Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Résilience 1. Les Terres mortes

09/05/2017 1668 visiteurs 6.0/10 (1 note)

A dam n'a plus le choix, ses parents désormais morts, il doit prévenir la « Résilience » et faire en sorte de prendre leur suite. Accompagné d'Agnès, il rejoint la capitale en espérant trouver les membres du réseau clandestin. Convaincu qu'un engagement sur le terrain est nécessaire, le couple s'expose à la répression de la société Dionsynta et devra lutter tant pour sa survie que pour le mode de vie des leurs.

Ambitieux récit d'anticipation au discours militant et écologique, Résilience est le fruit de l'imagination d'Augustin Lebon qui signe ici son premier projet en tant qu'auteur complet. Épaulé au scénario et au découpage par Louise Joor (Kanopé, Neska du clan du lierre), l'auteur met en avant l'une de leurs préoccupations préférées, l'environnement et le rapport que les hommes entretiennent avec lui. Plaçant l'intrigue dans un futur proche où les frontières sont celles des champs gérés par une société chargée d'exploiter la terre, il s'intéresse au destin de résistants qui luttent contre la production intensive et prônent une agriculture responsable et traditionnelle pour s'extirper de leur condition. Le contexte rapidement posé, la mise en situation des héros apparaît trop classique pour convaincre totalement. Mené tambour battant, le récit est enrichi de nombreux personnages aux intérêts divergents et dont il est encore un peu tôt pour affirmer avec certitude quelles sont véritablement leurs intentions. Les pistes sont donc ouvertes, la tension va crescendo et les retournements de situation possibles nombreux, ce qui contribuent à capter l'attention jusqu'au bout. Quitte à laisser aux lecteurs, au terme des soixante-deux planches, la légère impression qu'une telle histoire aurait méritée encore plus de place.

Pour la colorisation, l'artiste fait équipe avec Hugo Poupelin comme précédemment sur Le Révérend. Le travail de ce dernier est soigné et ses choix suffisamment variés pour bien marquer les différentes ambiances. De plus, cette mise en couleurs n’empiète pas sur le trait vif et agréable de son complice. Rappelant par moments le dessin de Vincent Mallié dans Le grand mort - notamment dans la physionomie d'Adam -, le dessinateur s'applique à proposer une mise en images étudiée et efficace qui contribue grandement à l'immersion et la lisibilité.

Malgré un démarrage un peu classique, Résilience laisse entrevoir de belles promesses. Les terres mortes pose un cadre sombre et alarmiste sur un propos intéressant. Il faudra attendre 2018 et Terre Naïve pour savoir si ce diptyque atteindra ses objectifs, mais tout est réuni pour y parvenir !

Par M. Moubariki
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Résilience
1. Les Terres mortes

  • Currently 4.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (2 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    kurdy1207 Le 15/05/2017 à 08:19:18

    Cette BD d’anticipation est à mon avis située trop tôt dans l’avenir pour être réellement crédible, 2068 ! Mais, je ne serai plus là pour le voir et après tout chacun peut imaginer l’avenir tel qu’il le pressent. Non, ce qui m’a un peu agacé, c’est le « héros » Adam. Un casse-pieds qui cherche perpétuellement les ennuis. Ce type ne réfléchit pas une seconde aux conséquences de ses actes et attire les emmerdements comme un aimant.

    D’un autre côté, l’histoire arrive quand même à être passionnante surtout dans sa deuxième partie. Du coup, je ne sais sur quel pied danser. La fin dans le deuxième tome me dira, je pense, si c’est du bon ou du mauvais. Alors, à suivre…