronie un peu patchwork entre Renaissance, fantasy et croisades. Le précédent volume douchait déjà un peu l'enthousiasme en banalisant l'intrigue dans une norme fantasy vue mille fois. Avec le changement de dessinateur, ce tome achève de perdre ses atouts en juxtaposant les séquences de bataille sans souffle, les dialogues assez plats et un suspens franchement absent. Ce n'est pas vraiment mal dessiné ni totalement ennuyeux mais il faut être un vrai fan de fantasy pour apprécier cette série devenue tout à fait interchangeable. Dommage...

    kergan666 Le 03/10/2020 à 17:32:05

    j'avais bien aimé le 1er tome et même le second.
    ce mélange d'histoire réel et d'Heroic fantasy est assez sympa.
    rien à dire de particulier sur les dessins qui sont corrects sans plus.
    mais j'ai du mal avec les dialoguent que je trouve insipides et sans intérêts.
    j'ai du me forcer pour finir cet album.
    j'espère que le prochain sera de meilleure qualité.