Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les Interviews BDGest

Sentiment et pornographie solubles dans la...

Recontre avec Jimmy Beaulieu

À la faveur de la nuit (Les impressions nouvelles) et Comédie sentimentale pornographique (Delcourt) paraissent dans nos librairie à quelques semaines d'intervalle : pouvez-vous nous éclairer sur ce qui différencie les deux livres ayant, à première vue, plus d'un point commun ? (1) Jimmy Beaulieu : En fait, c’est le même magma, le même tas de choses que j’ai combiné ensemble pour À la faveur de la nuit et Comédie sentimentale pornographique. J’avais plusieurs histoires courtes, et j’ai voulu essayer de les réunir. J’ai pensé au dispositif de l’auteur de bande dessinée, qu’on voit rédiger une histoire, inspirée de son quotidien, puis ses proches voient ces histoires, interfèrent, discutent... Une dynamique assez […]

13/02/2011 Interview

Petite histoire des colonies françaises

L'exposition dé-coloniale

Le quatrième tome de Petite histoire des colonies françaises parait ce mois-ci aux éditions FLBLB. Le début de l’année 2011 voit donc la fin, temporaire, de la série de Grégory Jarry et OTTO T. entamée en 2006. Les festivaliers du FIBD ont également découvert une exposition à Angoulême construite sur le principe d’une parodie de l’exposition coloniale de 1931. Les autres ont jusqu'au 30 avril 2011 pour s'en régaler. Une consécration bien naturelle pour des auteurs qui ont su lever le voile sur une partie de l’Histoire de France que l’on s’obstine à enjoliver depuis l'origine. L’ironie et la vérité sont au rendez-vous. Un cocktail détonnant. L’exposition à Angoulême rend honneur au travail effectué sur Petite […]

09/02/2011 Interview

Trop n'est pas assez : croquer la vie comme...

Rencontre avec Ulli Lust

Prix de la Révélation au FIBD d'Angoulême 2011, Prix Artémisia 2011 décerné par l'association pour la promotion de la bande dessinée féminine du même nom : après deux incursions dans nos librairies hexagonales avec Pommes d’amour (collectif publié en 2008 chez Delcourt) et Airpussy (L’employé du Moi, 2009), Ulli Lust a frappé un grand coup avec Trop n'est pas assez (Heute ist der Letzte Tag vom rest deines lebens en v.o, édité par ça et là en France). Rencontre avec l'auteure autrichienne installée à Berlin, également éditrice d'artistes du monde entier sur son site, electrocomics.com. Quand avez-vous décidé de publier cette histoire à caractère autobiographique ? U. Lust : Tout d’abord, ce projet est arrivé […]

06/02/2011 Interview

L'encyclopédie chimérique

Le jeu de rôle de la série. Interview.

Presque simultanément à la sortie du dernier tome de "La Brigade Chimérique" qui explique la disparition des super-héros du sol européen, les éditions Sans-Détour publient une encyclopédie sur l'univers de la super-science, complément indispensable à la série et toile de fond d'un jeu rôle. Interview de la Confrérie du Radium. Réponse collégiale. Parmi toutes les sorties BD de fantasy, qu’est-ce qui vous a séduit dans La Brigade chimérique ? L’intention des auteurs de la BD – à savoir raconter la fin des super-héros européens et remettre au goût du jour tout un pan de notre culture populaire injustement occulté – nous a parlé quasi immédiatement. La Confrérie du Radium comprend des historiens de formation et […]

20/12/2010 Interview

La Chair de l'araignée

Entretien avec Hubert

Avec la Chair de l’araignée, Hubert prouve, si besoin était, que la bande dessinée possède de nombreux atouts pour traiter de sujets sensibles. Grâce notamment au remarquable travail graphique de Marie Caillou, l’auteur apporte un nouveau regard sur l’anorexie mentale, et de façon plus générale, sur les troubles alimentaires. La tentation était alors grande d’en savoir un peu plus sur les origines d’un tel ouvrage et sur la façon dont les deux pensionnaires de l’Atelier du Coin l’ont abordé. La chair de l’araignée est-il un projet que vous aviez en tête déjà depuis longtemps ? Hubert : Je tournais autour depuis quelques années, mais je ne trouvais pas l’angle exact. C’était toujours soit trop autobiographique, […]

08/12/2010 Interview

Une carrière placée sous le signe de l'Amitié

Entretien avec Pascal Bresson

À côté de certaines carrières, fulgurantes, d’autres mettent au contraire du temps à se dessiner. À 40 ans, Pascal Bresson sort, presque simultanément, trois ouvrages aux éditions Glénat. L’homme est resté fidèle à sa passion originale, la bande dessinée, mais aussi à ses amis, qui aujourd’hui le lui rendent bien en l’accompagnant, chacun à sa manière, dans son nouveau métier de scénariste. Trois albums qui sortent presque simultanément chez Glénat (Ushuaïa T1, l’Affaire Dominici, l’Affaire Seznec T1). Votre carrière d’auteur de bande dessinée est-elle définitivement lancée ? Pascal Bresson : Cela fait vingt ans que je fais ce métier. J’ai commencé chez Casterman pour le journal (A SUIVRE) dans les […]

22/11/2010 Interview

Éditions Gargantua : un appétit d'ogre !...

Entretien avec les membres fondateurs

L’éclosion de nouvelles structures éditoriales apporte toujours son lot de questions mais trouve son origine, la plupart du temps, dans le courage et la passion de quelques personnes. Du courage, il en faut pour oser se faire une place, si petite soit-elle, dans un marché que beaucoup estiment saturé et, surtout, dominé par de grands groupes au pouvoir économique considérable. De la passion, aussi, pour continuer à insuffler un vent de renouveau à un media qui repousse sans cesse les frontières de ses immenses possibilités. Il est encore trop tôt pour se faire une idée précise du rôle que joueront les éditions Gargantua, mais la fraîcheur de l’un de ses tous premiers albums découvert récemment sur le site (Les remords […]

08/11/2010 Interview

Voyage avec Bill

Road movie de Matthias Schultheiss

Un road-movie onirique, dans une Amérique du Nord étrange et envoûtante. Luke et sa petite fille Tweety roulent sans but précis sur les routes des Etats-Unis. Ils prennent en stop Bill, un cul-de-jatte en fauteuil roulant, ancien de la guerre du Vietnam. Sans qu'ils en aient conscience, c'est leur rencontre avec ce mystérieux personnage qui va déterminer le parcours du père et de sa fille. Il les embarque avec lui dans sa quête : trouver le magicien qui lui permettra de retrouver ses jambes qu'il a perdues lors d'un accident d'hélicoptère... Le voyage est-il plus important que la destination ? Oui parfois, pourrais-je dire. Mais pas dans tous les cas,en effet, la vie comporte bien plus d’un voyage. Si l’on est fatigué, il est […]

27/09/2010 Interview

Les amants de Sylvia

Chronique d'une mort annoncée

Quel est le point de départ de cet album ? L’histoire elle-même. Dès le jour où je l’ai apprise, elle m’a fasciné. Mais des événements « forts » ne font pas forcément de bons livres. La gestation a duré une dizaine d’années, jusqu’au jour où j’ai commencé à penser l’histoire depuis la perspective de Sylvia. À partir de ce moment-là, l’Histoire est passée au deuxième plan. Pourquoi un tel titre ? C’est pour tromper « l’ennemi » ? Le sens exact du titre est expliqué à la page 44 du livre. Mais sa raison d’être n’est pas de brouiller les pistes, sinon qu’il correspond à ce que je raconte : une histoire d’amour. Qui tourne mal. Car, pour Sylvia, jusqu’au 20 août 1940, à cinq heures de l’après-midi […]

20/09/2010 Interview

L'enfant d'éléphant chez Delcourt jeunesse

Y. Dégruel revisite Kipling

Jadis, l'éléphant n'avait pas de trompe, rien qu'un tout petit nez noiraud, courtaud, gros comme une botte. À cette même époque vivait un éléphant tout neuf, un enfant d'éléphant, très curieux. Il posait un tas de questions mais ne recevait que des coups en guise de réponse. Alors, quand il voulut savoir ce que le crocodile mangeait pour son dîner, il décida de le découvrir par lui-même... Kipling a dit : "J'ai toujours près de moi, six fidèles amis. C'est à eux que je dois tout ce que j'ai appris. Leurs noms sont : "Quand, Où, Quoi, Comment, Pourquoi et Qui " Qu’en pensez-vous ? Y. Dégruel : J e ne connaissais pas du tout cette recette, que je trouve délicieuse...cela ressemble assez à l'humour qui se dégage de l'œuvre […]

07/09/2010 Interview

Love Blog

Gally et Obion total in love

D’abord un blog comme l’indique si bien le titre, les auteurs ont décidé de passer par la case papier. Cette BD érotique retrace avec fraîcheur et fantaisie les amours de deux dessinateurs de Bd : Gally et Obion. C’est de l’érotisme à fleur de peau, cru, entier, ludique et surtout délicieusement décomplexé… oui, il s’agit de sexe. Mais pas que. Parce qu’ils évitent la vulgarité libidineuse de la plupart de ceux qui se penchent sur la question : « l’amour y joue très certainement un rôle important, ça nous a permis d’être légers sur le sujet, tout n’est pas vrai, il y a beaucoup de nous mais nous sommes les seuls à le savoir, ça préserve notre jardin secret. » Parce qu’ils en font une affaire ludique […]

29/06/2010 Interview

Soul Man

Le Casse de Denys et Chauvel

Ce casse là n’est pas un simple polar. Le propos de David Chauvel, sans toujours en avoir l'air, va beaucoup plus loin qu'une banale intrigue policière : « J’ai énormément lu de polars avant de commencer dans la Bd, puis plus rien pendant très longtemps, ce qui m’a permis d’avoir le recul nécessaire pour aborder cette histoire de casse » .Il nous propose d'abord une balade en Pennsylvanie, au centre correctionnel d'Attica, et rien que pour ça cet album vaut le détour. Avec un éclairage plus profond ce casse n°3 nous montre aussi toute la vacuité de l'existence, la difficulté d'avoir un code moral juste, là où mène l'ignorance ou la méconnaissance de l'autre, et enfin la limite très ténue entre le bien et le mal. […]

22/06/2010 Interview

Tamara par Zidrou et Darasse

Oh les Salauds!

Tous deux papas d’ado Zidrou et Darasse nous rassurent tout de suite, l’adolescence, c’est une phase transitoire dans la maturation normale de la progéniture humaine, Il faut en passer par là et ces ados si parfois « difficiles » donneront, disent-ils, « des adultes épatants »… Leur expérience leur a donné tout loisir d’observation sur une longue période. Il se dégage de cet album une impression d’enthousiasme et de dynamisme. Enfin Tamara est une adolescente comme les autres ! Fini les déceptions et désillusions, elle aime Diego et Diego l’aime ! Est-ce que ce que ce garçon existe réellement ? « Physiquement, je l’ai rencontré » nous explique Darasse « mais à savoir s’il possédait autant de qualités […]

09/06/2010 Interview

Nous ne serons jamais des héros de F&G Salsedo...

peut-être bien que si...

Chômeur patenté, sans réel horizon, Mick glande sur son canapé en attendant que la vie devienne exaltante. Le seul événement qui vient briser la monotonie de sa vie est le décès de sa grand-mère. Une occasion non désirée de renouer le contact avec son père, un homme devenu extrêmement acariâtre depuis l'accident qui, 25 ans plus tôt, l'a laissé grabataire et veuf. Aussi, Mick est-il un peu surpris lorsque son géniteur lui propose de le payer pour l'accompagner autour du monde, sur les chemins de la nostalgie, des souvenirs et des rêves déçus. Depuis Oedipe, la relation père-fils a fait couler beaucoup d'encre. Ce fut une décision collégiale cette histoire ? O. Jouvray: Pour raconter toute l'histoire, l'idée est venue […]

04/06/2010 Interview

Quand Wakfu dévoile ses origines

 

Tout a commencé par la faute de Fabien. Fabien vient d’avoir 10 ans et comme beaucoup de ses camarades, il est grand amateur de Dofus. Aussi, lorsque l’on m’a proposé de rencontrer le créateur des éditions ANKAMA pour la sortie d’un album (Wakfu : le corbeau Noir), j’ai sauté sur l’occasion. J’avoue qu’il m’a fallu un travail d’enquêteur pour pénétrer le monde Dofus et comprendre cet « univers » (pour les néophytes comme moi, il s’agit d’un jeu à la base dont est tirée la BD) « Une ombre menaçante, un cri glaçant, le sinistre Corbeau Noir fait régner la terreur sur les plaines de Kelba, « Wakfu Heroes » vous révèle les origines de ce mystérieux personnage découvert par les fans dans l’épisode […]

28/04/2010 Interview

La piste aux étoiles

Entretien avec Riff Reb's

C’était il y a un an déjà. Parmi le flot de nouveautés émergeait un bel album dont la couverture évoquait l’appel au large, inaugurant d’une bien belle façon la collection "Noctambule" des éditions Soleil. A bord de l’Etoile Matutine était née, avec comme maître à bord un auteur iconoclaste, véritable touche-à-tout du 9ème Art, comme en atteste son dernier album sorti aux éditions de La Gouttière, La Carotte aux Étoiles. Retour sur un entretien réalisé à Angoulême, le 30 janvier dernier. Les récits de pirates foisonnent actuellement dans les bacs (Long John Silver, le Diable des Sept mers…). Qu’est-ce qui vous a donné envie d’en écrire une de plus ? Tout d’abord, je ne l’ai pas écrit puisqu’il s’agit […]

20/04/2010 Interview

De la Sorcellerie chez Dupuis

Itw de Alexine & You

Bianca, une femme contre le pouvoir... Venise, l'âge d'or. Plus prospère que jamais, la Sérénissime est dirigée de main de maître par les riches familles vénitiennes. C'est au sein de la plus puissante famille que Bianca, jeune femme effrontée et rebelle, va découvrir son lourd héritage : des générations de sorcières, une matriarche avide de pouvoir, et un terrible événement à venir qui pourrait enfin la rapprocher de sa soeur Carmine ou... la perdre à jamais ! Pourquoi avoir situé cette histoire dans la cité des Doges ? S’agit’ il d’un choix commun ? Alexine : C’est un choix complètement personnel. Lorsque j’ai contacté You le scénario était déjà bouclé et réécrit en accord avec Dupuis. A la base, quand […]

19/04/2010 Interview

Des fleurs pour l'Arménie

Laurent Galandon raconte

En 1915-1916, plus d'un million d'Arméniens sont déportés et massacrés par le gouvernement turc. Malgré l'effondrement de l'Empire ottoman, allié de l'Allemagne et de l'Autriche, au lendemain de la guerre, les auteurs du Premier génocide du XXe siècle ne sont pas punis. Aussi nous pourrions demander à Laurent Galandon si ce n’est pas justement le déni de ce génocide arménien par le peuple turc (passible d’une peine de prison s’il est évoqué et reconnu en public en Turquie) qui l’a intéressé plus que l’Histoire arménienne en général ? Or non c’est essentiellement l’histoire de ce génocide qui l’a interpellé : « Finalement, je connaissais mal l’histoire arménienne, c’est en faisant des recherches pour […]

08/04/2010 Interview

Sur un air d'opéra

Rencontre avec Sébastien Ferran

Quand les adaptations fleurissent et que les regards sont portés sur les grands noms, comment un jeune auteur, peu visible et peu côté, peut-il surgir des limbes et faire apprécier son travail ? Sans doute par l'enthousiasme et l'engagement qu'il y met, en expliquant ses choix et ses motivations. Parlant du deuxième tome de L'Anneau des Nibelungen, Sébastien Ferran se raconte et raconte son oeuvre. Un travail auquel il croit, noyé dans la masse des sorties, mais auquel il serait dommage de ne jeter qu'un coup d'oeil, blasé, alors qu'il est porté par la passion. Avant d'entreprendre Ulysse et L’Anneau des Nibelungen (Emmanuel Proust), quel a été votre parcours ? J’ai fait cinq ans en école d’arts graphiques à l'ESAG ainsi […]

30/03/2010 Interview

Aux armes ! ...et caetera.

Rencontre avec Mathieu Sapin

Quel est-le point commun entre une nouvelle forme de combat rapproché et les coulisses du tournage d’un film ? A priori, aucun. Ou plutôt, si : le talent d’un auteur qui sait pratiquer le grand-écart en proposant, en ce début d’année, deux œuvres aux tonalités tout à fait différentes. De là à écouter du Gainsbourg en feuilletant MKM… Au départ, MKM est un défi lancé dans le cadre d’un festival au Portugal… Ça, c’est ce qui est raconté dans le livre… Tous les lieux décrits sont effectivement des lieux dans lesquels on a travaillé. On est effectivement partis d’un festival au Portugal, puis on a un peu brodé en partant dans l’imaginaire dont cette rencontre avec des praticiens d’un art martial inédit, […]

23/03/2010 Interview

Editions Fei : à l'Est, il y a du nouveau....

Rencontre avec Ge Fei XU

Parmi le flot de nouveautés accompagnant traditionnellement le festival d’Angoulême, il est souvent difficile de faire un choix. Du moins pour ceux qui n’ont pas eu la chance de découvrir l’exposition consacrée au premier tome du Juge Bao, au rez-de-chaussée de l’Hôtel de Ville. Quelques semaines, et un coup de cœur de l'équipe de BDGest plus tard, les éditions Fei ne sont plus totalement inconnues. Sa créatrice, Ge Fei XU, revient sur les origines de cette petite structure et sur la place qu’elle désire occuper dans le paysage, encombré, du 9ème Art. Née en Manchourie, à votre arrivée en France en 2003 vous travaillez dans une société de marketing : comment êtes-vous devenue éditrice de BD ? C’est une longue […]

05/03/2010 Interview

Carson city : Apocalypse Revival

Rencontre avec Guillaume Griffon

Deuxième série et deuxième choc visuel signés Guillaume Griffon. Un style unique au service d'une histoire qui sent bon le "genre" en mode Z, accent roots et gueules impayables en prime. Assurément jubilatoire pour les croqueurs de pelloches siglées bis et les amateurs de style qui décoiffe. En 2004, vous étiez un jeune auteur en devenir, débarquant à Angoulême avec le projet de Billy Wild sous le bras. Six années se sont écoulées. Qu’est-ce qui a changé pour vous ? Maintenant, je suis reconnu, depuis que Billy Wild a fait son buzz sur la toile et par le bouche à oreille en librairie spécialisée. Aujourd’hui « Griffon », on ne connaît pas forcément. Mais quand je dis « Billy Wild », c’est quand même devenu un […]

28/02/2010 Interview

Airborne 44 : l'après ? l'avant...

Rencontre avec Ph. Jarbinet

Six mois ont passé depuis l'apparition d'Airborne 44 (Casterman) en librairie. Le moment est donc bien choisi pour revenir sur ce titre avec Philippe Jarbinet, également auteur de la série Mémoires de cendres (Glénat). L'occasion également d'évoquer sa prochaine création dont nous pourrions suivre l'avancement pas à pas sur BDGest prochainement. A suivre... Airborne 44 est un titre faisant référence à une unité militaire alors que le contenu repose en premier lieu sur un triangle amoureux. Au départ, Airborne était un titre de travail qui m’est resté à peu près jusqu’au milieu, pendant un an. Puis, j’ai eu en tête un autre titre officiel. Mais Casterman trouvait que c’était bien d’avoir un titre lapidaire qui pouvait […]

26/02/2010 Interview

Mutafukaz, l'interview

 

Mêlant allègrement super-héros, yakuzas, lutteurs mexicains et envahisseurs infiltrés, Mutafukaz, avec son rythme survolté et sa façon unique de zapper d'un style à l'autre, de passer d'une inspiration comics à une séquence manga, avec son histoire parano-mystique et déjantée, est une série parmi les plus remarquables du moment. Et pourtant Run, son auteur, a essuyé dix ans de refus et d'obstructions diverses. Dix ans, pendant lesquels il lui a fallu faire preuve d'une patience obstinée, avant de rencontrer enfin un éditeur à la démesure de ce projet inclassable et génial. Rencontre avec celui que tout le monde présente comme une sorte de Quentin Tarantino de la bande dessinée ! Dans la préface de Mutafukaz, tu expliques […]

20/02/2010 Interview

Tueuse : trait noir pour noir dessein

Rencontre avec Damien May

En marge des collections dédiées aux polars en bandes dessinées, la maison d’édition « Des ronds dans l’O » permet aux amateurs du genre de découvrir une pépite. Tueuse, one-shot adapté du roman éponyme d’Annie Barrière, révèle un contenu incisif et sans concession qui fait la part belle à un personnage féminin complexe et entier qui voit ses certitudes vaciller. L’auteur, Damien May, est un nouveau venu. Autodidacte, son trait est plein de promesses... Tueuse est votre premier album, et il paraît pour l’ouverture d’Angoulême. Quel a été votre contact avec le public ? Il y une part des personnes que j’ai rencontrées qui en ont entendu parler. D’autres sont peut-être attirés par la couverture. Je ne sais […]

18/02/2010 Interview

Linked: des ténèbres éclatants

Esteban/Nau et Llovet

Quand Harry Potter rencontre Requiem For A Dream... L'Institut Noé n'est pas un établissement comme les autres. Créé pour endiguer la délinquance et le crime en augmentation constante, il accueille des adolescents en difficulté en vue de leur réinsertion. C'est en tout cas ce qu'on dit à Charlotte, une jeune fille amnésique qui vient juste de sortir du coma. A son arrivée à l'institut, elle découvre un lieu clos, coupé du monde, et se rend vite compte que des crimes abjects y sont commis en toute impunité. Charlotte devra découvrir qui elle est, pourquoi elle est là, et surtout... Où et quand elle se trouve ! La couv est superbe, un vrai paradoxe esthétique. Mucha le maître qui symbolisait, entre autre, le raffinement et […]

17/02/2010 Interview

Le Banni : retour en grâce d'un genre

Rencontre avec Henscher et Tarumbana

Le Banni a surgi avec fracas dans le paysage du Lombard qu'on n'avait plus vu proposer de tels personnages depuis des temps lointains. Retour avec les auteurs sur la naissance d'une série qui possède un beau potentiel. Découvrir Le Banni, un album typé « médiéval-fantastique », sous la bannière du Lombard constitue une surprise, même si on se souvient aussi qu'un des grands succès de la maison met en scène un viking qui a connu des aventures extraordinaires. Votre éditeur vous a-t-il demandé de proposer un successeur à Thorgal ? Henscher : Absolument pas. Et ça n’a pas été créé comme le successeur de Thorgal. Le Lombard est en train d’effectuer sa mue sous l’impulsion de Pôl Scorteccia, nouveau directeur. Dans cette […]

14/02/2010 Interview

Block 109 : du sang neuf, des auteurs à bloc

Rencontre avec Vincent Brugeas et RonanToulhoat

Avec Block 109, Vincent Brugeas et RonanToulhoat viennent de sortir un album plein de culot. N'hésitant pas à bousculer le lecteur et à embrasser différents genres dans ce copieux premier livre, ils reviennent sur la genèse du projets et répondent aux questions que suscitent sa découverte. Depuis quelques temps, l’uchronie et les récits ayant pour toile de fond la seconde guerre mondiale sont des genres très en vogue. Block 109 surfe-t-il sur cette vague ? Vincent Brugeas : Non, car la plupart de ces récits ont pour motivation première l’uchronie et la seconde guerre mondiale. Dans Block 109, on avait vraiment besoin d’un monde désespéré et sombre. L’uchronie est venue plus tard, introduisant simplement le récit. Même […]

10/02/2010 Interview

Ida de C. Cruchaudet

Un voyage nommé désir

Si, depuis un vingtaine d’années, un certain nombre de travaux ont été consacrés à la littérature de voyage, très peu prennent en compte le rôle des femmes. Celles-ci accomplissent au XIXe siècle, une double transgression, du moins si elles voyagent seules et si elles écrivent sous leur propre nom. Le regard féminin est-il le même que celui des voyageurs masculins, en particulier sur l’altérité féminine ? N’y a-t-il pas, dans certains cas, une spécificité due à la codification des rôles sociaux (seule une femme, à l’exception du maître de maison, peut avoir accès aux harems, dans les pays orientaux) ? Ida n’est ni voyage, ni souvenirs, mais souvenirs de voyage, voyage de souvenirs où chaque circonstance du voyage […]

08/02/2010 Interview

Eco: la métamophose d'une enfant

Par G. Bianco et J. Almanza

Eco est la jeune et unique fille de la famille Shakklebott, de riches notables, couturiers de leur état. Un soir, M. Shakklebott lui confie une mission cruciale, mais Eco faillit et provoque ainsi la ruine de sa famille. Sa mère, prise de démence, la maudit par trois fois... Eco s’éloigne manifestement de la BD traditionnelle, au niveau de la narration, de la mise en pages est plus proche du conte au sens premier du terme (pour les adultes). Peut-on encore parler de BD, pourquoi ? Guillaume Bianco : Je pense que ce livre n'est pas une BD , puisqu'il n'a pas de cases ni de phylactères. Certains petits bouts d'images sur une même page pourraient évoquer une séquence de bandes -dessinée...Mais à mon sens ce livre n'en ai pas une. C'est […]

11/01/2010 Interview

Lax remonte en selle

Entretien avec l'auteur de Pain d'Alouette

Après le succès public de l’Aigle sans Orteils, paru chez la prestigieuse collection Aire Libre des éditions Dupuis en 2005, Lax remonte en selle pour un nouvel album traitant lui aussi de la « petite reine ». Reine, c’est également le prénom de la fille d’Amédée qui lui légua, avant de tomber au combat pendant la Grande Guerre, son Pain d’Alouette. A quel moment avez-vous imaginé l’histoire de Pain d’Alouette ? Dès l’écriture de L’Aigle sans orteils ? Non. Quand j’ai réalisé L’Aigle, je ne pensais pas à une suite, sinon je n’aurais sans doute pas « fait disparaître » Amédée dans les tranchées de 14/18. C’est bien après la sortie de L’Aigle, alors que je vaquais à d’autres albums, loin du […]

23/12/2009 Interview

Jean-Christophe Thibert, le nouveau maître...

Entretien avec le dessinateur de Kaplan & Masson

Un duo de personnages, des agents secrets évoluant en pleine période de la Guerre Froide et un dessin tout en ligne claire, ça rappelle forcément quelque chose. Pourtant, la comparaison avec la célèbre série de E.P. Jacobs s’arrête là, Kaplan & Masson s’affranchissant très rapidement de cette tutelle. Jean-Christophe Thibert revient sur la genèse de la Théorie du Chaos mais également sur son parcours, atypique, de dessinateur de bande dessinée, commencé il y a quelques années avec le Marteau des Sorcières. Six années se sont déjà écoulées depuis la sortie de votre premier album en 2003… C’était effectivement le premier tome du Marteau des Sorcières, déjà chez Glénat. Tout ça remonte à loin car je suis un […]

11/12/2009 Interview

Les Pieds Nickelés de Retour

Trap et Oiry aux commandes

Quelle responsabilité que de reprendre un tel monument de la BD ! Comme l’avez-vous vécu ? S. Oiry: Au départ avec beaucoup d'inconscience et certainement une bonne dose de culot ! Tout récemment, Trap me fit remarquer que le nom des repreneurs des Pieds Nickelés figurait dans le dictionnaire. Oiry ne sera donc plus seulement une commune en Champagne, ah ! ah ! L' idée nous titille Trap et moi depuis bientôt 15 ans. Au départ, nous nous étonnions qu'il n'y ait plus de repreneur pour cette série et puis avec les années, a germé l'idée que nous puissions nous même postuler. Récemment, le contexte économique et social a précipité les choses et nous a conforté dans la conviction qu'un retour de ces personnages était pertinent. […]

11/12/2009 Interview

Tchô ! Voilà Dab's !

Rencontre avec le papa de Tony & Alberto

Pour presser de questions l'un des piliers de la Bande à Tchô, l'équipe de BDGest a fait appel à une pigiste de choc et de 14 ans qui connaît à elle seule mieux l'univers de Tony et Alberto que le groupe de vieux croutons réunis qui la compose. Merci à Dab's d'avoir accepté cette rencontre. Auriane, (alors) en direct de St Malo. Comment avez-vous rencontré Tony et Alberto ? J’ai créé ces deux personnages quand j’étais dans une école de bande dessinée en Belgique. J’écrivais régulièrement à un de mes potes de Toulouse et à chaque fin de lettre, j’insérais un petit gag, un petit strip. Un jour, j’en ai envoyé une avec un chien et un petit garçon. Je me suis dit : « Il est très bon ce gag ! », mais je ne suis […]

12/11/2009 Interview

Flopi passera-t-il l'hiver ?

Entretien avec Guillaume Bouzard

Depuis Les pauvres types de l'espace et La nuit du canard garou, Guillaume Bouzard a fait du chemin. Sans pour autant délaisser son humour dérisoire inimitable, à mi-chemin entre les Nuls et les Monthy Python, son The autobiography of a mitroll joue dans la cour des grands en visitant les sombres sentiers de traverse que peut parfois offrir la vie. A l'heure où Raymon Domenech connaît les affres de la critique, que seul un génial sélectionneur incompris peut entrevoir, paraît le deuxième tome de ce diptyque qui éclaire les longères bretonnes d'une aura apaisante. C'est le temps de l'inventaire et des pronostics ! Votre actualité tourne autour du tome 2 de The autobiography of a mitroll qui sort ces jours-ci. L’accouchement s’est-il […]

12/11/2009 Interview

Portés par le vent

Rencontre avec Julia Wauters et Glen Chapron

La naissance d’un premier album n’a rien d’anodin pour ses auteurs ; Julia Wauters et Glen Chapron ne dérogent pas à la règle, très émus au moment de rencontrer leurs premiers lecteurs à l’occasion du festival de St Malo. Et il y a de quoi, Vents dominants est l’aboutissement de trois années de travail pendant lesquelles le projet n’a eu de cesse d’évoluer. Jugez plutôt ! Julia, pouvez-vous nous raconter la genèse de ce récit ? Julia Wauters : Ça vient de loin. L’album que vous tenez entre les mains n’a plus grand chose à voir avec le projet initial qui était, à la base, un exercice de scénario pour un court métrage aux Art déco à Strasbourg. De là, il y a eu des « envies d’histoire ». La première […]

08/11/2009 Interview

Rencontre de deux inconscients

Entretien avec Frederik Peeters

Avec le temps, Frederik Peeters nous propose une œuvre atypique et variée qui témoigne de son goût pour l’exploration et l’exploitation des possibilités du médium « bande dessinée ». Dans cet entretien centré sur Pachyderme, il nous livre quelques clefs sur la conception, mais aussi sur sa lecture de cet album où le classique se mêle à l’étrange. Comment le projet Pachyderme a-t-il mûri ? L’idée générale était là au tout début ou c’est quelque chose qui a évolué dans le temps ? Il faut que je revienne en arrière… Ça a commencé avant RG, ce qui m’a permis pendant deux ans d’écrire, de retourner, de découper, d’apporter des modifications. Dans la toute première version, Carice était un homme, l’époque […]

04/11/2009 Interview

Prenez garde à vos derrières !

Rencontre avec Florence Dupré Latour

Depuis ses débuts d’illustratrice pour le dessin animé Petit vampire jusqu’à son adaptation, très personnelle, du conte de Pierre Gripari, La sorcière du placard aux balais (sorti en septembre 2009 aux éditions Gallimard), Florence Dupré Latour revient sur sa courte mais déjà riche carrière d’auteure de bande dessinée. Votre participation au dessin animé Petit Vampire est aussi votre première expérience post-étudiante. Comment êtes-vous arrivée sur ce projet ? Au départ, j’aimais déjà bien le travail de Joann Sfar. J’ai eu l’idée, en découvrant internet, de lui envoyer une carte de vœu. Très enthousiaste quand il a vu mes personnages sur la carte, il m’a proposé d’emblée de travailler sur le dessin […]

30/10/2009 Interview

Rencontre sur le chemin de Marie Moinard

En chemin, elle rencontre... aux éditions Des...

Avec le soutien d'Amnesty International, l'ouvrage rassemble quelques grands noms de la bande dessinée pour traiter d'un sujet sensible et malheureusement toujours d'actualité : la violence faite aux femmes. Comment est né le projet d’ «En chemin, elle rencontre… » ? J'ai fait le constat insupportable que les choses devenaient de plus en plus difficile pour les femmes au lieu d'évoluer de façon positive comme ça aurait dû être et qu'on en parlait de moins en moins sauf au moment du 8 mars ! Comment accepter que des jeunes filles en milieu scolaire vivent dans l'angoisse permanente n'allant d'un point à un autre que si elles sont au minimum 2, que des jeunes femmes puissent être atteintes dans leur intégrité physique sans aucune […]

28/09/2009 Interview

Le manuscrit interdit

à la découverte de Paolo Grella

Egon Bauer poursuit son voyage vers Srinagar, ville du Cachemire. C’est là que la thèse selon laquelle Jésus-Christ aurait séjourné au Tibet sous le nom de Yus Asaf se précise, remettant en cause le principe même de la résurrection… Dès lors, l’anthropologue américain est pourchassé par des officiers de l’armée chinoise et par les hommes en noir, farouchement opposés à toute nouvelle interprétation de l’histoire du Christ. Pourquoi avoir changé le titre ? P. Grella: L’éditeur pensait que l’ancien titre était plus confus et que celui de « Le Manuscrit interdit » colle mieux à l’histoire. Graphiquement, nous nous sommes inspirés des sceaux/tampons Tibétains et Chinois, ce qui fait un lien plus cohérant […]

21/08/2009 Interview

Amato, quand désir rime avec folie

Fresque flamboyante de Samama et Lapière

En s’inspirant très librement d’une nouvelle de Stevenson, Denis Lapière signe un récit intimiste et sensuel, teinté de fantastique, dans la veine de grand classique de la littérature du XIXe tel Dracula. Ce huis-clos aux accents pervers est magnifiquement mis en valeur par les couleurs presque fauves d’Aude Samama. Amato, c’est la folie qui rime avec désir ? Aude Samama: En effet le désir peut contenir une part de violence, dans le récit de Denis elle joue comme élément déclencheur de ses pulsions meurtrière. Ici ce sentiment est exacerbé jusqu'au meurtre. Denis Lapière: On peut dire ça ! Le choix d’une femme pour illustrer cette histoire est volontaire ? A.S: Aimant beaucoup le travail de Denis, je l'ai contacté […]

07/08/2009 Interview

Rédemption : seconde chance

Découvrez l'intégralité du scénario du tome...

Un entretien et une exclu BDGest ! Le sujet revient régulièrement dans les discussions entre amateurs de BD : « Connaîtra-t-on jamais la fin de cette série ? », « Encore un tome 1 qui restera sans suite ? », « Que se passait-il après la dernière case ? », « Pour quelle(s) raison(s) constate-t-on ces arrêts, qui se multiplient ? ». Nous avons abordé cette question avec Christophe Bec, auteur prolifique, qui a de nombreuses séries en cours publiées par différents éditeurs mais qui connait aussi cette situation avec deux histoires, Rédemption (Dupuis) et Deus (Soleil), dont les tomes 2 ne seront pas publiés. Elle est abordée, avec d’autres sujets, dans l’entretien qui suit. Et, en guise de super bonus, l’auteur et […]

17/07/2009 Interview

L'île sans sourire

 

Quand une fillette tente d'apprendre à un adulte les secrets du bonheur de vivre. Un conte onirique et poétique porté par un dessin remarquable. Yulkukany, l'île aux baleiniers. Un morceau de terre battu par les embruns, majoritairement occupé par une nature sauvage et grandiose, et ponctué de masures éparses habitées par des autochtones taciturnes et méfiants. Car nombreux sont les marins que la mer n’a pas rendus à leurs foyers… Milander Dean, géologue, débarque à Yulkukany en mission de recherche. Mais Dean cherche aussi et surtout un havre de tranquillité pour passer le temps. Seul. Un temps devenu abominablement long depuis la perte d'être chers. Un temps dont il n'a finalement plus que faire… Elianor, native de l’île, […]

16/07/2009 Interview

Clandestine

Virginie Cady se livre

1970. Une jeune femme accouche d'une petite fille. Fille-mère de 18 ans, elle abandonne son bébé aux bons soins de sa mère et de sa grand-mère. Loin des yeux du monde, du regard des autres. La petite fille grandit dans cette maison loin de tout, et mène une vie clandestine. Comment fait-on pour s’approprier une histoire aussi intime, et pour trouver et reconnaitre celui qui saura mettre en dessin son histoire ? Virginie Cady: La seule règle en la matière, c’est qu’il faut avoir le coup de foudre pour un dessin, une sensibilité, un tempérament artistique. Il faut se reconnaître en l’autre. Partager une communauté de pensée, de désirs quant au projet. Cela implique beaucoup de patience et d’être bien entouré. Heureusement, […]

07/07/2009 Interview

Aspic voisine : Simon Hureau se lâche

Ça pique les yeux, la gorge et le reste aussi

L'héroïne met tout le monde à l'aise à l'heure de refermer le livre : "Et si tu n'as pas aimé (...) je te prie de noter que j'en ai rien à cirer... Du reste, je t'emmerde." Elle, c'est Mélusine, personnage dont le comportement et les actes, tout comme ceux qui l'entourent le temps de cinq courtes histoires, ne peuvent pas laisser indifférents. Le personnage a évidemment un lien avec celui mis en scène dans Tout doit disparaître (Futuropolis) mais derrière les apparences, le ton n'est pas le même. Simon Hureau pousse le bouchon très loin. Le risque de rejet est patent, y compris au sein des fans de l'auteur qui assume la liberté avec laquelle il a réalisé cet album. Aspic voisine, ça pique les yeux et ça démange de partout. […]

03/07/2009 Interview

Peur sur la ville...

Serge Fino croque l'étrangleur de Boston

Au milieu des années 60, une vague de crimes secoue la ville de Boston. Treize femmes sont assassinées dans des circontances qui laissent entendre qu’il s’agit de l’oeuvre d’un maniaque sexuel. Toutes sont retrouvées à leurs domicile, étranglées et violées. L’affaire macabre est entre les mains de la police qui mène l’enquête et interroge tous les hommes suspectés de comportements sexuels anormaux. Ce n’est qu’après de nombreux assassinat qu’elle parvient à mettre la main sur l’auteur des crimes, un père de famille apparemment honnête et normal, un plombier du nom d’Albert De Salvo. Souffrant d’un dédoublement sérieux de personnalité, il est interné dans un hôpital psychiatrique. Les examens et les […]

02/07/2009 Interview

Transat

Une traversée avec Aude Picault

Aude, malgré une vie agréable, semble avoir perdu l'étincelle qui donne du sens au quotidien. À l'approche de la trentaine, l'idée d'être sur des rails la terrorise. Lorsque se présente l'occasion de partir en transat, elle franchit le cap... et ce grand bol d'air frais lui fera le plus grand bien ! Transat, c’est un peu la suite de « Papa » ? Votre vie, après… Aude Picault: Vous voulez peut-être dire après… le deuil qu'évoque Papa ? Non, Transat parle de la vie tout court, celle de tout le monde, dans ses envolées poétiques et sa médiocrité, en recherche de transcendance à travers ses gestes quotidiens. Vous avez tenu un carnet de bord durant la traversée ou vous n’avez travaillé qu’à partir de vos souvenirs […]

26/06/2009 Interview

Fabien Vehlmann, sombre et brillant scénariste...

 

Une jeune fille, allongée dans la forêt. Morte. En train de se décomposer. Et toute une ribambelle de petits esprits et animaux autour d'elle, qui sont comme des survivants issus de cette fillette-véhicule, accidentée là. Ils vont devoir trouver leurs marques, s'organiser. Des amitiés se lient, des rivalités s'échaffaudent. Et explosent. Avec un rare déferlement de violence et de cruauté, renforcée par l'absence d'empathie de ceux qui les commettent. Dans cette histoire, dessinée dans un trait naïf et ravissant par les Kerascoët, quelque chose évoque irrésistiblement Sa majesté des mouches de William Golding. Le thème, bien sûr, et cette façon d'opposer les paroles enfantines des personnages, et des actes qui n'ont rien […]

24/06/2009 Interview

Interview d'Eric Borg, scénariste de Rocher...

sur la piste du Maboukou...

Tout le monde vous le dira : l'enfer c'est les autres. A l'inverse, une île tropicale bien isolée, à partager entre amis pour quelques jours, ça doit être le paradis. Logiquement. Sauf si de vieilles légendes s'invitent au barbecue sur la plage et que, parmi les créatures de rêve, il y en a aussi de cauchemar... Bienvenue à Rocher Rouge ! Pour sa première bande dessinée en tant que scénariste, Eric Borg se lance dans une histoire si sex and sun, qu'on en chercherait presque ses lunettes solaires. Quoiqu'une balise de détresse ou un manuel de survie seraient, ici, plus utiles... - Au départ, le scénario de Rocher Rouge était prévu pour le cinéma... Jusqu'où es-tu allé dans ce domaine ? Eric Borg : J’ai fait un premier traitement […]

06/06/2009 Interview

Jacques Ferrandez referme les Carnets d'Orient

 

Les personnages de Terre fatale sont ce que nous sommes : des êtres pris dans les rets d'une Histoire dont, souvent, ils ne sont que les victimes, avec leurs peurs, leurs incertitudes, leurs lâchetés, ou leurs actes de bravoure, tout ce qui est mis à nu au temps de l'embrasement, au temps de la guerre, au temps des affrontements. Que vienne la parole pour réconcilier les mémoires... alors seulement pourrons-nous regarder notre histoire en face. Alors seulement la guerre sera finie... Ce dixième album signe la fin des Carnets d’Orient…Vous tournez la page ? Jacques Ferrandez : En tout cas en je tourne cette page là, puisque cet album se termine au moment de l'indépendance. Au moment précis de la fin de la présence française en […]

22/05/2009 Interview